Parc national du Canada de l'Île-du-Prince-Édouard

Des pluviers siffleurs couvent sur les plages

Pluvier siffleur
© Parcs Canada

Plusieurs couples de pluviers siffleurs, cet oiseau de rivage qui est en voie de disparition au Canada, sont parvenus à établir leurs nids sur les plages du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard. Le nombre de nidifications hâtives était beaucoup plus élevé qu’en 2012, mais les inondations et la montée des eaux ont causé des difficultés ce printemps et, à ce jour, une seule ponte d’œufs a survécu jusqu’à l’éclosion.

« Malgré les nombreux défis, les pluviers siffleurs font preuve de résilience, affirme Linda Thomas, technicienne en conservation des ressources à Parcs Canada. Étant donné que les nids ont été détruits très tôt, bon nombre des couples tentent de nicher de nouveau. Pour un des couples, il s’agit de la troisième fois. Nous espérons que ces tentatives seront couronnées de succès. »

Parcs Canada prend des mesures pour protéger les pluviers siffleurs tout au long de leur saison de reproduction en indiquant clairement et en fermant les plages où se trouvent ces oiseaux. Les nids sont si bien camouflés sur la plage que la plupart des gens ne les voient pas et peuvent blesser les oiseaux sans le savoir.

Des renseignements à jour sur le pluvieux siffleur et sur les fermetures de plages se trouvent à la rubrique « Surveillance du pluvier siffleur ».

« Le personnel de Parcs Canada surveille la situation du pluvier siffleur et dénombre les jours restant avant l’éclosion des œufs, explique Linda Thomas. Les deux parents couvent tour à tour le nid pendant une période de 26 jours, après quoi les œufs éclosent. Les oisillons quitteront le nid quelques heures après l’éclosion pour aller se nourrir. Toutefois, ils restent très vulnérables et ont encore besoin de la protection des pluviers adultes. »

« Les résidents de l’Île et les utilisateurs des plages jouent un rôle important dans la protection et le rétablissement de la population de cet oiseau dans la province, a déclaré Paul Giroux, écologist avec Parcs Canada. Vous pouvez tous aider! Voici quelques gestes simples qui peuvent aider l’espèce : »

· Gardez les chiens loin des plages du parc national de l’Î.-P.-É. entre le 1er avril et le 15 octobre et tenez les chiens en laisse sur toutes les plages à l’extérieur du parc
· Respectez les zones fermées pour la protection du pluvier siffleur
· Marchez sur le sable mouillé lorsque le pluvier siffleur est observé à l’extérieur des zones fermées
· Faites part de vos observations du pluvier siffleur au parc national de l’Î.-P.-É. sur notre page Facebook
· Devenez gardien bénévole du pluvier siffleur auprès de l’organisme Island Nature Trust. Pour plus d’information, composez le 902-892-7513.

Pour plus d’information sur le pluvier siffleur au parc national de l’Î.-P.-É., composez le 902-672-6350 ou laissez-nous un message sur notre page Facebook à www.facebook.com/parcnationalIPE.

Pour plus d’information au sujet du pluvier siffleur sur les plages de la province ou pour devenir bénévole à la protection de cette espèce en voie de disparition, communiquer avec l’organisme Island Nature Trust en composant le 892-7513, en consultant leur site Web à www.islandnaturetrust.ca.

Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec l’organisme Island Nature Trust et le public pour aider au rétablissement du pluvier siffleur, un oiseau de rivage en voie de disparition qui élève ses oisillons sur les plages côtières de l’Î.-P.-É. et dans l’Est du Canada, de la mi-avril jusqu’au mois d’août.