Parc national du Canada des Prairies

Écotour de la vallée de la rivière Frenchman

La chevêche des terriers
La chevêche des terriers est une espèce menacée souvent observée dans le parc national des Prairies. On peut l'apercevoir de l'Écocircuit parce qu'elle niche dans les colonies de chiens de prairie.
© Robert Koktan

Ce parcours autoguidé en voiture dans la vallée de la rivière Frenchman, dans le bloc ouest du parc, prend environ 2,5 heures. Il s'agit d'une boucle de 80 km ou d'un aller-retour de 70 km. Les panneaux d'interprétation le long de l'Écocircuit donnent des informations sur les paysages de la prairie.

Il n'est pas rare d'apercevoir des antilopes d'Amérique, des cerfs-mulets, des chiens de prairie et des buses rouilleuses le long de la route, d'où par ailleurs, on pourra profiter d'excellentes vues des nombreuses coulées et buttes, ainsi que de la vallée elle-même.


La rivière Frenchman
La rivière Frenchman est la principale source d'eau pour les animaux de la prairie comme le cerf et le bison. La rare grenouille léopard a élu domicile dans la rivière Frenchman. La rivière se trouve au cœur de la vallée de la rivière Frenchman, formée par des glaciers il y a des milliers d'années.
© Parcs Canada / Wayne Lynch

La vallée de la rivière Frenchman peut être riche et pauvre en même temps. Elle est riche le long de la rivière où les animaux peuvent trouver de l'eau, des saules, des shépherdies du Canada, des herbes épaisses et plus encore. Elle est pauvre dans les zones dénudées, les plaines salines, où le sodium laissé par les océans préhistoriques empêchent l'eau de pénétrer et ne permet qu'à des plantes spécialement adaptées comme le passe-pierre grêle de survivre.


Le nouveaux panneux d'interprétation
De nouveaux panneaux d'interprétation le long de l'Écocircuit donnent des renseignements aux visiteurs.
© Parcs Canada / Shelly Duquette Larson

Les principales activités offertes aux visiteurs qui suivent le circuit comprennent l'observation de la faune, l'exploration de sites archéologiques et la découverte de vestiges des premiers homesteaders. N'oubliez pas de vérifier l'état des routes au centre d'accueil. Veuillez ne pas vous arrêter sur les terres des ranchs privés à l'extérieur des limites du parc.