Parc national du Canada Sirmilik

Activités

Le parc national Sirmilik offre tout un éventail de possibilités d'aventure en milieu sauvage. C'est au printemps (de la fin d'avril au début de juin) que le parc se prête le mieux aux activités hivernales, et en été, après la débâcle (de la fin de juillet au début de septembre), que les conditions sont les plus propices pour la randonnée et le camping. Pendant les périodes de la débâcle (de la mi-juin à la fin de juillet) et du gel (de la mi-octobre au début de novembre), le parc devient inaccessible.

Pendant la courte saison estivale, l'île Bylot, la péninsule Borden et la baie Oliver offrent des possibilités extraordinaires de randonnée et de camping dans l'arrière-pays. Véritable paradis pour les amateurs d'observation des oiseaux, l'île Bylot sert d'habitat à des communautés aviaires d'une étonnante diversité, notamment des espèces de la sauvagine et des oiseaux marins. La baie Baillarge abrite elle aussi une colonie d'oiseaux marins.

Le canot et le kayak de mer permettent aux adeptes du plein air de découvrir de près les magnifiques paysages de la baie Oliver, mais seuls les pagayeurs chevronnés devraient s'aventurer dans ce secteur. La baie cache plusieurs dangers - vents forts, mauvais temps, glaces flottantes et marées. Il est conseillé de retenir les services d'un conducteur de bateau pour les trajets entre le parc et les collectivités avoisinantes.

Le ski de randonnée sur la glace de mer jouit d'une grande popularité au printemps. Les skieurs seraient avisés d'emporter un assortiment de dispositifs d'intimidation des ours polaires. Il est également possible de faire du ski de randonnée et des excursions sur glacier dans les montagnes et les champs de glace du parc.

Pour vivre une expérience inoubliable tout en découvrant la diversité de la faune marine de la région, les visiteurs peuvent se rendre dans la zone de dislocation au printemps. Il est possible de retenir les services de guides à Pond Inlet ou à Arctic Bay.

Chaque été, plusieurs paquebots de croisière font escale à Pond Inlet. Il s'agit d'un autre moyen de faire l'expérience du parc.

Il faut à tout prix se préparer adéquatement pour un voyage de ce genre. Il n'est pas recommandé de visiter le parc en hiver, en raison des conditions extrêmes engendrées par l'obscurité et le froid impitoyable. Communiquez avec le bureau de Parcs Canada à Pond Inlet pour obtenir une trousse d'information complète qui vous aidera à planifier votre séjour. Vous y trouverez également une liste de guides et de pourvoyeurs autorisés. En raison du caractère isolé de l'Arctique et des dangers naturels que cache cet environnement hostile, les excursions dans le parc national Sirmilik ne sont recommandées qu'aux adeptes du plein air qui sont entièrement autosuffisants, qui ont l'expérience des déplacements en milieu sauvage et qui ont une connaissance approfondie de l'activité choisie.