Parc national du Canada Sirmilik

La sécurité au pays des ours polaires au parc national du Canada Sirmilik

Dans le parc national Sirmilik, c'est sur la côte de la péninsule Borden et le long des côtes nord, ouest et est de l'île Bylot que les ours polaires sont les plus actifs. Soyez particulièrement prudent en mars et en avril, lorsque les femelles sortent de leur tanière avec leurs petits, et de juillet à octobre, lorsque la glace marine a fondu et que les ours sont confines à la terre ferme.

Cependant, il n'est pas rare que des visiteurs rencontrent des ours polaires à d'autres périodes de l'année et dans d'autres secteurs du parc, même sur les glaciers. Évitez toujours de camper près d'endroits susceptibles de servir de cache à nourriture ou de lieu de chasse (surtout au phoque), parce que les ours polaires pourraient y être attirés

Si vous décidez de vous aventurer dans des secteurs fréquentés par les ours polaires, prenez toutes les précautions qui s'imposent. Plus votre groupe est nombreux, meilleures sont vos chances de faire fuir un ours. Lisez attentivement le dépliant suivant :

Demeurez vigilant en tout temps. Signalez à Parcs Canada le plus tôt possible tous les ours que vous rencontrez ou que vous apercevez, de même que toutes les empreintes et les autres traces qui témoignent de leur passage. Servez-vous d'une radio ou d'un téléphone satellite si possible.

Songez à embaucher un guide si vous n'êtes pas certain de savoir ce qu'il faut faire en présence d'un ours polaire. Les guides de la région ont l'expérience des déplacements au pays des ours, et ils connaissent les mesures à prendre. Au moment de retenir les services d'un guide, informez-vous de son expérience; demandez-lui comment il compte éviter les ours polaires et ce qu'il a l'intention de faire s'il en rencontre.