Parc national du Canada Auyuittuq

Équipement

Le parc national Auyuittuq est une destination pour les excursionnistes qui ont l'expérience des déplacements en hiver. Vous aurez besoin de TOUT votre équipement d'excursion et de ski d'hiver. De plus, vous devrez emporter votre équipement spécialisé si vous comptez faire de l'alpinisme ou de l'escalade sur glacier.

Vous devez connaître à fond votre équipement, l'avoir mis à l'épreuve et vous être assuré qu'il est en bon état. Pensez à l'isolement et à l'environnement de l'Arctique lorsque vous choisissez votre équipement. En particulier, songez aux conséquences d'une défaillance.

Voici quelques suggestions et observations relatives à l'équipement :

Caches à équipement et à provisions : Si vous faites une excursion d'escalade prolongée, vous voudrez peut-être embaucher un pourvoyeur qui se rendra dans le parc en motoneige ou en attelage afin d'y aménager des caches pour votre équipement et votre nourriture. Il faut obtenir un permis pour placer les caches.Adressez-vous à l'un des bureaux du parc pour en savoir plus à ce sujet.

Vêtements : Relisez la section sur les vents! Il faut absolument porter des vêtements coupe-vent des pieds à la tête, y compris des mitaines munies d'une doublure. Vous aurez moins de difficulté à vous déplacer pendant les jours de grand vent si vous portez des lunettes de ski confortables et de haute qualité. Un masque en Néoprène pourrait vous aider à prévenir les engelures au nez et aux joues. Choisissez un parka à capuchon bordé de fourrure, de façon à créer une lame d'air devant votre visage et à vous protéger contre le vent. Les bottillons ou les guêtres vous garderont les pieds au chaud et au sec. La vigilance est la meilleure arme contre les engelures : restez à l'affût des plaques blanches ou engourdies sur votre peau ou sur celle de vos compagnons, y compris sous le masque et les lunettes de ski. Bien souvent, les orteils et les pouces qui tiennent les bâtons de ski n'échappent pas aux engelures; examinez-vous les uns les autres régulièrement.

Réchauds : La plupart des réchauds de camping fonctionnent mal par temps froid et venteux. Un réchaud qui refuse de s'allumer pendant une excursion en terrain reculé peut vous tuer! La seule eau que vous trouverez est celle que vous obtiendrez en faisant fondre de la neige ou de la glace. Choisissez bien votre réchaud et mettez-le à l'essai, si possible, dans des conditions de grand vent, avant votre arrivée dans l'Arctique. Vous devez avoir les pièces de rechange, les outils et les connaissances nécessaires pour réparer votre réchaud au besoin. Il est recommandé d'apporter un réchaud pour chaque groupe de trois personnes et au moins deux réchauds par groupe. S'il est tentant de faire la cuisine dans la tente par mauvais temps, les risques d'incendie ou d'asphyxie par l'oxyde de carbone sont très réels.

Crampons : Même si vous n'avez pas l'intention de marcher sur des glaciers, nous vous recommandons d'apporter des crampons ou des crampons à quatre pointes qui vous faciliteront la tâche si vous marchez sur des rivières gelées ou si vous explorez la cascade gelée du lac Windy.

Tentes : Choisissez une tente qui se monte facilement dans la neige douce et sèche et qui est suffisamment robuste pour résister aux grands vents. Si vous songez à camper sur la glace, faites provision de vis à glace. Apportez une scie à neige pour découper des blocs de neige qui serviront d'abri vent.

Traîneaux : Certains groupes qui prévoient de longues excursions tirent des traîneaux. Les traîneaux munis de patins en métal donnent les meilleurs résultats. Apportez une lime pour lisser les aspérités et les entailles qui endommageront inévitablement les patins. Vous voudrez peut-être aussi songer à embaucher un pourvoyeur qui déposera de l'équipement à des caches préétablies.

Protection contre le soleil : Vous allez skier sur de la neige dans un endroit où il fait jour presque 24 heures sur 24. Pour vous protéger de l'ophtalmie des neiges et des coups de soleil, apportez les meilleurs écrans solaires et les meilleures lunettes de soleil que vous puissiez trouver. Gardez votre écran solaire au chaud dans une poche intérieure de votre blouson et appliquez-en souvent sur la peau exposée à l'air.

