Parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik

Gestion du parc

L'Agence Parcs Canada élabore des plans directeurs en vue de s'assurer que les décisions qui ont un effet sur ses aires patrimoniales protégées respectent son mandat et ses politiques. Le processus d'établissement de tels plans constitue une excellente occasion de faire participer les Canadiens au niveau stratégique, et il offre aux membres des Premières nations, aux partenaires, aux visiteurs et aux autres parties intéressées la possibilité de contribuer de manière significative à l'établissement des priorités concernant les aires patrimoniales protégées administrées par l'Agence.

Pour Parcs Canada, les plans directeurs sont les principaux documents de reddition de comptes au public et, à ce titre, ils sont approuvés par le ministre responsable de l'Agence et déposés au Parlement. Ces plans avancent une perspective à long terme ainsi que des objectifs stratégiques et des mesures conçues pour atteindre ces objectifs. Ils sont révisés et mis à jour tous les cinq ans, afin qu'ils demeurent adaptés et pertinents. Les plans directeurs font office d'ententes entre les gestionnaires et le directeur général de l'Agence Parcs Canada, et ils sont garants de l'obligation pour le ministre de rendre des comptes au public canadien.

Park national et lieu historique national du Canada Kejimkujik Plan Directeur 2010

Sommaire

En canot sur le lac Kejimkujik
En canot sur le lac Kejimkujik
© Parcs Canada / D. Wilson

Le nouveau plan directeur du parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik définit l'orientation stratégique des trois composantes du mandat de Parcs Canada, qui se renforcent mutuellement : la protection des ressources écologiques et culturelles, l'offre d'expériences enrichissantes aux visiteurs et la réalisation de programmes d'éducation et de sensibilisation du public. Élaboré en collaboration avec des partenaires, des intervenants et des visiteurs, il s'applique à tous les éléments du parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik et à la partie du parc national qui se trouve sur la côte atlantique, Kejimkujik Bord de mer.1 Ce plan directeur propose une vision sur quinze ans. Il servira de cadre pour la prise de décisions par le personnel de Parcs Canada et constituera le principal outil de responsabilisation de Kejimkujik pour les cinq prochaines années.

Le parc national du Canada Kejimkujik a été acquis de la province en 1967 et établi à titre de parc national en 1974 afin de préserver un exemple représentatif de la région naturelle du bas-plateau de la côte atlantique et pour que les Canadiens le découvrent et en profitent. Kejimkujik Bord de mer a été acquis de la province en 1985 et désigné comme faisant partie du parc national Kejimkujik en 1988 afin de protéger les attributs particuliers de la côte dans cette région. En 1995, la partie du parc située à l'intérieur des terres a été désignée lieu historique national en raison de son importance à titre de paysage culturel mi'kmaq qui atteste de l'occupation de la région par les Mi'kmaq depuis des temps immémoriaux.

Kejimkujik a ceci de particulier : c'est le seul parc national où la majeure partie du paysage a aussi reçu la désignation de lieu historique national. L'élaboration du présent plan directeur s'est faite dans le respect des valeurs écologiques associées au parc national ainsi que des valeurs historiques et culturelles liées au lieu historique national. La gestion stratégique et opérationnelle de Kejimkujik reposera sur ce principe de respect.

Ce plan directeur reflète l'approche de planification et de gestion intégrées adoptée par Parcs Canada pour aborder les composantes du mandat que sont la protection, l'expérience des visiteurs et l'éducation, de sorte qu'elles se renforcent mutuellement. L'intégration suppose l'examen des questions d'un point de vue global : planifier l'expérience des visiteurs suppose de planifier la protection, et prendre des décisions en matière de protection suppose de réfléchir aux mesures qui ont une influence sur l'expérience des visiteurs et sur l'appréciation et la compréhension du public et vice versa.

Les buts stratégiques et les mesures prioritaires qui seront mis en oeuvre durant l'application du présent plan directeur incluent notamment ce qui suit.

Collaboration et partage du leadership

Les liens solides qui existent entre Kejimkujik, les Mi'kmaq, les visiteurs, les partenaires et les intervenants contribuent à renforcer le mandat de Parcs Canada à l'égard de la protection des ressources, de l'expérience des visiteurs et de l'éducation du public.

