Parc national du Canada Wood Buffalo

Guide des cours d'eau du parc national Wood Buffalo et des environs

Rivière des Esclaves

De Fort Smith à Fort Resolution, sur le Grand lac des Esclaves

Durée de l'excursion : 6 à 8 jours
Longueur du parcours :

280 km

Classification :
  1. Ensemble de la rivière - Classe I
  2. Compétence du pagayeur - Novice, canot ouvert
Point de départ : Fort Smith, en aval des rapides Drowned, que les gens de la région appellent la « rampe de mise à l'eau ». On peut se rendre à Fort Smith par la route 5.
Point d'arrivée : Fort Resolution. De là, la route 6 mène à Hay River, puis on peut prendre la route 5 jusqu'à Fort Smith. Un service aérien régulier assure la liaison entre Fort Resolution et Hay River, ainsi qu'avec Yellowknife. Il y a également un service d'autobus à destination de Hay River.
Points d'accès : Bell Rock, à 13 km en aval de Fort Smith; établissement de Salt River, à 16 km en aval de Bell Rock, où on trouve par ailleurs un emplacement de camping tenu par la nation métisse de Fort Smith.
Cartes nécessaires : SNRC - échelle :
1:250 000
75 D Fort Smith
85 A Little Buffalo
85 H Fort Resolution

Carte hydrographique du Canada

  • Carte 6302 - De Fort Smith jusqu'au Grand lac des Esclaves

En aval de Fort Smith, la rivière des Esclaves serpente sur une distance de 280 km jusqu'au delta et Fort Resolution. Sa largeur moyenne est d'un peu moins d'un kilomètre, et elle coule entre des bancs de sable et de vase où se dressent des épinettes, des peupliers et des saules. Elle perd beaucoup de profondeur arrivée au delta, vaste (56 km - 35 milles) labyrinthe de chenaux, d'îles et de barres.

À 13 km en aval du lieu de mise à l'eau se trouve Bell Rock, où se terminait à l'origine le portage des barges fluviales après le transport en camion à travers le village. La Société des transports du Nord y était établie et assurait le transport des barges qui avaient remonté la rivière Athabasca depuis Waterways (Alberta) et se dirigeaient vers le fleuve Mackenzie et l'océan Arctique. Les barges ont cessé de passer par Bell Rock après la construction d'un chemin de fer menant à Hay River; dès lors, le transport des marchandises a été dirigé vers le port du Grand lac des Esclaves.

L'établissement de Salt River, situé à 16 km en aval de Bell Rock, est un des plus anciens peuplements métis du Nord. Les Métis de Fort Smith y exploitent un terrain de camping. La rivière Salt constitue un cours d'eau intéressant pour une excursion complémentaire, mais seulement durant la période des crues, au début de juin; après, elle n'est plus assez profonde pour être navigable.

Sur les 176 km suivants, la rivière décrit des boucles et traverse le territoire du troupeau de bisons du lac Hook, lui-même formé dans un méandre abandonné de la rivière (carte topographique 85 A de la rivière Little Buffalo).

Un chapelet de barres et d'îles parsème la rivière des Esclaves le long de son parcours sinueux vers le Grand lac des Esclaves. Les méandres se font plus prononcés lorsque la rivière entre dans le delta, dédale de chenaux, d'îles et de barres qui s'étend sur 56 km .

Pour les canoteurs, le plus court chemin de la rivière des Esclaves jusqu'à Fort Resolution consiste à quitter le cours d'eau par le chenal Delta. À l'endroit où le delta se ramifie, il faut suivre le chenal Old Steamboat puis, lorsque celui-ci se divise à son tour, s'engager dans le chenal Sawmil. Ce dernier rejoint le chenal Nagle, dont les eaux se jettent, par-delà un banc de gravier, dans le Grand lac des Esclaves.

Il faut ensuite parcourir environ 15 km pour traverser la baie Nagle, en contournant la pointe, et arriver à Fort Resolution. On recommande de vérifier l'état des eaux du lac avant de quitter le delta. En effet, le Grand lac des Esclaves est une vaste étendue d'eau, et les vagues soulevées par le vent peuvent le rendre impraticable pour les canots et les petites embarcations.

Remarque : La débâcle sur la rivière des Esclaves a lieu à la mi-mai environ, et la prise de la glace, au début de novembre. Les niveaux d'eau atteignent leur sommet au début du mois de juillet.

Source : Travel Arctic publication - Slave River , 1979.

Table des matières