Parc national du Canada Wood Buffalo

Carte du parc national Wood Buffalo

Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Smith, T.N.O. | Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Chipewyan, Alberta | Doline et aire de fréquentation diurne Angus | Voie d'arrêt de la Rivière-Nyarling | Voie d'arrêt et sentier d'interprétation des Zones-Humides | Accès et aire de fréquentation diurne des Plaines-Salées | Point de vue à la tour d'observation du Lac-Parson | Sentier et terrain de camping en arrière pays du Lac-Rainbow (6 km) | Aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt | Sentier d'interprétation du Karst | Boucle Nord | Boucle Sud | Boucle des Prés-de-la-Rivière-Salt | Lac Grosbeak | Lac Pine | Aire de fréquentation diurne et plage du Lac-Pine | Terrain de camping du Lac-Pine | Camping collectif de la Pointe-Kettle | Sentier du Bord-du-Lac | Sentier du Lac-Lane | Terrain de camping en arrière pays de Sweetgrass Landing | Poste Sweetgrass et terrain de camping en arrière pays | Sentier (12 km) et portage de canot (4,3 km) Sweetgrass | Route no 5 | Route du Lac-Pine | Route du Lac-Parson | Route d'hiver | Route Hay Camp


Carte du parc national Wood Buffalo
Parc national Wood Buffalo
©Parcs Canada

Version imprimable : Carte haute résolution du parc national Wood Buffalo (PDF: 1.64 Mo)

Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Smith, T.N.O. e symbol ? symbol washroom symbol wheelchair access

Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Smith
©Parcs Canada
Forth Smith Exterieur
©Parcs Canada













Situé au 149, chemin McDougal, le Centre d'accueil des visiteurs de Fort Smith offre de l'information aux visiteurs et des services d'inscription pour l'arrière‑pays, une aire d'exposition, et des présentations audiovisuelles sur le parc. Le personnel amical vous aidera à faire de votre visite une expérience mémorable. Ouvert à l'année du lundi au vendredi, et les fins de semaine en été. Téléphone : 867‑872‑7960.

Fort Smith et les rapides de la rivière des Esclaves
Fort Smith et les rapides de la rivière des Esclaves

©Parcs Canada

Il existe une route praticable en toute saison pour se rendre à Fort Smith depuis la route du Mackenzie. Celle‑ci donne accès à la route no 5 près de Hay River, dans les Territoires du Nord‑Ouest, qui mène au parc et à Fort Smith. Une route d'hiver relie Fort Smith, Fort Chipewyan et Fort McMurray de la mi‑décembre à la mi‑mars. Un service aérien commercial est offert toute l'année depuis Edmonton. Communiquez avec un agent de voyages pour en savoir davantage. Afin d'obtenir des renseignements sur le canotage, veuillez lire le Guide des cours d'eau du parc national Wood Buffalo et des environs.

Haut de la Page


Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Chipewyan, Alberta e symbol ? symbol washroom symbol wheelchair access

Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Chipewyan
©Parcs Canada
Centre d'accueil de Parcs Canada – Fort Chipewyan
©Parcs Canada











Situé sur l'avenue Mackenzie, le Centre d'accueil des visiteurs de Fort Chipewyan offre de l'information aux visiteurs et des services d'inscription pour l'arrière‑pays, une petite aire d'exposition et des présentations audiovisuelles sur le parc. Le personnel amical vous aidera à faire de votre visite une expérience mémorable. Ouvert à l'année du lundi au vendredi, et par intermittence les fins de semaine en été. Téléphone : 780‑697‑3662.

Fort Chipewyan et le lac Athabasca
Fort Chipewyan et le lac Athabasca

©Parcs Canada

Fort Chipewyan est une collectivité éloignée accessible uniquement par voie aérienne pendant neuf mois de l'année. L'accès par une route d'hiver est possible de la mi‑décembre à la mi‑mars. Un service aérien commercial est offert toute l'année depuis Edmonton et Fort McMurray. Communiquez avec un agent de voyages pour en savoir davantage. Afin d'obtenir des renseignements sur le canotage, veuillez lire le Guide des cours d'eau du parc national Wood Buffalo et des environs.

