Parc national du Canada du Gros-Morne

Un monde d'eau à découvrir

Les chutes Baker's Brook, PNGM
Les chutes Baker's Brook, PNGM
© Parcs Canada / Michael Burzynski / 1172-049
La réalité de l'eau douce

Même les eaux de Terre-Neuve sont différentes de celles de la terre ferme. Il n'y a pas les vrais poissons d'eau douce à Terre Neuve! (Les espèces qui vivent seulement en eau douce.) Tous des poissons passent habituellement une partie de leur vie en mer. Voici le tableau ci-dessous des espèces des poissons trouvent dans l'eau douce au parc national du Gros-Morne.

Nom scientifique Nom français
Espèces indigènes (confirmés)
Salmo salar saumon atlantique
Salvelinus fontinalis omble de fontaine
Salvelinus alpinus omble chevalier
Osmerus mordax éperlan arc-en-ciel
Anguilla rostrata anguille d'Amérique
Microgadus tomcod poulamon atlantique
Alosa pseudoharengus gaspareau
Apeltes quadracus épinoche à quatre épines
Gasterosteus aculeatus épinoche à trois épines
Gasterosteus wheatlandi épinoche tachetée
Pungitius pungitius épinoche à neuf épines
Espèces exotiques (confirmés)
Oncorhynchus mykiss truite arc-en-ciel
Espèces probables
Acipenser oxyrhynchus esturgeon noir
Alosa sapidissima alose savoureuse
Petromyzon marinus lamproie marine

Lisez la recherche scientifique de la variation du cycle biologique et différenciation génétique au sein des populations isolées d'omble de fontaine dans le parc national du Gros-Morne. Ou lisez le projet de la surveillance sur les salmonidés juvéniles.

Truite arc-en-ciel

Les truites arc-en-ciel sont une espèce exotique à Terre-Neuve qui se sont échappées d'exploitations aquicoles. Il y a de fortes probabilités pour que ces poissons aient un effet négatif important sur les salmonidés indigènes, l'omble de fontaine et le saumon atlantique. Apprenez plus des impacts de la truite arc-en-ciel exotique dans le bassin hydrographique de Trout River .

Saumon atlantique
Saumon atlantique
Saumon atlantique
© Parcs Canada / Michael Burzynski / 1608-098, A1-20

Le parc national du Gros-Morne contient plusieurs variétés distinctes de saumon atlantique. Plusieurs rivières ont de petites populations de poissons qui vont en mer jusqu'à l'âge adulte pour revenir frayer. Certains cours d'eau contiennent aussi de la ouananiche, un type de saumon qui passe sa vie entière en eau douce. Enfin, on trouve des saumons nains enfermés dans quelques lacs des hautes terres.

Partout dans l'est de l'Amérique du Nord, le saumon a souffert de la construction de barrages sur les cours d'eau où il venait frayer, de l'ensablement et de la pollution causés par l'industrie forestière et par les villes, de la pêche en mer, de la hausse de la température de l'eau et du braconnage. Et ce n'est pas tout : il est aujourd'hui menacé par les maladies répandues par l'aquaculture, par les espèces concurrentes échappées des élevages et par les pesticides qui imitent les hormones de poisson. La pêche commerciale du saumon est interdite depuis 1992, mais même les plus strictes mesures de protection n'ont pas réussi à freiner l'érosion des populations dans plusieurs rivières. Lisez plus de de l'évaluation du stock de saumon atlantique de Trout River .

La belle Bonne Baie


Le bras est de Bonne Baie
Le bras est de Bonne Baie
© Parcs Canada / Peter Hope / 1193-020, G6-154, 1973

Bonne Baie se trouve à l'extérieur des limites du parc national, mais elle exerce une influence indéniable sur le climat, la nature et l'histoire de la région. La baie est constituée d'un double fjord : le bras Sud est exposé au large, mais un seuil appelé « The Tickle » isole le profond bras Est du golfe du Saint-Laurent. Durant l'été, même si l'eau du bras Est se réchauffe en surface, elle n'en reste pas moins glaciale en profondeur. Cette situation crée des conditions de vie qui conviennent à une exceptionnelle variété de plantes et d'animaux.

Pour en apprendre davantage sur la vie marine de Bonne Baie et sur les recherches qui y sont menées, visitez le le Bonne Bay Marine Station , à Norris Point.