Premiers soins : Les seuls secours qui vous sont accessibles rapidement sont ceux que peut vous offrir votre groupe. Il est sage de connaître quelques techniques médicales d'urgence et d'emporter une trousse de premiers soins complète.

Orientation : Le parc national Auyuittuq se trouve dans la région d'incertitude compas. Les navigateurs GPS sont le meilleur outil d'orientation; les relèvements GPS figurent sur la carte du présent guide.

Radiobalise individuelles de repérage (RIR) : Vous devez enregistrer votre RIR à la GRC de la collectivité où vous entamez votre excursion. La RIR doit servir uniquement dans des situations de vie ou de mort. N'oubliez pas qu'il faut encore compter de huit heures à plusieurs jours pour l'arrivée des secours, selon les conditions. Il faut être autosuffisant et compter sur ses propres ressources.

SPOT peut être utilisée pour permettre votre famille et vos amis de suivre votre progression sur votre voyage ainsi que lancer un signal de détresse. Ce signal n’est pas réversible et n’est pas à utiliser que dans une situation d’urgence. Les visiteurs devraient être conscients que le réseau de satellites SPOT a une faible couverture aux hautes latitudes et que les signaux peuvent être obstrués dans les vallées comme le col Akshayuk. Même si les satellites SPOT fonctionnent dans le col Akshayuk, ils ne sont pas un moyen de communication fiable. Assurezvous d’avertir vos amis et les membres de votre famille qui suivent vos messages « O.K. » que l’absence d’un message n’indique pas nécessairement que vous éprouvez des problèmes. Cela signifie probablement que votre appareil a temporairement cessé la transmission. Au cours de votre inscription, nous recueillerons les renseignements propres à votre appareil au cas où il y aurait lieu d’en vérifier l’activité.

Téléphone satellite : Il est fortement recommandé d'apporter un téléphone satellite. N'oubliez pas de noter les numéros à composer en cas d'urgence. Il est difficile de se procurer un téléphone satellite au Nunavut. Le mieux consiste à en louer un avant de partir pour l'Arctique.

Songez aux effets du froid extrême. Les températures inférieures à 30 C nuisent au bon fonctionnement de l'équipement : les sandows perdent de leur souplesse; les objets en plastique craquent et se cassent; les piles cessent de fonctionner et se déchargent. Pour chaque article que vous emportez, songez aux conséquences d'une défaillance en tenant compte du fait que vous n'avez aucun moyen de le réparer ou de le remplacer. Emportez des pièces de rechange et du matériel de réparation, y compris des fixations et des bâtons de ski de rechange, de même qu'une trousse de réparation pour la tente.

Le froid extrême a aussi des incidences sur VOUS. Les skieurs qui visitent le parc en hiver souffrent souvent d'engelures et subissent des blessures attribuables au froid. Êtes-vous prêt à affronter ce genre de situation et à surmonter les désagréments qui accompagnent une excursion de ski et de camping dans un froid intense?

Équipement À NE PAS emporter :

Dans les parcs nationaux du Canada, il est interdit de détenir une arme à feu sans permis. Les bénéficiaires de la Convention définitive des Inuvialuit et de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut sont soustraits à ce règlement, et ils peuvent donc porter des armes à feu lorsqu'ils se livrent à des activités traditionnelles dans les parcs nationaux visés par leurs revendications territoriales.

Le combustible à réchaud, le gaz poivré et un grand nombre d'instruments qui font du bruit pour intimider les ours sont considérés comme des articles dangereux; il est donc interdit de les transporter à bord d'un avion. Vous devrez acheter du combustible dans la collectivité où vous entamez votre excursion et y laisser toute la quantité non utilisée. Les pourvoyeurs des deux collectivités voisines du parc acceptent souvent l'essence non consommée. Communiquez avec eux directement. Le dépliant La sécurité au pays des ours polaires pamphlet contient de l'information sur l'utilisation et le transport des vaporisateurs et des dispositifs sonores d'intimidation des ours.

Nous vous recommandons fortement de retenir les services d'un pourvoyeur pour le trajet entre Qikiqtarjuaq et le fond du fjord Pangnirtung Nord, afin de réduire au minimum les risques d'affrontement avec un ours polaire.