Parc national du Canada Sirmilik

Traversée de cours d'eau et éboulements

Traversée de cours d'eau

Les ruisseaux et les rivières qui coulent dans la région du parc national Auyuittuq sont alimentés surtout par les eaux de fonte des glaciers. Par conséquent, leur profondeur et leur débit varient d'une journée à l'autre et même au cours d'une seule journée. Ces fluctuations les rendent très imprévisibles, de sorte qu'il devient difficile de déterminer s'il est possible de les traverser en toute sécurité.

Lorsque le soleil est à son apogée, la fonte glaciaire s'intensifie et le volume des cours d'eau augmente lui aussi. Le niveau d'eau est habituellement à son point le plus bas tôt le matin, entre 2 h et 7 h.

Les précipitations influent de deux façons sur le niveau d'eau et le débit des rivières et des ruisseaux : elles augmentent le volume d'eau, et elles stimulent la fonte glaciaire. L'augmentation du niveau et du débit de l'eau peut être instantanée ou se produire au bout de quelques heures.

Voici quelques conseils qui vous aideront à évaluer les rivières et les ruisseaux et à les traverser en toute sécurité :

  • Traversez les principaux cours d'eau tôt dans la journée, entre 2 h et 7 h. C'est durant cette période que les glaciers fondent le moins.
  • Pendant et après une pluie, méfiez-vous des cours d'eau profonds au débit rapide. Vous devrez peut-être remettre votre traversée à plus tard!
  • Les tronçons en terrain plat qui se divisent en plusieurs embranchements sont habituellement moins profonds.
  • Les tronçons en terrain plat qui se divisent en plusieurs embranchements sont habituellement moins profonds.
  • Donnez-vous le bras pour vous soutenir les uns les autres en veillant à ce que la personne la plus forte soit placée en amont. Le remous créé par son passage aidera les personnes qui la suivent.
  • Détachez les courroies de fixation de votre sac à dos à la taille et à la poitrine avant de traverser, de façon à pouvoir l'enlever rapidement au besoin. Il est déjà arrivé que des excursionnistes perdent la vie parce que leur sac à dos les empêchait de se libérer.
  • Portez des bottillons en Néoprène munis de semelles antidérapantes : ils protégeront vos pieds de l'eau froide et des pierres, tout en gardant vos bottes et vos chaussettes au sec.
  • Attendez que le niveau d'eau baisse si vous n'êtes pas certain de pouvoir traverser à gué. Armez-vous de patience : il vous faudra peut-être attendre quelques jours!

En raison de la nature dynamique des rivières et des ruisseaux, les points de passage les plus sûrs changent constamment. Vous devrez évaluer les risques de chaque traversée vous-même en cherchant un endroit sûr en amont et en aval.

Éboulements

Si vous apercevez des rochers dénudés ou fraîchement délogés, c'est qu'il y a eu récemment un éboulement. Ces rochers peuvent provenir de parois ou d'escarpements éloignés. Dans les secteurs où les pentes sont très inclinées, choisissez soigneusement votre parcours et demeurez vigilant pour pouvoir entendre ou voir tout éboulement. Ne vous attardez pas dans le secteur. Soyez particulièrement prudent lorsqu'il pleut ou lorsqu'il y a alternance de gel et de dégel, conditions qui délogent les rochers et favorisent les éboulements. Choisissez vos emplacements de camping dans les secteurs abrités, loin des pentes.