Parc national du Canada de la Pointe-Pelée

Migration des buses et des éperviers

Comme plusieurs autres espèces d'oiseaux, les buses et éperviers, les urubus, les faucons et les aigles sont des migrateurs strictement diurnes. Peu enclins à traverser de grandes étendues d'eau, nombre d'entre eux suivent la rive du lac Érié, ce qui les mène tôt ou tard à la pointe Pelée.

Lorsqu'ils atteignent l'extrémité de la Pointe, les busards Saint-Martin, les balbuzards, les faucons émerillons et les faucons pèlerins n'hésitent pas à traverser le lac. Si les conditions météorologiques sont bonnes, quelques éperviers bruns et crécerelles d'Amérique feront aussi la traversée, mais la plupart se dirigeront vers les terres et éviteront le lac Érié en suivant le bord de son bassin ouest, par Amherstburg. Les buses du genre Butéo - petite buse, buse à épaulettes et buse à queue rousse - de même que les urubus à tête rouge, ne traversent presque jamais une étendue d'eau et contournent le lac plutôt que de le traverser.