Parc national du Canada de la Pointe-Pelée

Aperçus mensuels des migrateurs d'automne

Novembre

La première grande gelée de la saison survient habituellement vers le 5 novembre et dès ce moment, la migration de plusieurs espèces, entre autres les oiseaux de rivage et les granivores, y compris les bruants, est pour ainsi dire terminée.

Le gel des plans d'eau dans le nord force de plus en plus les oiseaux aquatiques vers les marais de la pointe Pelée et les eaux au large. Une dernière vague de mouettes de Bonaparte arrive souvent et on observe parfois le soir des milliers d'oiseaux noirs dans les marais. On voit souvent des buses à queue rousse en novembre et c'est aussi une bonne période pour observer les hiboux moyen-duc.

Bien que novembre ne soit pas un bon moment pour faire des recensements, c'est à cette époque que l'on devrait chercher certaines espèces rares. Ainsi, c'est en novembre que l'on a déjà vu à la pointe Pelée des fous de Bassan, des arlequins plongeurs, des bécasseaux violets, des phalaropes à bec large, des mouettes tridactyles, des tyrans à gorge cendrée, des pélicans d'Amérique, des solitaires de Townsend, des tangaras à tête rouge et des merle bleus azurés.