Haut de la Page


Doline et aire de fréquentation diurne Angus table de picknick e symbol table de picknick washroom symbol wheelchair access

doline
©Parcs Canada
aire de fréquentation diurne Angus
©Parcs Canada











Promenez‑vous autour de la plus grande doline du parc national Wood Buffalo! Située à l'aire de fréquentation diurne Angus, près de la limite nord du parc le long de la route 5, la doline Angus mesure 100 mètres de diamètre et 60 mètres de profond. Ne sortez pas du sentier, car les bords de la doline peuvent être dangereux.

L'aire de fréquentation diurne comprend des tables de pique‑nique, des foyers à grille, un terrain de jeux, de même que des panneaux d'interprétation.

La doline Angus est un exemple d'aven d'effondrement. Elle s'est formée lorsque la voûte d'une grotte souterraine s'est effondrée.

Les dolines sont des caractéristiques géologiques courantes dans la région de modelé karstique du parc. Le karst est formé par les eaux de percolation souterraines qui circulent au travers du substrat rocheux soluble comme le gypse, le sel et le calcaire. Le parc national Wood Buffalo, avec ses dolines, ses vallées encaissées, ses grottes et cours d'eau souterrains, renferme certains des plus beaux exemples de la topographie karstique en Amérique du Nord.

Haut de la Page


Voie d'arrêt de la Rivière-Nyarling e symbol washroom symbol

Voie d'arrêt de la Rivière-Nyarling
©Parcs Canada

Arrêtez‑vous pour vous délasser à la voie d'arrêt de la Rivière-Nyarling, en bordure de la route 5. Prenez quelques instants pour lire les panneaux d'interprétation et en apprendre davantage sur les bisons dans le parc.

Observez où disparaît le minuscule ruisseau, qui est en fait la rivière Nyarling. Elle disparaît de la surface ici pour s'écouler dans le sol sur 26 km de long au travers du karst.

Le karst est formé par les eaux de percolation souterraines qui circulent au travers du substrat rocheux soluble comme le gypse, le sel et le calcaire. Le parc national Wood Buffalo, avec ses dolines, ses vallées encaissées, ses grottes et ses cours d'eau souterrains, renferme certains des plus beaux exemples de la topographie karstique en Amérique du Nord.

Haut de la Page


Voie d'arrêt et sentier d'interprétation des Zones-Humides symbole e marche table de picknick

sentier d'interprétation des Zones-Humides
©Parcs Canada

Empruntez le court sentier d'interprétation des Zones-Humides jusqu'à un belvédère paisible qui surplombe le paysage boréal. Suivez les panneaux d'interprétation pour en savoir plus sur la grue blanche et d'autres espèces fauniques de la région.

sentier d'interprétation des Zones-Humides
©Parcs Canada

Le sentier commence à la voie d'arrêt des Zones-Humides, en bordure de la route 5, où vous pouvez vous renseigner sur les deux sites Ramsar du parc. Ces derniers – le delta Paix‑Athabasca et l'aire de nidification de la grue blanche – sont désignés zones humides d'importance internationale par la Convention de Ramsar, vouée à l'identification et à la protection d'habitats indispensables aux oiseaux migrateurs.


Haut de la Page


Accès et aire de fréquentation diurne des Plaines-Salées table de picknick table de picknick symbole e washroom symbol chaise roulante marche

aire de fréquentation diurne des Plaines-Salées
©Parcs Canada

L'aire de fréquentation diurne des Plaines-Salées, à laquelle on accède par une route secondaire en quittant la route 5, offre un agréable point d'observation qui surplombe les plaines spectaculaires. Repérez les animaux qui vivent dans ces plaines à l'aide du télescope grande puissance et lisez les panneaux d'interprétation pour en savoir plus sur l'histoire naturelle de la région. Des tables de pique‑nique et des foyers à grille sont mis à votre disposition.

sentier
©Parcs Canada

Un court sentier en lacet de 500 m mène au bas de l'escarpement abrupt et permet d'accéder aux plaines salées. Prenez garde en marchant lorsque vous explorez ce paysage fascinant. Vos empreintes de pas se mêleront à celles des animaux : ours, loup, orignal, bison, renard et grue du Canada, pour ne nommer que ceux‑là.

Salicorne rouge
Salicorne rouge

©Parcs Canada

Les plaines salées s'étendent sur une superficie totale de 370 km2. Elles sont uniques au Canada et l'une des raisons pour lesquelles le parc national Wood Buffalo a été désigné site du patrimoine mondial. Elles se sont formées par suite de l'eau qui a circulé au travers de dépôts de sel souterrains laissés par une mer ancienne, il y a environ 390 millions d'années. Le substrat rocheux imperméable des plaines salées a forcé l'eau saline à affleurer à la surface. Quand l'eau s'évapore, des dépôts de sel se forment. Pendant les périodes sèches, les cristaux de sel forment des monticules de sel intéressants aux endroits où des sources salines jaillissent à la surface.

