Parc national du Canada Fundy

La plaine du caribou, lieu idéal pour voir les types d’écosystèmes forestiers de Fundy tels un épais peuplement de conifères, des bosquets de feuillus, des fourrés d’aulnes près des cours d’eau et une tourbière. Des petits lacs agrémentent aussi le paysage.
La plaine du caribou, au parc national Fundy, est l'un des lieux fantastiques de la Réserve de biosphère de Fundy.
© Parcs Canada / C. Reardon

Réserve de biosphère de Fundy

Les réserves de la biosphère sont des aires désignées par l'UNESCO qui servent de modèles et sont un exemple de rapport équilibré entre les humains et la biosphère. Pour qu’elle soit désignée comme telle, la réserve doit comporter une aire centrale protégée juridiquement, par exemple un parc ou une réserve naturelle. Le parc national Fundy constitue l’aire centrale de la réserve de la biosphère de Fundy.

La réserve de la biosphère de Fundy est une aire de plus de 430 000 hectares qui longe la partie supérieure de la baie de Fundy. Elle s’étend de St. Martins jusqu’aux marais de Tantramar, près de Sackville (Nouveau-Brunswick) et se prolonge à l’intérieur des terres jusqu’à Moncton (Nouveau-Brunswick). La baie de Fundy et ses environs constituent un territoire unique qui se démarque du fait des formations géologiques et des écosystèmes terrestres et marins qu’on y trouve, de son patrimoine culturel et du voisinage pittoresque de collectivités rurales et de zones urbaines variées. Ce territoire se compare avantageusement aux quelque 531 emplacements uniques, répartis dans 105 pays, que l’UNESCO a reconnus comme réserves de la biosphère.

Réserves de la biosphère au Canada et Parcs Canada

Le maintien ou la restauration de l'intégrité écologique des parcs nationaux est un élément important du mandat de Parcs Canada. Les activités menées dans les régions avoisinantes peuvent influer fortement sur l'intégrité des écosystèmes des parcs. Les parcs nationaux constituent l’aire centrale de 8 des 15 réserves de la biosphère désignées jusqu’à maintenant au Canada.

La collaboration entre les gens et les organisations établis dans la réserve de la biosphère favorise la viabilité des économies locales, ainsi que la conservation des écosystèmes dans lesquels elles sont situées.

Liens utiles