Réserve de parc national du Canada Nahanni

Minimiser les risques

Depuis la création de la réserve de parc national Nahanni, au moins cinq personnes sont décédées pendant une excursion sur la rivière Nahanni Sud et ses affluents. Dans certains cas, on n'a jamais retrouvé le corps; il est donc impossible de déterminer les circonstances exactes du décès présumé.

  • Des visiteurs en canot et en kayak, voyageant en solo, sont décédés sur la rivière Flat et sur la rivière Little Nahanni.
  • Un membre d'un groupe de six personnes, à bord de trois canots, s'est noyé en descendant depuis Moose Ponds.
  • On croit qu'un randonneur est tombé du bord de la chute Virginia.
  • Un randonneur a été emporté par une crue soudaine pendant qu'il marchait dans un passage étroit du crique Dry Canyon.

Ce sont tous des accidents tragiques. Certains ont probablement été causés par le manque d'expérience, mais dans la majorité des cas, il s'agit de situations malheureuses où des personnes hautement compétentes se sont trouvées au mauvais endroit au mauvais moment. Il est de prime importance que vous examiniez avec soin les activités que vous voulez entreprendre. Vous devez vous préparer physiquement et mentalement à faire face à des situations d'urgence. La réserve de parc national Nahanni est un endroit reculé et parfois sans pitié. Prenez le temps de bien planifier votre excursion et, surtout, faites preuve d'intelligence. Il faut posséder l'expérience et les compétences appropriées avant de planifier une excursion dans une telle région sauvage et rude. Votre vie, et celle des gens qui vous accompagnent, dépendent de vos compétences. Les erreurs peuvent être fatales.

Niveau de difficulté des rivières

Le niveau de difficulté de la rivière est coté selon les quatre classes du système international de classification des rivières. Les rapides sont cotés individuellement et vont de la classe I à la classe VI. Lorsque deux cotes sont attribuées à un même rapide, la première s'applique lorsque le niveau de l'eau est élevé; la deuxième, lorsque le niveau de l'eau est moyen.

Cliquez ici pour connaître les six classes de rapides.

Haut de la page

Niveau d'expérience

Les personnes qui possèdent peu ou pas du tout d'expérience en eau vive NE DOIVENT PAS tenter une excursion sur la rivière Nahanni Sud ni sur ses affluents. Nous recommandons fortement aux personnes inexpérimentées de suivre un cours accrédité pour obtenir un certificat de pagayeur en eau vive et de sauvetage en rivière et tout autre cours de survie approprié. Si vous jugez que vous ne possédez pas les compétences requises, pensez à retenir les services de l'une des trois entreprises de pourvoirie agréées.

Haut de la page

Équipement

L'équipement est très important quand on part en excursion dans la réserve de parc national Nahanni. Les canots d'aluminium sont difficiles à réparer et ne glissent pas facilement sur les rochers; ils ne sont donc pas recommandés. Les canots fabriqués en ABS sont un bon choix. Les canots pneumatiques pour le rafting doivent comporter des chambres à air multiples et, si possible, leur fond doit être gonflable aussi. Tous les canots devraient être équipés d'une jupette qui couvre complètement. Il serait difficile de naviguer en toute sécurité dans un canot sans jupette. Il est sage de s'équiper d'un canot et d'une jupe de couleur vive.

Veillez à vous conformer aux exigences du Règlement sur les petits bâtiments de la Loi sur la marine marchande du Canada. Voici l'équipement minimal requis pour les canots et kayaks n'excédant pas six mètres de longueur :

1. un gilet de sauvetage agréé au Canada par personne à bord de l'embarcation;
2. une ligne d'attrape flottante d'au moins 15 m;
3. un accessoire de propulsion manuel comme une pagaie ou un aviron;
4. une écope;
5. un avertisseur sonore;
6. des lumières de navigation si l'embarcation est utilisée entre le coucher et le lever du soleil.

