Parc national du Canada Auyuittuq

Dangers et sécurité

Dans bien des cas, les dangers associés aux excursions dans le parc national Auyuittuq sont les mêmes qu'ailleurs en montagne. Cependant, le parc cache aussi certains dangers propres à l'Arctique ou à ce secteur. Même les alpinistes chevronnés n'ont peut-être jamais eu à affronter des dangers comme ceux que recèle Auyuittuq. Lisez les paragraphes qui suivent à la lumière de votre expérience et de votre degré d'aisance. De l'avis de certains alpinistes, le froid et le vent qui caractérisent Auyuittuq au printemps sont semblables à ceux qu'on rencontre en plein cœur de l'hiver à 10 000 pieds d'altitude dans les chaînes de montagnes du Sud du Canada. Êtes-vous prêt pour ce genre d'expérience?

Avalanches

Des avalanches peuvent se déclencher ici comme dans toute région alpine. Même si, en raison des vents forts, il est tentant de camper sur le versant abrité des montagnes, il importe plutôt de choisir un campement à l'abri des corniches ou des coussins de neige en suspension. Il est dangereux de faire halte ou de monter la tente dans une ravine ou un couloir d'avalanche. Des avalanches printanières viennent parfois recouvrir ces secteurs de boue et de neige mouillée.

VOUS DEVEZ POUVOIR ASSURER VOTRE PROPRE SAUVETAGE. Les installations et les services de sauvetage sont très limités dans le parc national Auyuittuq. En cas de blessure ou d'incident, le mauvais temps et les conditions de déplacement peuvent retarder de plusieurs jours l'arrivée des secouristes - ou carrément les empêcher de se rendre jusqu'à vous.

Vent

Dans le col Akshayuk, le vent peut souffler à 175 km/h. Pour les skieurs et les alpinistes, voici ce que cela signifie :

  • Le vent, combiné à des températures bien en deçà du point de congélation, peut créer un facteur de refroidissement éolien incalculable. Habillez-vous de vêtements coupe-vent des pieds à la tête. Lisez la section sur l'équipement pour en savoir plus sur les vêtements recommandés.
  • Le vent peut emporter ou détruire votre tente. Munissez-vous d'une bonne tente (dôme ou tunnel) et assurez-vous qu'elle est bien protégée par un mur de neige.
  • Le vent peut parfois empêcher tout déplacement. Vous devrez prévoir assez de temps dans votre horaire pour vous permettre quelques jours d'attente dans un refuge. Les retards d'un à cinq jours sont la norme.
  • Faire la cuisine par temps venteux n'est pas une mince tâche. Il faut faire fondre de la neige ou de la glace, et la plupart des réchauds ont une efficacité réduite, voire nulle, dans des conditions de grand vent. Nous recommandons à chaque groupe d'apporter au moins deux réchauds. Lisez la section sur les réchauds pour en savoir plus.
  • Examinez l'orientation des bancs de neige pour choisir un emplacement de camping sûr. Stabilisez votre tente à l'aide de roches. Évitez de camper sur les pistes de motoneige ou d'attelage. Évitez les emplacements se trouvant sous des corniches.
  • Pour choisir votre parcours, tenez compte de l'orientation et de l'exposition au soleil afin d'optimiser votre exposition à la chaleur du soleil.