Parc national du Canada des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Les failles et les canyons du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Vue sur le canyon de la rivière Aspy depuis le Cabot Trail.
La rivière Aspy suit la faille Aspy; ensemble, ces deux forces de la nature ont produit un canyon spectaculaire.
© Hautes-Terres-du-Cap-Breton parc national / J. Gordon

Les failles sont le résultat de la tectonique des plaques. Elles surviennent là où au moins deux plaques continentales exercent une pression l'une sur l'autre, se divisent ou se meuvent côte à côte. Pendant cette lente dérive, la pression s'intensifie le long des failles et finit par déloger des masses de roche, qui se détachent de façon soudaine et souvent avec violence. Ce relâchement soudain constitue un tremblement de terre.

Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est traversé de plusieurs failles, mais les tremblements de terre perceptibles sont rares. Ces failles ont probablement été créées il y a longtemps, lorsque deux plaques continentales se sont entrechoquées et qu'elles ont soulevé le fond marin qui les séparait pour former les Appalaches. De nos jours, l'Amérique du Nord dérive vers l'ouest, de sorte que l'activité tectonique tend plutôt à se concentrer du côté ouest du continent, là où les Rocheuses sont encore poussées vers le haut de nos jours.

Les failles dessinent souvent des dépressions linéaires sur la surface terrestre. La faille Aspy est sans nul doute la plus spectaculaire du parc. Elle s'étend sur 30 km depuis le centre des hautes-terres jusqu'à l'océan.

Les ruisseaux du parc dévalent le plateau en formant de profonds canyons en V. Les cours d'eau suivent naturellement les dépressions du terrain, si bien que plusieurs rivières du parc épousent le tracé des failles. L'action de l'eau et la présence de la faille se combinent pour former des canyons très profonds. La rivière Aspy coule sur la faille Aspy dans un impressionnant canyon que vous pouvez voir depuis le Cabot Trail.

Dans le parc, trois autres vallées sont associées à des failles, soit les vallées de la rivière Clyburn, de la rivière Grande Anse et de la rivière Chéticamp. Comme elles ont été sculptées par des glaciers, ces profondes gorges forment des vallées en U.

Les canyons du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton occupent une très grande place dans l'écosystème; ils renferment les vallées abritées dont la forêt acadienne a besoin pour se perpétuer. Sans ces vallées et ces canyons, la diversité des plantes et des animaux du Nord du Cap-Breton s'en trouverait sans doute de beaucoup appauvrie.