Parc national du Canada Auyuittuq

Ski de randonnée, ski de haute montagne et excursions sur glaciers

Accès au parc

Vous pouvez entrer dans le parc soit par le fjord Pangnirtung (à partir de Pangnirtung), soit par le fjord Pangnirtung Nord (à partir de Qikiqtarjuaq, dans l'île Broughton). L'accès se fait par voie terrestre lorsque les fjords sont gelés (snowmachine, dogteam, or skis) et par bateau lorsque la glace est fondue. Le parc est inaccessible pendant la prise des glaces et la débâcle.

La période la plus propice pour une excursion de ski s'étend du mois d'avril au début de mai. La plupart des skieurs de randonnée arrivent pendant ces quelques semaines, lorsqu'ils peuvent gagner la limite du parc sur la neige. Nous recommandons fortement aux skieurs qui entreprennent une excursion à partir de Qikiqtarjuaq de retenir les services d'un pourvoyeur jusqu'aux limites du parc afin de réduire les risques d'affrontement avec un ours polaire.

L'accès varie selon la saison et change d'année en année. Il vaut mieux communiquer à l'avance avec le bureau du parc en Pangnirtung (No de tél. : 867-473-2500) pour connaître le scénario le plus probable pour cette année.

Mars, avril et début mai (printemps)

À cette époque, les fjords sont gelés, ce qui permet aux visiteurs de gagner la limite du parc depuis Pangnirtung ou Qikiqtarjuaq par snow machine, dog team, or skis.

Juin et juillet (débâcle)

La débâcle survient habituellement vers la fin de juin à Pangnirtung et au milieu de juillet à Qikiqtarjuaq. Pendant cette période, les fjords sont inaccessibles aux motoneiges, aux attelages de chiens et aux bateaux.

Fin de juillet, août et septembre (été)

Les fjords sont habituellement libres de glace. Pendant cette période, il est possible de se rendre en bateau jusqu'au fond des fjords. Contact the park office in Pangnirtung (ph.867-473-8828) for a list of operators who provide transportation and/or guiding services.

D'octobre à février (hiver)

Il n'est pas recommandé de se rendre dans le parc national Auyuittuq pendant cette période. Au début de l'hiver, les températures froides, l'obscurité presque constante et les difficultés d'accès rendent les déplacements désagréables, dangereux et, bien souvent, carrément impossibles.