La collaboration et le partage du leadership constituent des priorités pour les responsables de Kejimkujik, en particulier la collaboration au renforcement des liens existants avec les Mi'kmaq de la Nouvelle-Écosse. Les principales mesures qui permettront d'atteindre ce but sont les suivantes : entreprendre des projets d'intérêt mutuel, collaborer avec les représentants des collectivités mi'kmaq à la mise sur pied d'un comité consultatif mi'kmaq et à la détermination des possibilités de participation des Mi'kmaq à d'autres comités consultatifs, cerner les connaissances écologiques des Mi'kmaq et mener des études sur celles-ci, trouver une solution mutuellement acceptable concernant l'application de droits d'entrée pour accéder à Kejimkujik aux Mi'kmaq de la Nouvelle-Écosse et intensifier les efforts en vue de faire participer les jeunes autochtones et non autochtones à la gestion et aux activités du parc.

Parcs Canada s'engage également à accroître l'engagement et la participation des visiteurs, des partenaires et des intervenants à la mise en oeuvre de la vision et de l'orientation stratégique décrites dans le présent plan directeur. Les principales mesures qui contribueront à atteindre cet objectif sont les suivantes : mettre sur pied un comité consultatif de Kejimkujik composé de nombreux représentants des partenaires, des intervenants et des visiteurs, étudier la possibilité de créer une association coopérative de Kejimkujik Bord de mer, soutenir les partenariats régionaux dans la réserve de la biosphère de Southwest Nova et y contribuer, y compris collaborer avec l'Association de la réserve de la biosphère de Southwest Nova et le Mersey Tobeatic Research Institute (ci-après l'institut de recherche Mersey Tobeatic), renforcer les efforts communs avec les partenaires du tourisme sur les plans provincial et régional et intensifier les efforts de collaboration avec d'autres parties intéressées qui doivent remplir des mandats semblables en matière de protection, d'éducation et d'offre d'expériences, comme la Friends of Keji Cooperating Association.

Maintien de l'intégrité écologique

La biodiversité indigène et les processus écologiques des écosystèmes de Kejimkujik – forêts, milieux humides, eau douce et milieux côtiers – sont conservés ou remis en état grâce à la participation des Mi'kmaq, des collectivités locales, des visiteurs, des jeunes et des intervenants. Les facteurs de stress sont réduits au minimum ou atténués.

Les principales mesures de conservation de l'intégrité écologique de Kejimkujik sont les suivantes : accroître les possibilités de participation des Mi'kmaq, des collectivités locales, du milieu universitaire, des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux, des visiteurs et des jeunes au programme des sciences et de gestion axée sur les écosystèmes de Kejimkujik, mettre en oeuvre un programme complet de surveillance écologique, collaborer avec des équipes de rétablissement des espèces en péril afin d'établir et d'appliquer des plans de rétablissement, définir des plans de gestion du poisson et des feux, concevoir un plan complet de restauration écologique du terrain de camping de la baie Jeremy, mener des recherches sur les espèces envahissantes, notamment le crabe vert et le nerprun bourdaine, et exercer une surveillance et une gestion active de celles-ci afin de maîtriser leurs niveaux de population, de rétablir les espèces et de restaurer les habitats affectés.

Intégrité commémorative et protection des ressources culturelles

Les ressources culturelles qui témoignent du riche patrimoine de Kejimkujik ne sont ni endommagées ni menacées, et leurs valeurs sont respectées, comprises, célébrées et communiquées.

Les principales mesures qui contribueront à l'atteinte de l'objectif d'intégrité commémorative et de protection des ressources culturelles sont les suivantes : terminer les inventaires des ressources culturelles et les évaluations dans la partie intérieure de Kejimkujik et à Kejimkujik Bord de mer, effectuer une évaluation de l'intégrité commémorative du lieu historique national, travailler avec les Mi'kmaq et d'autres partenaires pour établir un plan complet de gestion des ressources culturelles, mener des recherches dans des secteurs prioritaires désignés et étudier la possibilité de présenter des objets à valeur archéologique et historique qui se rapportent à Kejimkujik.

Expérience des visiteurs

Les visiteurs ont de multiples occasions de profiter de Kejimkujik et de se renseigner sur ses milieux naturels et son riche paysage culturel. En vivant des expériences enrichissantes, les visiteurs établissent un lien avec Kejimkujik.