Observez les plantes qui tolèrent le sel comme la salicorne rouge ou la suéda maritime. L'été, de magnifiques fleurs sauvages roses qu'on appelle gyroselles de Virginie poussent le long des abords herbeux.

Haut de la Page


Point de vue à la tour d'observation du Lac-Parson table de picknick

tour d'observation du Lac-Parson
©Parcs Canada

Un détour à la tour du Lac-Parson, à l'écart de la route du Lac-Parson, offre une vue panoramique du paysage boréal environnant. Apportez vos jumelles! Par temps clair, vous apercevrez les plaines salées miroiter à distance, au nord‑est. La tour est gardée par un gardien l'été. Il est interdit de grimper dans la tour d'observation des feux.

Haut de la Page





Sentier et terrain de camping en arrière pays du Lac-Rainbow (6 km) table de picknick washroom symbol marche camping

Sentier et terrain de camping en arrière pays du Lac-Rainbow
©Parcs Canada

Aventurez‑vous dans les bois jusqu'à un paisible terrain de camping en arrière‑pays parmi les immenses épinettes au lac Rainbow. Le terrain de camping rustique compte une table de pique‑nique et une cache pour la nourriture. Il n'y a pas d'eau potable sur place – il faut soit l'emporter soit faire bouillir l'eau du lac pendant au moins cinq minutes. Le sentier suit une bande défrichée à partir de la route du Lac-Pine et se prête également à une randonnée d'une journée. Surveillez les indices révélateurs de la présence des bisons – les mottureaux, les frottements contre les arbres et les pistes.

Le lac Rainbow est un exemple de cupule. Ces dépressions se forment lorsque l'eau commence à s'accumuler dans un creux peu profond, s'écoule dans le sol et dissout les matières solubles dans le gypse meuble et la roche calcaire de fond.

Haut de la Page


Aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt table de picknick table de picknick symbole e washroom symbol chaise roulante marche

Aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt
Aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt

©Parcs Canada

Cet endroit très fréquenté surplombe la rivière Salt et ses falaises uniques de calcaire et de gypse. Pendant plusieurs semaines au printemps, les eaux de la rivière Salt bouillonnent d'activité lorsque les meuniers rouges, de couleur éclatante en période de reproduction, remontent le courant pour frayer.

L'aire de fréquentation diurne comprend un abri pour pique‑nique et un foyer collectif, de même que des tables de pique‑nique et des foyers à grille. Les boucles Nord et Sud du réseau de sentiers de la Rivière-Salt commencent ici, tout comme le sentier d'interprétation du Karst.

Points d'intérêt (aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt)

Rivière Salt
Rivière Salt

©Parcs Canada


Rivière Salt

La plupart du temps on la voit, mais de temps en temps elle disparaît! Le 17 juin 1981, la rivière Salt a soudainement disparu dans une ouverture appelée gouffre absorbant. Elle a refait surface un kilomètre plus loin en aval après avoir circulé dans une série de tunnels karstiques souterrains. La majeure partie du lit de la rivière Salt est souterraine. Ce que nous voyons habituellement à la surface est le trop‑plein.

À la fin du printemps et au début de l'été, la rivière Salt se peuple jusqu'à déborder de plusieurs espèces de poissons. Le doré jaune, le grand brochet et le meunier noir suivent tous une migration saisonnière depuis l'embouchure de la rivière Salt jusqu'à la rivière Slave.

Si vous regardez au‑delà de la rivière Salt à partir de l'aire de fréquentation diurne, vous remarquerez une falaise unique de calcaire et de gypse à voûte anticlinale. Cette voûte s'est formée lorsque l'anhydrite (sulfate de calcium) dans la roche a réagi chimiquement avec l'eau pour former le gypse meuble. Cette réaction chimique a entraîné le gonflement qui a formé la voûte anticlinale.

