Parc national du Canada des Prairies

Observation de la faune

Le parc national des Prairies abrite des espèces sauvages très diverses. Nous avons recensé jusqu’ici plus de 20 espèces en péril, dont le bison des plaines, la chevêche des terriers, le grand tétras des armoises, le chien de prairie à queue noire et la couleuvre agile à ventre jaune de l’Est, pour ne nommer que celles là.

  • Planifiez votre visite à l’aube ou au crépuscule, moments de la journée qui pourraient fournir une meilleure chance de voir des animaux sauvages. Nombreux sont les animaux qui cherchent à se protéger de la chaleur de la mi journée dans les Prairies.
  • Conduisez lentement sur circuit de l’ecotour ou, mieux encore, partez en randonnée. Les possibilités d’observation de la faune s’améliorent si vous vous déplacez lentement.
  • Appréciez les petites choses! On trouve au parc national des Prairie des petits mammifères, des oiseaux, des grenouilles et des papillons en été. Gardez l’œil ouvert pour voir ces petites créatures aussi.
  • Lorsque vous observez de gros animaux sauvages comme les bisons, n’oubliez pas de les observer en toute sécurité à une distance de 100 mètres (330 pi ou distance équivalente à trois autobus). Donnez-leur de l’espace, n’obstruez pas leur trajectoire et laissez-leur suffisamment d’espace pour s’enfuir.