Parcs Canada élabore actuellement un programme d'expériences des visiteurs afin d'orienter les décisions d'investissement relatives à l'interprétation ainsi qu'aux installations et aux services destinés aux visiteurs. Les principales mesures qui aideront Parcs Canada à offrir des expériences enrichissantes aux visiteurs de Kejimkujik sont les suivantes : mener des recherches afin de mieux comprendre les motivations, les besoins et les préférences des visiteurs actuels et potentiels, mener des recherches afin d'évaluer l'état de l'expérience des visiteurs et les résultats des décisions de gestion, préparer un plan d'expérience pour les visiteurs afin d'orienter le réaménagement du terrain de camping de la baie Jeremy, travailler avec les Mi'kmaq à l'élaboration d'un plan d'interprétation du paysage culturel mi'kmaq, évaluer et améliorer les possibilités d'activités récréatives, perfectionner les moyens d'interprétation personnelle à Kejimkujik Bord de mer, faciliter l'accès par l'arrière-pays à l'Aire de nature sauvage Tobeatic et à la rivière Shelburne et intensifier les efforts de promotion et de planification pré-départ auprès des partenaires pour faire de la partie intérieure de Kejimkujik et de Kejimkujik Bord de mer des destinations incontournables.

Éducation et programme de diffusion externe

Les programmes d'éducation et de diffusion externe améliorent les possibilités offertes aux Canadiens de jouir, de découvrir et d'apprendre à propos des milieux naturels et du riche paysage culturel de Kejimkujik et de se renseigner sur ceux-ci à la maison, à l'école et dans la communauté. Ces programmes encouragent l'intendance des ressources culturelles et naturelles, se rapportent à la vie des gens et fournissent une occasion d'établir un lien avec Kejimkujik.

Les principales mesures qui contribueront à l'atteinte des objectifs d'éducation et de diffusion externe à Kejimkujik sont les suivantes : mener des recherches en sciences sociales afin de confirmer les auditoires cibles, continuer de créer et d'offrir des possibilités d'apprentissage aux jeunes de la région et aux jeunes Mi'kmaq en collaboration avec les partenaires du domaine de l'éducation, actualiser continuellement le site Web pour donner envie de découvrir Kejimkujik, soigner l'image de Kejimkujik et élaborer une stratégie de ciblage des publics urbains, en particulier les jeunes et les néo-Canadiens.

Administration et fonctions opérationnelles

Kejimkujik fonctionne d'une manière efficace, responsable sur le plan financier et respectueuse de l'environnement, afin d'atteindre les objectifs du programme de Parcs Canada.

Les principales mesures qui aideront à atteindre cet objectif comprennent les suivantes : enlever les infrastructures déclassées du lac Grafton et de Canning Field, revoir l'utilisation du chemin de la tour d'observation des incendies et y réduire la circulation automobile dans la mesure du possible, étudier la possibilité de construire un nouveau bâtiment pour les services d'administration et des installations pour le personnel saisonnier, et mettre en oeuvre le plan de gestion de l'environnement.

Plans de zonage et réserves intégrales

Le plan directeur présente des plans de zonage ainsi que des lieux que l'on propose de classer réserves intégrales et qui se trouvent dans la partie intérieure de Kejimkujik et à Kejimkujik Bord de mer. Ces deux types d'outils appuieront les objectifs de gestion en contribuant à la protection des ressources écologiques et culturelles rares ou fragiles. Les plans de zonage constituent une approche intégrée par laquelle les superficies de terres et les plans d'eau sont classés en fonction des besoins de protection des écosystèmes et des ressources culturelles ainsi que de leur capacité d'offrir des possibilités d'expériences aux visiteurs. Les réserves intégrales proposées fourniront un niveau accru de protection réglementaire dans de grandes portions de la partie intérieure de Kejimkujik et de Kejimkujik Bord de mer. Parcs Canada entreprendra le processus de désignation des réserves intégrales une fois le présent plan directeur déposé au Parlement.

Afin de rendre les renseignements disponibles de façon rapide, ce plan n'est présentement distribué qu'en format PDF. Si vous avez besoin d'un autre format ou d'une copie papier, veuillez communiquer avec nous par courriel à : kejimkujik.info@pc.gc.ca

Park national et lieu historique national du Canada Kejimkujik Plan Directeur 2010 (PDF, 7,97 Mo)