Habitat hivernal de la couleuvre rayée

Serpents
Hibernaculum

©Parcs Canada

Serpents
Serpents

©Parcs Canada












L'hibernaculum le plus au nord de la couleuvre rayée est situé près du départ de la boucle Nord et du sentier d'interprétation du Karst. Cette région est très active pendant quelques semaines au début du printemps (habituellement autour de la fin d'avril) lorsque des centaines de couleuvres rayées sortent se reproduire avant de migrer pour leurs aires estivales d'alimentation. Prenez garde en marchant si vous vous trouvez dans ces sentiers pendant cette période passionnante!

Caractéristiques de modelé karstique
Vous pouvez observer d'intéressantes caractéristiques de modelé karstique comme des avens d'effondrement et des cupules, une « forêt d'arbres penchés » et un ouvala (dépression formée par une série de dolines) le long du sentier d'interprétation du Karst.

Le karst est formé par les eaux de percolation souterraines qui circulent au travers du substrat rocheux soluble comme le gypse, le sel et le calcaire. Le parc national Wood Buffalo, avec ses dolines, ses vallées encaissées, ses grottes et ses cours d'eau souterrains, renferme certains des plus beaux exemples de la topographie karstique en Amérique du Nord.

Haut de la Page


Sentier d'interprétation du Karst (750 m) marche

Sentier d'interprétation du Karst
Sentier d'interprétation du Karst

©Parcs Canada

Venez découvrir le soleil tamisé et les ombres du sentier d'interprétation du Karst. Regardez aux abords des avens d'effondrement et des cupules et promenez‑vous dans une vallée encaissée intéressante appelée ouvala. Le terrain karstique est très actif et instable, comme on peut le voir dans la « forêt des arbres penchés » où les arbres s'inclinent au hasard dans de nombreuses directions. Il est important de rester dans le sentier, car il peut y avoir des crevasses, des dolines ou des fissures camouflées par la végétation dense. Cherchez les amas d'excréments d'écureuils et d'autres indices laissés par la faune en cours de route.

Au début du printemps (habituellement vers la fin d'avril), on peut voir des couleuvres rayées se glisser au travers des feuilles ou se faire chauffer au soleil, émergeant de leur hibernaculum souterrain pour se reproduire. Des boules d'accouplement se forment lorsqu'un grand nombre de mâles essaient de s'accoupler avec une seule femelle. Les couleuvres quittent la région à la fin de la brève période de reproduction. Elles migrent plusieurs kilomètres au nord dans un grand marais où elles passent l'été.

Le premier tronçon du sentier du karst est accessible aux fauteuils roulants.

Aven d'effondremen
Aven d'effondrement

©Parcs Canada

Le saviez‑vous? Un aven d'effondrement se forme lorsque la voûte d'une grotte souterraine s'effondre après avoir été affaiblie par l'eau qui circule dans le sol. Une cupule se forme lorsque des dépressions peu profondes retiennent l'eau qui coule et dans le sol et dissout les matières solubles dans le gypse meuble et la roche calcaire de fond.

Haut de la Page


Boucle Nord (7,5 km) marche

Vue panoramique du lac Salt Pan
Vue panoramique du lac Salt Pan

©Parcs Canada

Ce sentier légèrement en pente vous amène au sommet d'un escarpement. Vous y verrez des dolines, la formation géologique de la rivière Keg, des affleurements fossiles et une vue panoramique du lac Salt Pan. Observez les plantes qui tolèrent le sel comme la salicorne rouge et le plantain maritime aux abords de ce lac salin peu profond. Vous pouvez vous procurer un guide d'interprétation du sentier au Centre d'accueil du parc.

Haut de la Page


Boucle Sud (9 km) marche

South Loop
©Parcs Canada

Ce sentier, qui commence de l'autre côté de la route de l'aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt, serpente dans des prés ouverts et des petites prairies herbeuses sèches le long du ruisseau Benchmark, avant d'entrer dans la forêt tranquille. Les platains salés parsemés de rochers exceptionnels du lac Grosbeak sont un attrait à ne pas manquer. Marchez prudemment lorsque vous explorez les platains salés, car vos empreintes de pas se mêleront à celles de nombreux autres animaux de la région. Observez les empreintes d'ours, de loups, de renards, de grues du Canada, et d'autres encore. Un guide d'interprétation du sentier est offert au Centre d'accueil du parc.

Les randonneurs peuvent prendre un raccourci de 20 minutes en direction du lac Grosbeak en empruntant la fin du sentier, 2,9 km au sud‑ouest de l'aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt, le long de la route du Lac-Pine.

