Parc national du Canada Pukaskwa

Rapport d'incendie


Les feux se poursuivent à Pukaskwa
© Parcs Canada

Heron Bay (Ontario), le 25 septembre 2012 –
Le parc national du Canada Pukaskwa continue de surveiller trois incendies causés par la foudre ainsi que le site de brûlage dirigé du lac Cascade.

L’opération de brûlage dirigé du lac Cascade s’est déroulée le 10 septembre au moyen d’un hélicoptère équipé d’un dispositif d’allumage aérien. La zone du brûlage dirigé couvre une superficie totale d’environ 215 hectares, et le site montre maintenant très peu d’activité. On s’attend tout de même à ce que le feu continue à couver dans quelques endroits isolés au cours des prochaines semaines, mais ces poches isolées de feu couvant sont circonscrites par des limites naturelles et s’éteindront d’elles-mêmes dès que les températures refroidiront.

Le site du lac Cascade, caractérisé par une forêt mixte qui s’étend sur 1 000 hectares, a fait l’objet de quatre opérations distinctes au cours des dernières années. L’équipe de gestion du feu de Pukaskwa est maintenant près d’atteindre son but, à savoir la régénération de 65 % du site. Ces brûlages permettront d’améliorer la santé et la biodiversité de l’écosystème.

Quatre incendies causés par la foudre sont encore en activité dans les limites du parc. Trois se situent au sommet des crêtes dans des secteurs éloignés de la zone côtière du parc, et le quatrième se trouve à l’intérieur du parc. Les plus gros incendies (nos 1 et 2) évoluent le long de la côte et font 15 hectares chacun. Les deux autres couvrent moins d’un hectare de superficie chacun. Ces feux montrent également peu de signes de propagation et continueront à couver jusqu’à ce qu’ils soient définitivement éteints par des éléments naturels. L’équipe de gestion du feu de Pukaskwa continuera de surveiller de près les conditions d’humidité de la biomasse forestière afin de s’assurer que ces conditions demeurent optimales pour que les incendies s’éteignent d’eux-mêmes.

En raison de l'isolement géographique de ces feux, il n'y a aucun risque aux visiteurs du parc ou à la propriété.
 
EMPLACEMENTS GÉOGRAPHIQUES – CARTE ANNEXÉE
  • Lac Cascade
    • à 80 kilomètres à l'ouest de Wawa
    • à 72 kilomètres au sud-est de Marathon
    • à 68 kilomètres de White River
    • à 10 kilomètres du Lac Supérieur

Contactez-nous!


Les équipes d’incendie poursuivent leur surveillance des trois autres feux de foudre ainsi que le site du brûlage dirigé au lac Cascade.
© Parcs Canada

Heron Bay, Ontario, le 12 septembre 2012 – Un autre petit feu déclenché par la foudre a été identifié dans le parc national Pukaskwa tôt mercredi matin. Ce feu, situé près de la frontière nord du parc est actuellement en cours d’évaluation. Le plus grand de ces feux de foudre est de 10 hectares et le plus petit est de 0,1 hectare. Tous les quatre feux sont situés dans des régions éloignées du parc et en raison de cet isolement géographique, ils ne présentent aucun risque aux visiteurs du parc ou à la propriété. Les équipes d’incendie poursuivent leur surveillance des trois autres feux de foudre ainsi que le site du brûlage dirigé au lac Cascade.

Le brûlage dirigé au lac Cascade a été commencé le 10 septembre 2012 à l’aide d’un hélicoptère équipé d’un dispositif d’allumage aérien. Le feu est circonscrit à l’intérieur de limites naturelles définies, et couvre une superficie d’environ 300 hectares. Le site du brûlage dirigé est toujours actif et continuera à couver pendant toute la fin de semaine.

La fumée dérivante des feux est prévue se poursuivre pendant les prochains jours. Il se peut que la fumée soit visible par certaines personnes, et que dans certaines régions, en fonction de la direction du vent, il se peut que d’autres puissent également sentir la fumée.

Les feux irréprimés et les brûlages dirigés font partie du cycle du renouvellement forestier sain.

Contactez-nous!


L’équipe d’incendie du parc national Pukaskwa a identifié 5 feux causés par l’activité de foudroiement récente.
© Parcs Canada

Heron Bay, Ontario, le 10 septembre 2012 – L’équipe d’incendie du parc national Pukaskwa a identifié 5 feux causés par l’activité de foudroiement récente. Trois d’entre eux ont été éteints et les autres sont sous la surveillance de notre spécialiste en gestion des incendies. Ces feux sont situés sur des crêtes et le potentiel de propagation est limité. D’autre part, le plus grand de ces « feux disséminés » est d’environ 3 hectares.

Le parc national Pukaskwa dispose d’une équipe d’experts en matière de feu qui surveille le parc continuellement pour toute activité du feu. Tous les incendies sont évalués afin de déterminer la solution la plus appropriée en fonction de la sécurité humaine, des objectifs de gestion des écosystèmes, des coûts économiques et de la protection des installations.

Compte tenu des conditions météorologiques, l’équipe de Pukaskwa évalue actuellement le potentiel pour l’allumage de deux brûlages dirigés, dont un près du mont Tip Top et l’autre au lac Cascade.

Les feux irréprimés et les brûlages dirigés font partie du cycle du renouvellement forestier sain.

En raison de l'isolement géographique de ces feux, il n'y a aucun risque aux visiteurs du parc ou à la propriété.

Contactez-nous!