Parc national du Canada Wood Buffalo

Guide des cours d'eau du parc national Wood Buffalo et des environs

Renseignements généraux

Cartes

L plupart des cartes géographiques sont établies à une échelle de 1:250 000, car celle-ci permet d'obtenir suffisamment de détails sur des rivières de bonne taille. Les cartes à l'échelle 1:50 000 sont utiles lorsqu'on souhaite connaître le détail de portions particulières d'une rivière, mais elles sont trop coûteuses et encombrantes pour de longues expéditions.

Les cartes topographiques sont également vendues aux endroits suivants :

Alberta

Map Connection Distributors
400, 5e Avenue SO, local 100
Calgary (Alberta)
T2P 0L6
téléphone : (403)266-2241
télécopieur : (403)266-2356

T.N.-O

Tgit Geomatics
C.P. 244
No 101, 5016 , 50e Avenue
Yellowknife (T.N.-O)
X1A 2N2
téléphone : (867)873-8439
télécopieur : (867)873-8439

On peut aussi obtenir des cartes de la province de l'Alberta au centre de distribution mentionné ci-dessus ou à l'adresse suivante :

Bureau de distribution des cartes marines
Ministère des Pêches et des Océans
1675, chemin Russell
C.P. 8080
Ottawa (Ontario)
Canada
K1G 3H6

Le Bureau des cartes du Canada vend également un ouvrage intitulé Maps and Wilderness Canoeing qui comporte un index des cartes topographiques 1:250 000 du Canada et toutes sortes de renseignements sur la lecture d'une carte (précisez le code MCR 107 lorsque vous commandez).

Permis

Un permis d'utilisation de l'arrière-pays est nécessaire pour toute nuitée dans le parc national du Canada Wood Buffalo. Vous pouvez obtenir ce permis dans les centres d'accueil de Fort Smith et de Fort Chipewyan. Des tarifs sont applicables. Si vous n'avez pas l'occasion d'y passer, ni à l'un ni à l'autre, durant votre excursion, il est possible de vous procurer ces documents par la poste ou par télécopieur. Le cas échéant, veuillez faire parvenir par courrier ou télécopieur, assez longtemps à l'avance, les données suivantes relatives à tous les canoteurs : nom, adresse, personne à contacter en cas d'urgence et numéro de téléphone, dates et itinéraire de l'excursion, marque du véhicule et numéro d'immatriculation (s'il y a lieu), couleur des canots et des tentes, état médical particulier. Votre coopération à cette fin est requise pour assurer votre sécurité. Enfin, VOUS DEVEZ SIGNALER VOTRE RETOUR À L'ADMINISTRATION DU PARC. Si vous ne vous êtes pas manifesté à la date à laquelle vous aviez prévu être de retour, une expédition de recherche sera lancée. Des frais de recouvrement peuvent s'appliquer aux services recherche et de sauvetage.

Pêche

La pêche est en général médiocre dans le parc natioal Wood Buffalo, car les eaux peu profondes et boueuses des lacs ne constituent pas un bon habitat pour les poissons. De même, bon nombre des lacs karstiques, plus profonds que les autres et alimentés par des sources d'eau souterraine, ne possèdent pas de canaux d'arrivée ni de déversement dont les poissons ont besoin pour frayer. On retrouve des petites quantités de grands corégones, de brochets du Nord, de dorés jaunes et de laquaiches aux yeux d'or dans les grandes rivières. Le permis de pêche des parcs nationaux (annuel ou journalier), valide dans tous les parcs nationaux du Canada pour la période précisée, peut être acheté au centre d'accueil de Fort Smith ou de Fort Chipewyan. La saison de pêche au parc national Wood Buffalo commence le jour de Victoria, en mai, et se termine le 15 octobre. Si vous pêchez à l'extérieur du parc, le permis territorial ou provincial est obligatoire.

Embarcations motorisées

Les embarcations motorisées sont permises sur les rivières suivantes du parc national Wood Buffalo : rivière des Esclaves, de la Paix, Embarras, Athabasca, des Rochers et Quatre Fourches. Les embarcations motorisées sont interdites sur les lacs Claire et Mamawi, sauf avec les permis d'utilisation du parc ou pour les guides de parc autorisés. Communiquer avec l'un des centres d''accueil pour obtenir plus de renseignements. N'oubliez pas que la disponibilité des guides varie d'année en année.

Eau potable

L'eau des rivières du parc et de la région contient énormément de sédiments; elle doit être filtrée et bouillie avant toute consommation. Il est recommandé d'apporter avec soi le plus d'eau possible.