Haut de la Page


Boucle des Prés-de-la-Rivière-Salt (1,3 km) marche

Boucle des Prés-de-la-Rivière-Salt
Boucle des Prés-de-la-Rivière-Salt

©Parcs Canada

Faites une brève promenade dans des champs parsemés de fleurs sauvages le long d'un cours d'eau salin. Le sentier, qui fait partie de la boucle Sud, commence de l'autre côté de la route de l'aire de fréquentation diurne de la Rivière-Salt.

Haut de la Page


Lac Grosbeak

Lac Grosbeak
Grosbeak Lake

©Parcs Canada

Souvent comparé à un « paysage lunaire », ce platain salé unique est parsemé de roches de toutes formes et de toutes tailles érodées par le sel. Elles ont été transportées du bouclier précambrien par la glace des glaciers de la dernière période glaciaire et sont restées lorsque les glaciers se sont retirés. Au fil du temps, l'action du sel, du gel et du vent a érodé les rochers et façonné des formes fascinantes. Vous verrez d'intéressants dépôts de sel le long du cours d'eau salin qui coule lentement dans la région, jusqu'au lac.

L'avifaune est abondante : on aperçoit souvent des mouettes, des sternes et des oiseaux de rivage près de la rive du lac. La maubèche semi‑palmée niche dans les vasières – un prolongement au sud de leur aire normale de nidification dans l'Arctique. On peut aussi voir des traces laissées par les animaux dans les vasières incrustées de sel, ce qui donne une idée fascinante de la diversité de la faune dans la région.

Le lac Grosbeak fait partie d'une large bande de plaines salées dans le parc qui s'étend sur 370 km2. Ces plaines exceptionnelles au Canada se sont formées par suite de l'eau qui a circulé au travers de dépôts de sel souterrains laissés par une mer ancienne, il y a environ 390 millions d'années. Le substrat rocheux imperméable des plaines salées a forcé l'eau saline à affleurer à la surface. Quand l'eau s'évapore, des dépôts de sel se forment.

Haut de la Page


Lac Pine

Lac Pine
Lac Pine

©Parcs Canada

Les plages de sable et les eaux bleu clair magnifiques du lac Pine sont un attrait populaire auprès des visiteurs et des résidents des localités voisines. Le lac est formé par cinq cupules qui ont fusionné au fil du temps. Il est alimenté par des sources souterraines. La magnifique couleur bleu clair est causée par le reflet des algues bleues qui se sont incrustées sur le lit du lac. Des huards nichent à ce lac – prêtez l'oreille pour entendre leur cri distinctif.

Le saviez‑vous? Une cupule se forme lorsque des dépressions peu profondes retiennent l'eau qui coule et dans le sol et dissout les matières solubles dans le gypse meuble et la roche calcaire de fond. Lorsqu'une série de cupules fusionnent, on parle d'un ouvala.


Haut de la Page


Aire de fréquentation diurne et plage du Lac-Pine table de picknick washroom symbol chaise roulante marche Cook shelter Natation

plage du Lac-Pine
©Parcs Canada
Aire de fréquentation diurne et plage du Lac-Pine
©Parcs Canada

Détendez vous à l'ombre près du joli lac Pine. Cette aire de fréquentation diurne très courue compte des tables de pique nique, un abri cuisine, des vestiaires et une plage sablonneuse pour nager. On peut également y trouver des canots à proximité.

Le lac est formé par cinq cupules qui ont fusionné au fil du temps. Il est alimenté par des sources souterraines. La magnifique couleur bleu clair est causée par le reflet des algues bleues qui se sont incrustées sur le lit du lac. Des huards nichent à ce lac – prêtez l'oreille pour entendre leur cri distinctif.

Si vous avez envie d'une promenade, le sentier du Bord-du-Lac suit la rive du lac Pine jusqu'au camping collectif de la Pointe-Kettle à l'extrémité.

Haut de la Page


Terrain de camping du Lac-Pine washroom symbol chaise roulante Terrain de camping

Terrain de camping du Lac-Pine
©Parcs Canada

Situé à 60 km au sud de Fort Smith, sur la route du Lac-Pine, ce terrain de camping rustique offre des emplacements paisibles parmi les arbres qui sont dotés de foyers, de tabliers de tente et de tables de pique‑nique. Il n'y a ni raccordement ni douche. Il y a de l'eau traitée de la ville en réservoir. Le terrain de camping est ouvert à partir de la longue fin de semaine du mois de mai jusqu'à celle de septembre. Des droits sont perçus par auto‑inscription. Deux emplacements sont accessibles aux fauteuils roulants.

