Réserve de ciel étoilé

La plus grande réserve de ciel étoilé au monde – Le parc national Wood Buffalo s’est vu accorder le statut de réserve de ciel étoilé du Canada par la Société royale d’astronomie du Canada (SRAC).

Le programme canadien Réserve de ciel étoilé constitue une initiative de conservation d’envergure lancée par la Société royale d’astronomie du Canada qui a pour objectif de sensibiliser davantage le public à la beauté du ciel étoilé, à la l’importance écologique de l’environnement nocturne de la faune et aux bienfaits pour la santé des humains de préserver le ciel étoilé. Les réserves de ciel étoilé sont en fait des régions où le ciel nocturne est exceptionnellement sombre et où le grand public peut l’observer.

La Société royale d’astronomie déclare sur son site Web que : « le parc national Wood Buffalo chevauche la frontière entre l’Alberta et les Territoires du Nord Ouest et est le plus grand parc national au pays. Avec sa superficie de 44 807 km2, ce parc est plus vaste que la somme de toutes les autres réserves de ciel étoilé au monde. »

La réserve de ciel étoilé du parc national Wood Buffalo représente la première réserve de ce type située dans le Nord du pays et est le 14e site à obtenir ce statut au Canada jusqu’à présent. Parmi les autres parcs nationaux du Canada à être ainsi désignés, on compte le parc national Kejimkujik, le parc national Kouchibouguac, le parc national de la Pointe-Pelée, le parc national de la Péninsule-Bruce, le parc national des Prairies, le parc national Elk Island et le parc national Jasper.

En effet, il s’agissait déjà du plus vaste parc national du Canada, de la deuxième plus grande aire protégée au monde, d’un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, du bénéficiaire de deux désignations en vertu de la Convention de Ramsar relative aux zones humides d’importance internationale, de l’habitat du plus grand mammifère indigène de l’Amérique du Nord, le bison des bois, de l’habitat de l’oiseau indigène en voie de disparition le plus grand, soit la grue blanche, sans compter que c’est aussi dans ce parc que se trouve le « barrage de castor le plus long au monde » et que c’est le lieu de naissance de la mascotte de Parcs Canada, Parka.