La classification qui suit est tirée de Canoe Alberta, A Guide To Alberta's Rivers 1978 (épuisé).

COMPÉTENCE DU PAGAYEUR
Classe 0 : Débutant Connaît tous les mouvements de base et peut manoeuvrer son embarcation avec compétence dans des eaux calmes
Classe 1 : Novice Canot ouvert - Peut utiliser efficacement tous les mouvements de base à partir de l'avant ou de l'arrière d'un canot ouvert. Connaît les notions élémentaires de la lecture des mouvements de l'eau et peut naviguer dans des rapides de classe I avec assurance.
Canot ou kayak d'eau vive - Peut utiliser efficacement tous les mouvements de base dans un kayak, un canot solo ou un canot duo (et dans ce dernier cas, à partir de l'avant ou de l'arrière). Connaît les notions élémentaires de la lecture des mouvements de l'eau et peut naviguer dans des rapides de classe II avec assurance.
Classe 2 : Intermédiaire Canot ouvert - Peut contourner des rapides avec son canot; peut effectuer des bacs, des arrêts au moyen d'un bac, des reprises de courant et des arrêts contre-courant dans des eaux rapides, mais calmes et prêter assistance aux pagayeurs dessalés. Peut naviguer dans des rapides de classe II avec assurance.
Canot ou kayak d'eau vive - Peut manoeuvrer dans des eaux rapides et turbulentes qui exigent des manoeuvres en séquence complexes : bacs, arrêts au moyen d'un bac, reprises de courant et arrêts contre-courant, peut prêter assistance aux pagayeurs dessalés. Est compétent aussi bien à l'avant qu'à l'arrière d'un canot duo, dans un canot solo ou un kayak, dans des rapides de classes III à IV.
Classe 3 : Avancé Canot ouvert - Peut manoeuvrer dans des eaux rapides et turbulentes qui exigent des manoeuvres en séquence complexes : bacs, arrêts au moyen d'un bac, reprises de courant et arrêts contre-courant. Est compétent aussi bien à l'avant qu'à l'arrière d'un canot ouvert dans des rapides de classe III.
Canot ou kayak d'eau vive - A prouvé sa capacité de naviguer dans des rapides de classe V à l'avant comme à l'arrière d'un canot duo, dans un canot solo ou un kayak.
NIVEAU DE DIFFICULTÉ DES RIVIÈRES
Classe I Passages francs à l'exception de difficultés dues à des constructions (p. ex. piles de ponts) et à des obstacles naturels mineurs (p. ex. barres de sables).
Classe II Majorité des passages francs, rapides assez fréquents.
Classe III Rapides nombreux, près de la limite supérieure de navigabilité pour un canot ouvert.
Classe IV Longues portions de rapides difficiles. Expérience antérieure de ces portions indispensable ou présence d'un chef d'expédition possédant cette expérience.
Classe V Rapides violents presque ininterrompus qui exigent une inspection fréquente. Lits de rivière extrêmement encombrés; seuils; courant violent et rapide, coins abrupts. Inspection essentielle, mais difficile. Portage nécessaire pour tous les canots ouverts.
Classe VI Navigation pratiquement impossible et très dangereuse. Les difficultés du niveau et de la classe V sont portées à leurs extrêmes. Seulement praticable lorsque le niveau de l'eau est favorable et comporte, même alors, un danger mortel certain. Portage obligatoire pour tous les canots ouverts.
DEGRÉ DE DIFFICULTÉ DES RAPIDES
Classe I - (Facile) Passages de courte durée et réguliers, faciles à naviguer.
Classe II - (Moyennement difficile) Vagues régulières de taille moyenne, seuils peu élevés, drossages et embâcles possibles; passages francs, mais étroits, nécessitant des manoeuvres effectuées avec compétence.
Classe III - (Difficile) Vagues de haute taille, puissantes, irrégulières; rochers exposés et forts remous. Inspection préalable nécessaire. Limite supérieure de navigabilité pour les canots ouverts. Les pagayeurs intermédiaires de canots ouverts ou novices de canots ou kayaks d'eau vive devraient recourir au portage.
Classe IV - (Très difficile) Vagues de haute taille, puissantes, irrégulières; rochers exposés dangereux; remous bouillonnants; seuils et passages difficiles à inspecter. Des manoeuvres puissantes et précises sont nécessaires. Inspection indispensable et portage requis pour les canots ouverts.

Table des matières