Haut de la Page


Camping collectif de la Pointe-Kettle table de picknick washroom symbol Cook shelter Natationsymbole chaise roulante

Camping collectif de la Pointe-Kettle
©Parcs Canada
Camping collectif de la Pointe-Kettle
©Parks Canada

Cette installation éloignée sur la rive panoramique du lac Pine est un bel endroit pour se réunir. Les groupes doivent compter au moins huit personnes. Le terrain comprend un abri en bois rond, une aire pour les tentes, une plage, un emplacement de feu de camp, du bois à brûler, des tables de pique‑nique, des latrines et un terrain de jeux. Les droits comprennent un droit de réservation non remboursable – communiquez avec le Centre d'accueil de Fort Smith pour réserver. Les réservations pour cet endroit très fréquenté se font selon la formule du premier arrivé, premier servi.

Haut de la Page


Sentier du Bord-du-Lac (6,4 km) marche

Sentier du bord du Lac
©Parcs Canada

Faites une paisible promenade le long des rives calmes du lac Pine. Le sentier du Bord-du-Lac commence à l'aire de fréquentation diurne du Lac-Pine et se termine au camping collectif de la Pointe-Kettle à l'extrémité du lac. Le sentier rejoint le point de départ du sentier du Lac-Lane, plus accidenté.

Haut de la Page


Sentier du Lac-Lane (13 km) marche

Sentier du Lac Lane
©Parcs Canada

Cette randonnée en terrain accidenté s'enfonce au cœur de la forêt boréale. Vous y aurez de nombreuses occasions d'observer la faune en suivant une chaîne de petites cupules jusqu'au lac Lane. Vous pourriez voir des traces de la présence de castors dans les lacs, de même que de celle de la sauvagine et des oiseaux de rivage. Peut‑être verrez‑vous aussi quelques huards ou entendrez-vous leur appel.

Le point de départ du sentier se trouve sur la route de la Pointe-Kettle, un km après la route d'accès au lac Pine. On peut aussi s'y rendre par un sentier de liaison à partir du sentier du Bord-du-Lac. Un guide du sentier est offert au Centre d'accueil du parc.

Haut de la Page


Terrain de camping en arrière pays de Sweetgrass Landing washroom symbol marche camping

Terrain de camping en arrière pays de Sweetgrass Landing
©Parcs Canada

Situé sur la rive sud de la rivière de la Paix, ce terrain de camping sauvage en arrière‑pays est le point d'accès au sentier qui mène au poste Sweetgrass. On peut se rendre au terrain de camping de plusieurs manières :

  • en canot à partir de Peace Point (de 10 à 12 heures de canotage environ, en aval à partir de Peace Point)
  • en bateau de Peace Point ou de Fort Chipewyan
  • en hydravion (permis d'amerrissage obligatoire)

Les installations comprennent une table de pique‑nique, un foyer et des latrines.

Haut de la Page


Poste Sweetgrass et terrain de camping en arrière pays washroom symbol marche camping

Poste Sweetgrass et terrain de camping en arrière pays
©Parcs Canada

Poste Sweetgrass et terrain de camping en arrière pays
©Parcs Canada











Voyez les vestiges des enclos historiques et les quelques bâtiments de l'époque des rassemblements de bisons au poste Sweetgrass. Situé à 12 km de Sweetgrass Landing, le poste Sweetgrass se dresse au cœur des vastes prés deltaïques d'où l'on peut apercevoir les eaux azurées du lac Claire qui miroitent dans le lointain. Tout autour, les marais forment une riche oasis qui accueille aussi bien de la sauvagine que des rapaces ou d'autres espèces d'oiseaux, comme la grue du Canada. Cet endroit offre des possibilités uniques d'observer des bisons et des loups, de même que de nombreuses espèces d'oiseaux et d'animaux. Bien que les signes de la présence de la faune abondent, les observations sont soumises au hasard et il n'est pas possible de garantir que vous en verrez.

On accède au poste Sweetgrass par un sentier de randonnée en terrain accidenté de 12 km à partir de Sweetgrass Landing, sur la rive sud de la rivière de la Paix, ou par un portage de canot de 4,3 km à partir de Sweetgrass Landing jusqu'au ruisseau Sweetgrass, d'où il faut prendre un canot pour arriver à bon port.

