Parc national du Canada de la Pointe-Pelée

Aperçus mensuels des migrateurs d'automne

Août

La migration des oiseaux de rivage bat encore son plein et on remarque que plusieurs oiseaux terrestres ont commencé à se déplacer vers le sud.

Au début d'août, on observera probablement le tournepierre à collier, le moucherolle des aulnes et la paruline noir et blanc.

C'est à la mi-août que la première migration importante d'oiseaux terrestres insectivores (souvent en grand nombre) survient et que l'observateur se rend compte que la migration automnale est bien commencée.

Parmi les migrateurs attendus, mentionnons :

busard Saint-Martin
pluvier bronzé
bécasseau roussâtre
moucherolle à côtés olivâtre
sittelle à poitrine rousse*
paruline à tête cendrée
paruline tigrée
paruline à gorge orangée
paruline à flancs marron
paruline à poitrine baie
paruline triste
paruline à calotte noire
paruline du Canada
tangara écarlate
cardinal à poitrine rose

À la fin d'août, on peut observer :

petite buse
balbuzard
crécerelle d'Amérique
viréo de Philadelphie
paruline rayée
paruline à joues grises
paruline à croupion jaune*
paruline bleue à gorge noire
roselin pourpré*
paruline verte à gorge noire

*irréguliers

Bien qu'elles soient présentes en grands nombres tout l'été, des volées de mouettes de Bonaparte et de sternes caspiennes arrivent habituellement à la mi-août. À cette période, deux espèces grégaires, l'hirondelle noire et l'hirondelle à ailes hérissées, atteignent leurs nombres les plus élevés; les orioles du Nord et les orioles des vergers sont nombreuses, mais disparaissent rapidement avant la fin du mois.

Vers la fin d'août, le tyran tritri et l'hirondelle rustique peuvent être vus en grand nombre.