Parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik

Les oiseaux

Le butor d'Amérique Le butor d'Amérique
© Parcs Canada /S. Lunn

 

 

 

 

 

 

 

Quelque 200 espèces d’oiseaux ont été recensées à Kejimkujik. Vous y retrouverez notamment des huards, des chouettes, des parulines, des pics et plusieurs autres espèces boréales et méridionales.

Le huard à collier

Le huard à collier Le huard à collier
© Parcs Canada/G. Corbett 

Le huard à collier possède un appel mélancolique au cœur de la nuit sur plusieurs lacs du secteur. Depuis plusieurs années, le taux de reproduction du huard à collier fait l'objet d'études de la part du Service canadien de la faune et des employés du parc.
Renseignez-vous sur le programme ObservationHuards de Kejimkujik

La chouette rayée

La chouette rayée La chouette rayée
© Parcs Canada/P. Hope

Il s’agit de l'espèce de chouette la plus fréquente au parc. La chouette rayée fait souvent entendre son hululement aux campeurs de la baie Jeremy. Les chouettes rayées nichent dans plusieurs secteurs boisés de Kejimkujik.




Les parulines

La paruline du Canada La paruline du Canada
© Parcs Canada/J. Graham

Le parc est l'hôte d’environ 20 espèces différentes de parulines qui font leur nid dans les forêts avoisinantes et y grandissent. Durant les mois d'été, lorsqu’elles sont présentes en grand nombre, une armée de parulines envahit les forêts pour faire la lutte aux nombreux insectes qui s'y trouvent.



Les pics

Le Grand pic Le Grand pic
© Parcs Canada/J. Pleau

Pas moins de six espèces de pics ont été observées dans le parc Kejimkujik. Le plus remarquable est sans nul doute le « grand pic ». La région lui fournit des forêts de feuillus matures et de grands arbres en abondance, autant de nourriture et de lieux de nidification dont raffole cet oiseau rare.

 



Espèces méridionales

Le tangara écarlate Le tangara écarlate
© Parcs Canada/J. Graham

Les forêts de feuillus qui peuplent le parc Kejimkujik attirent les espèces d'oiseaux méridionaux. Le tyran huppé se reproduit dans le parc et y fait son nid. On y retrouve également le tangara écarlate et la grive des bois s’y présente à l’occasion. Toutes ces espèces sont rares en Nouvelle-Écosse.

 


Espèces boréales

Le geai du Canada Le geai du Canada
© Parcs Canada/P. Hope 

Le parc Kejimkujik abrite plusieurs espèces d'oiseaux boréaux. Ses forêts de résineux attirent nombre d'espèces comme la mésange à tête brune, la sittelle à poitrine rousse, le tétras du Canada et le geai du Canada.





Le pluvier siffleur - Kejimkujik Bord de mer

Le pluvier siffleur Le pluvier siffleur
© Parcs Canada

Le pluvier siffleur est un petit oiseau de rivage aux couleurs pâles, avec un collier noir. Il niche directement sur le sable et les galets. La femelle pond quatre œufs, au pied des dunes, qui se fondent parfaitement dans le sable et les coquillages.

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a déclaré le pluvier siffleur une espèce « en voie de disparition ». Il est donc une « espèce en péril ». Des employés et bénévoles font des études sur la nidification des pluviers et la restauration de l’habitat.