Le campement en arrière‑pays compte une table de pique‑nique, un foyer à grille, une cache pour la nourriture et des latrines. Il est permis de monter des tentes n'importe où dans les prés. Les visiteurs peuvent s'attendre, dans ces prés, à des herbes hautes et à des moustiques, de même qu'à une infrastructure en voie de détérioration. Les campeurs doivent apporter autant d'eau potable que possible. Il faut faire bouillir à gros bouillon l'eau du ruisseau Sweetgrass pendant au moins cinq minutes.

Les enclos du poste Sweetgrass ont d'abord été utilisés pour les rassemblements en 1957 lorsque les bisons ont regroupés en très grand nombre pour faire des tests de maladies et en abattre quelques‑uns pour la viande. Les enclos du poste Sweetgrass ont été utilisés par intermittence au fil des ans pour des tests de maladies et l'abattage pour la viande, et plus tard pour des vaccinations contre la fièvre charbonneuse. Le dernier abattage pour la viande de bison a eu lieu en 1967 au poste Sweetgrass. Cette viande a été vendue à Expo 67. Il y a eu un dernier rassemblement au poste Sweetgrass en 1972 pour une vaccination contre la fièvre charbonneuse.

Haut de la Page


Sentier (12 km) et portage de canot (4,3 km) Sweetgrass marche

Sentier et portage de canot Sweetgrass
©Parcs Canada

Le sentier Sweetgrass suit une bande défrichée abandonnée au travers de la forêt à partir de Sweetgrass Landingjusqu'au poste Sweetgrass. Même si le paysage change peu le long du sentier, les ornithologues fervents y verront et y entendront de nombreuses espèces d'oiseaux chanteurs. Les bruits de départs précipités et les pistes d'animaux donnent une idée de la diversité de la faune dans la région. Il peut y avoir des moments où l'on rencontre des bisons le long du sentier – le sol inégal s'explique d'ailleurs par les empreintes laissées par leurs sabots. Si vous rencontrez un bison, restez toujours à une bonne distance. Les bisons peuvent être particulièrement agressifs pendant la période de rut à la fin de juillet et d'août. Les promeneurs doivent également se protéger contre les moustiques.

Le sentier non balisé commence dans les prés, derrière le campement de Sweetgrass Landing. Cherchez une ouverture étroite dans les arbres vers une bande défrichée qui était auparavant une emprise réservée jusqu'au poste Sweetgrass. Le sentier suit la bande défrichée sur 10 km, mais elle est remplie de végétation parce qu'elle n'a pas été entretenue depuis de nombreuses années. Après deux kilomètres, où la végétation est la plus dense, il faut prendre soin de ne pas emprunter un sentier pour les bisons qui s'en va vers la gauche et mène à un pré. Après le ponceau à « Big Dip » (un peu plus de 4 km), la bande défrichée s'élargit. Elle rétrécit de nouveau à cause de la végétation en approchant des enclos à la fin du sentier, environ 10 km plus loin. À la sortie du sentier, suivez les enclos pendant deux autres kilomètres jusqu'au pré où sont situés les bâtiments restants et le campement en arrière‑pays du poste Sweetgrass.

Portage de canot
Le ponceau à « Big Dip » est un point de référence pour le portage de canot – après le ponceau, cherchez un sentier non balisé à droite qui mène au ruisseau Sweetgrass (environ 4,3 km à partir du début du sentier). On ne peut pas voir le ruisseau du sentier principal.

ponceau à « Big Dip »
©Parcs Canada

Une fois arrivé au ruisseau, vous pagaierez pendant une heure et demie à deux heures agréables pour vous rendre au poste. Les martins-pêcheurs et les oiseaux de proie sont fréquents le long du ruisseau, de même que diverses plantes aquatiques. Aucun panneau n'indique aux pagayeurs qu'ils sont arrivés au poste; on ne voit pas non plus de bâtiments du ruisseau. Les pagayeurs doivent surveiller une ouverture dans les arbres à gauche (est) où les enclos sont visibles. De là, ils doivent continuer jusqu'à ce qu'ils voient une petite éclaircie avec des saules sur la rive gauche (est) qui sert de passage pour les bisons. Il faut ensuite marcher de 7 à 10 minutes le long du sentier des bisons jusqu'aux bâtiments du poste Sweetgrass.

