Parc national du Canada de l'Île-du-Prince-Édouard

Parcs Canada souligne les réalisations des élèves de l’École Saint-Augustin et de GénieArts ÎPÉ

Parcs Canada tient à féliciter les élèves et le personnel de l’École Saint-Augustin à Rustico, ainsi que l’artiste Daniel Cyr et GénieArts ÎPÉ pour la création de « Nos racines communes, la forêt acadienne au Centre acadien Grand-Rustico », un merveilleux projet sur les arts de Parcs Canada qui a été mis sur pied grâce à une entente conclue entre Parcs Canada et GénieArts ÎPÉ. Ce projet a permis aux élèves d'en apprendre davantage sur les lieux gérés par Parcs Canada à l’Île-du-Prince-Édouard, la protection des espèces en péril et la conservation des lieux patrimoniaux, grâce à des exposés, des vidéos, la recherche de renseignements généraux pertinents et des visites sur le terrain.

« C’est un projet extraordinaire qui est étroitement lié à la conservation du patrimoine naturel et à la remise en état de la forêt acadienne – deux dossiers très importants de Parcs Canada, a indiqué Karen Jans, directrice de l’Unité de gestion de l’Île-du-Prince-Édouard. C’est formidable que Parcs Canada ait pu travailler avec des élèves de Rustico qui mettent sur pied des initiatives dans leur communauté afin de protéger leur patrimoine, tout comme le fait Parcs Canada pour remettre en état la forêt acadienne du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard au profit de tous les Canadiens. »

L’automne dernier, les élèves de la maternelle à la 7e année de l’École Saint-Augustin ont commencé à examiner la forêt acadienne, puis ont sélectionné et planté des arbres le long d’un nouveau sentier sur le terrain de l’école. Par le biais de ce projet collaboratif à plusieurs volets de GénieArts, les élèves ont travaillé avec l’artiste Daniel Cyr et Parcs Canada afin d’en apprendre davantage sur la forêt acadienne. Toute l’école a pris part au projet : les élèves de la maternelle ont créé une murale de bois illustrant les espèces d’arbres qui ont été plantées le long du sentier; les élèves de la 1re à la 4e année ont dressé une carte de la forêt acadienne qui sera installée sur le terrain de l’école; les élèves de 5e et de 6e année ont fabriqué des tuiles en plâtre de Paris pour identifier chacune des treize espèces d’arbres; enfin, les élèves de 7e année ont créé un vitrail représentant les espèces d’arbres de la forêt acadienne qu’ils ont trouvées sur le sentier. Certaines des œuvres seront exposées au Centre d’interprétation de Greenwich pendant l’été 2013.


Les élèves de la maternelle ont créé une murale de bois illustrant les espèces d’arbres qui ont été plantées le long du sentier (en haut); les élèves de la 1re à la 4e année ont dressé une carte de la forêt acadienne qui sera installée sur le terrain de l’école (en bas à gauche); les élèves de 5e et de 6e année ont fabriqué des tuiles en plâtre de Paris pour identifier chacune des treize espèces d’arbres (en bas à droite); enfin, les élèves de 7e année ont créé un vitrail représentant les espèces d’arbres de la forêt acadienne qu’ils ont trouvées sur le sentier (au centre).
© Parcs Canada

« Parcs Canada et GénieArts ÎPÉ ont d’importantes valeurs en commun et collaborent afin de faire participer les jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard à des initiatives d’apprentissage créatives à travers les arts dédiés à la protection du patrimoine naturel et culturel de l’Île », a expliqué Cecile Arsenault, coordonnatrice du programme GénieArts ÎPÉ. Au Canada, GénieArts est la plus grande initiative en matière d'éducation conçue pour intégrer l'art aux programmes scolaires afin d'améliorer la qualité de vie et la capacité d'apprentissage des jeunes. Pour obtenir plus d’information sur GénieArts ÎPÉ, visitez le site www.artssmartspei.ca.

Parcs Canada est heureux de collaborer avec GénieArts ÎPÉ afin de soutenir l’apprentissage par l’entremise des arts, et considère qu’il est très important de collaborer avec les jeunes de l’île afin que la prochaine génération de leaders connaisse, comprenne et défende son patrimoine naturel et culturel.