Dans des régions aussi sauvages et reculées que Nahanni, on recommande fortement de prendre toutes les précautions nécessaires et d'apporter au moins une pagaie supplémentaire par canot, ou un aviron supplémentaire si vous voyagez en canot pneumatique. En plus de l'avertisseur sonore à bord du canot ou du canot pneumatique, chaque personne devrait porter en permanence un sifflet résistant à l'eau attaché à son gilet de sauvetage. On recommande fortement d'emporter au moins une pagaie supplémentaire par embarcation.

On recommande fortement de porter une combinaison isothermique. En cas d'immersion prolongée dans l'eau, le fait de porter une combinaison isothermique réduit les risques de souffrir d'hypothermie grave. En général l'été, les eaux de la rivière Nahanni Sud n'atteignent qu'une température d'environ 9 oC. À une telle température, l'hypothermie attaque rapidement. Le plus important est de vous sortir de l'eau et vous aurez besoin de toute l'aide possible, que ce soit celle de vos compagnons ou grâce à des mesures que vous aurez prises vous-même, comme le fait de porter une combinaison isothermique.

Le plus souvent, quand on part en excursion en région éloignée, on apporte des radiobalises individuelles de repérage agréées (PLB). En cas de danger mortel, un signal de détresse avertit les sauveteurs et les aide à vous localiser. Le signal contient, entre autres informations, le numéro de série de la balise, ce qui permet d'en identifier le propriétaire enregistré. ASSUREZ-VOUS QUE VOTRE RADIOBALISE EST BIEN ENREGISTRÉE. Si vous n'êtes pas le propriétaire enregistré de la radiobalise que vous transportez, informez-en l'organisme responsable de l'administration des PLB dans votre pays. Si vous êtes citoyen canadien, indiquez le nom du propriétaire, votre nom et votre itinéraire au détachement local de la Gendarmerie royale.

Une PLB transmet un signal de détresse à 406 MHz. Au Canada, il est interdit d'utiliser à des fins personnelles des balises qui transmettent des signaux à 121,5 MHz. Pour savoir si votre PLB est enregistrée, ou pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le Système canadien d’enregistrement en ligne de balises au 1-877-406-7671 ou 613-965-3716.

Il est essentiel de vous munir d'une trousse de premiers soins contenant tout le matériel nécessaire pour traiter les types de blessures susceptibles de survenir au cours des activités que vous entreprendrez.

N'oubliez pas d'emporter un réchaud à gaz et une quantité suffisante de combustible, ou un barbecue et des briquettes. Il se peut qu'une interdiction de faire des feux de camp soit en vigueur pendant votre passage à cause des risques de feu de forêt.

Il est très important d'emporter l'équipement de secours et de survie suivant : des aliments hautement énergétiques, une couverture de survie, une trousse de premiers soins, des allume-feu, des allumettes étanches, et enfin, un avertisseur sonore ou visuel. Si vous deviez vous trouver séparé de votre embarcation, cet équipement vous aiderait à survivre. Gardez toujours votre trousse de survie attachée sur vous lorsque vous voyagez sur l'eau, idéalement dans un sac à l'épreuve de l'eau.

Haut de la page

Pourvoyeurs commerciaux

Environ 50 p. 100 des visiteurs de la réserve de parc national Nahanni ont recours aux services d'un pourvoyeur commercial. De nombreuses entreprises organisent des excursions en canot ou du rafting sur la rivière Nahanni Sud. Trois entreprises seulement sont agréées par Parcs Canada. Si vous prévoyez retenir les services d'un pourvoyeur commercial, choisissez une entreprise reconnue et officiellement agréée afin de partir en toute sécurité. Si vous entendez parler d'entreprises non agréées qui font la promotion d'excursions sur la rivière Nahanni Sud, veuillez en informer le bureau du parc.

Cliquez ici pour obtenir la liste des pourvoyeurs autorisés.


Sécurité des visiteurs | Minimiser les risques | Dangers de la rivière | Feux échappés | Ours | Enregistrement au départ et au retour | Niveau de difficulté de la rivière | Programme de recherche et sauvetage