Le ruisseau Sweetgrass se poursuit jusqu'au lac Claire. Il peut falloir faire du portage entre les barrages de castors à proximité du lac Claire.

Haut de la Page


Route no 5

Route no 5
©Parcs Canada

Cette route praticable en toute saison donne accès à l'année à Fort Smith et au parc national du Canada Wood Buffalo. Bien qu'elle soit asphaltée aux extrémités, la route est principalement faite de gravier compacté et d'argile. La surface est ferme et généralement lisse, mais elle peut être poussiéreuse par temps sec l'été et glissante lorsqu'elle est mouillée ou enneigée. La limite de vitesse est de 90 km/h dans des conditions routières normales. Il faut compter environ trois heures pour se déplacer entre Hay River et Fort Smith.

Haut de la Page


Route du Lac-Pine

Route du Lac-Pine
©Parcs Canada

Bon nombre des installations de l'avant‑pays du parc se trouvent sur cette route praticable en toute saison et il est parfois possible d'y voir des bisons. Si vous rencontrez un bison, veuillez rester à une distance sûre et laissez‑le se déplacer à son rythme. N'approchez jamais un bison, que vous soyez à pied ou à bord de votre véhicule. Les bisons peuvent devenir agressifs et dangereux.

La route du Lac‑Pine est faite de gravier meuble. Elle peut être poussiéreuse par temps sec et glissante lorsqu'elle est mouillée ou pendant l'hiver. Il peut y avoir des nids de poules et la route peut être raboteuse. La limite de vitesse est de 80 km/h dans des conditions routières normales; on invite toutefois les conducteurs à ralentir lorsqu'ils croisent d'autres véhicules. La route se termine à la réserve de Peace Point, sur le bord de la rivière de la Paix, à 120 km au sud de Fort Smith.

Haut de la Page


Route du Lac-Parson

Route du lac Parsons
©Parcs Canada

Il s'agit d'un chemin forestier de 54 km à voie unique, dans l'arrière-pays, qui est ouvert de la fin du printemps au début de l'automne. Il commence à la route no 5, à environ 30 km à l'est de Fort Smith, et donne accès à un embranchement menant aux plaines salées. Lorsqu'il pleut, il peut y avoir des accumulations d'eau dans l'embranchement vers les plaines salées, mais la surface de la route demeure ferme.

De l'embranchement vers les plaines salées, la route du Lac-Parson continue vers le sud, dans la forêt boréale, et donne accès au point de vue de la tour d'observation du Lac‑Parson avant de finalement rejoindre la route du Lac‑Pine. Cherchez des indices laissés par la faune et scrutez la forêt pour trouver des exemples de formations karstiques, comme des dolines remplies d'eau près de la route.

Attention! La section de la route du Lac-Parson qui se trouve entre l'embranchement vers les plaines salées et la route du Lac‑Pine est meuble et en terre battue. Elle peut être impraticable lorsqu'il pleut ou qu'il a plu. Veuillez vérifier les conditions routières au centre d'accueil avant d'emprunter cette section de la route.

Haut de la Page


Route d'hiver

Route d'hiver
©Parcs Canada

Une route d'hiver relie Fort Smith, Fort Chipewyan et Fort McMurray pendant environ trois mois, de la mi‑décembre à la mi‑mars. La section du parc comprise entre Fort Chipewyan et la rivière de la Paix est étroite, serpente dans la forêt et compte de nombreux virages prononcés. Le visiteur doit traverser plusieurs ponts de glace. Le parc ne peut garantir des patrouilles routières régulières, le visiteur doit donc assurer sa propre sécurité et être prêt à survivre à des conditions hivernales advenant une panne. Pour connaître les conditions routières hivernales, appelez la ligne d'information du parc au 867‑872‑7962. Veuillez cliquez ici pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Haut de la Page


Route Hay Camp

Route Hay Camp
©Parcs Canada

Ce chemin forestier de 42 km suit la rivière des Esclaves, de Fort Fitzgerald à Hay Camp. Praticable toute l'année, il donne accès à la rampe de mise à l'eau de Hay Camp, du côté ouest de la rivière des Esclaves. Attention! La pluie altère la surface en terre battue de cette route. Les utilisateurs pourraient devoir franchir des ornières, des nids de poules et des dépressions profondes selon la quantité de précipitation reçue.

Haut de la Page