Parc national du Canada Pukaskwa

Loisirs

Pique-niquer

L’aire d’utilisation diurne de Pukaskwa est un endroit agréable oû pique-niquer en famille, au bord des eaux étincelantes de l’anse Hattie. Cette zone ouverte et ensoleillée offre plusieurs tables de pique-nique. Le centre d’accueil et les toilettes sont tout près. Allez flâner sur le rivage, d’oû vous aurez une vue magnifique de l’anse.

Pagayer

Avant de vous lancer sur l’eau, vérifiez les prévisions météorologiques auprès du personnel du parc. N’oubliez pas de porter vos vêtements de flottaison individuels (V.F.I.) en tout temps.

Les goulets de l’anse Hattie sont un excellent moyen, pour les pagayeurs, de découvrir les eaux du parc Pukaskwa, de jour. Visitez l’île Onion (devinez d’où elle tire son nom) ou approchez-vous tout doucement de castors en train de se nourrir.

En hautes eaux, le lac à-Mi-Chemin offre aussi une expérience de canotage fort paisible sur un lac intérieur. Déposez votre canot à la boucle nord, au début du sentier du Lac-à-Mi-Chemin et laissez votre véhicule à votre emplacement de camping ou sur le terrain de stationnement du centre d’accueil.

Avis important en 2014:  La section de la route de pagaie entre le barrage existant de la rivière White, situé à environ 8 km du parc provincial White Lake, et la jonction de la rivière Oskabukuta sera fermée en 2014 à cause d’un projet de construction d’installations hydro-électrique sur la rivière White. Cette section sera fermée du mois de mars 2014 au mois de mai ou juin 2015.

Pour plus d’information sur ce secteur de la rivière White, appelez au 1 (807) 229-0801 ou écrivez-nous par courriel à ont-pukaskwa@pc.gc.ca. ont-pukaskwa@pc.gc.ca. Vous pouvez aussi communiquer avec le parc provincial White Lake au 1 (807) 822-2447.

Les rivières White et Pukaskwa offrent d'excellentes possibilités de descente en eaux vives. Facile d'accès, la rivière White peut être descendue en tout temps après le dégel. Bien des personnes partent du parc provincial White Lake et descendent la rivière pendant quatre à six jours jusqu'à son embouchure, au lac Supérieur. Un court trajet d'une heure vers le nord sur le lac Supérieur mène au centre d'accueil de l'anse Hattie. La rivière Pukaskwa est plus éloignée et plus difficile à descendre; de plus elle n'est navigable que durant la crue du printemps, en mai et au début de juin.

Une installation hydroélectrique a été construite et mise en service aux chutes Umbata sur la rivière White. Dans le cadre du processus d'approbation du projet, Umbata Falls Limited Partnership a accepté de fournir des questionnaires (en anglais seulement), sur les lieux et en ligne, afin de permettre aux usagers et autres intéressés à donner leurs impressions sur le caractère pittoresque des chutes. Pour accéder au sondage en ligne, veuillez visiter le www.begetekongpower.com, (en anglais seulement) et suivre les liens qui s'appliquent.

Pagayer le long du littoral peut être une expérience enrichissante. Il faut cependant être très prudent lorsqu'on pagaie sur le lac Supérieur et demeurer en tout temps près de la rive. Le temps peut se gâter très rapidement. Le trajet de l'anse Hattie à Michipicoten Harbour peut prend de 8 à 14 jours, pendant lesquels les voyageurs peuvent s'attendre à être retenus à terre par le vent/les vagues un jour sur trois.

Les personnes désireuses de pagayer dans l'arrière-pays doivent s'enregistrer au départ et au retour. Le parc contrôle le nombre des admissions dans l'arrière-pays. On conseille donc à ceux et celles qui prévoient visiter l'arrière-pays de communiquer avec le parc et de réserver leur place tôt. La taille des groupes est limitée à huit personnes.

Pêche

Présentement, les règlements de pêche du parc sont ceux de la province de l'Ontario.

Chaque année, des huards et d'autres oiseaux aquatiques meurent inutilement d'empoisonnement après avoir absorbé des plombs ou des turlutes. Pour protéger les oiseaux contre un éventuel empoisonnement au plomb, l'utilisation de plombs et de leurres est interdite dans les parcs nationaux et dans les réserves fauniques nationales du Canada. Il y a des produits de remplacements non toxiques, comme les plombs en étain ou en bismuth. Pour plus des renseignements, parler au personnel du parc, ou au personnel d'un magasin de pêche.

La navigation de plaisance

Possibilité de faire de la voile et de la navigation de plaisance sur le lac Supérieur.

Tous les plaisanciers qui prévoient d’accoster dans le parc national Pukaskwa doivent acquitter des droits. Actuellement, les plaisanciers qui sillonnent les eaux du parc national Pukaskwa sans accoster n’ont rien à payer.

Les droits couvrent les frais des services dont les plaisanciers bénéficient, notamment sécurité du public, gestion de l’usage des installations par les visiteurs et entretient des installations. Les produits de ces droits sont collectés et utilisés uniquement pour financer ces services.

Tous les plaisanciers qui sillonnent les eaux du parc sont invités à s’inscrire à l’arrivée et au départ auprès du bureau du parc. Téléphone : (807) 229-0801, poste 242.

Les bateaux à moteur ne sont permis que dans les zones accessibles à partir du lac Supérieur. Afin d’assurer la protection du littoral et la sécurité des autres plaisanciers et canoteurs, il est interdit de laisser un sillage sur la rivière White. Pukaskwa est une région retirée où il est impossible de se ravitailler en carburant. Vous devez connaître les limites de votre matériel et savoir qu’il vous faudra peut-être attendre longtemps pour obtenir de l’aide. L’autonomie est la clé d’une expérience sans danger et agréable.

Bicyclette et vélo de montagne

Les cyclistes peuvent rouler sur la route 627 et sur les routes du terrain de camping. Les vélos sont interdits dans les sentiers du parc national Pukaskwa