Facebook - Parcs sécurité montagne @Parcssecuritemtn

Programme de sécurité en montagne de Parcs Canada

Recherche et sauvetage

Dans tous les parcs nationaux des montagnes, des spécialistes de la sécurité en montagne ayant suivi une formation professionnelle en direction d’opérations de recherche et sauvetage sont prêts à répondre à un large éventail de situations d’urgence jour et nuit, tous les jours de l’année. D’autres membres du personnel de Parcs Canada ont aussi été formés pour aider aux opérations de recherche et sauvetage. Parcs Canada peut même compter sur une équipe formée d’un chien d’avalanche et de son maître, qui a aussi reçu une formation approfondie.

Les spécialistes de sécurité en montagne préparent une victime pour un transport héliporté à l'hôpital. Les spécialistes de sécurité en montagne préparent une victime pour un transport héliporté à l'hôpital.
© Parcs Canada

Téléphones cellulaires, téléphones satellites et dispositifs SPOT

Le personnel qualifié des services de répartition de Parcs Canada reçoit les appels provenant de lignes terrestres et, le plus souvent, de téléphones cellulaires, appels qu’ils redirigent vers le parc national concerné. Les téléphones cellulaires fonctionnent dans la plupart des secteurs de l’avant-pays, mais on ne peut s’y fier dans de nombreux secteurs de l’arrière-pays de tous les parcs nationaux des montagnes. Bien que les téléphones satellites et les radiobalises individuelles de repérage comme les dispositifs SPOT puissent être utiles, ils ne sont pas entièrement fiables. Les explorateurs de l’arrière-pays doivent bien connaître les capacités et les limites des appareils qu’ils décident d’apporter. Ils doivent aussi être en mesure de procéder eux-mêmes au sauvetage d’un membre du groupe et apporter le matériel nécessaire pour se garder au chaud et à l’abri au cas où ils devraient attendre une équipe de secours.

Que faire en cas d’urgence?

Savez-vous quel numéro composer en situation d’urgence?
Si vous disposez d’un téléphone satellite, faites le 943.762.4506 pour joindre Parcs Canada. Vous pouvez également composer le 911, mentionner à la téléphoniste dans quel parc national de montagne vous vous trouvez et indiquer que vous avez besoin de l’aide de l’équipe de sauvetage du parc. Soyez prêt à fournir l’information suivante :

  • Emplacement exact (montagne, parcours, rivière, refuge, glacier, etc.).
  • Situation (type d’urgence, nombre de victimes, gravité et type des blessures).
  • Votre nom et le numéro de téléphone d’où vous appelez (y compris l’indicatif régional).
  • Heure de l’accident.

Le centre de répartition vous mettra directement en contact avec le chef de sauvetage, qui vous posera des questions précises sur la situation.

Savez-vous comment signaler à un hélicoptère que vous êtes en détresse?

Avez-vous besoin d'aide? Oui ou Non? Signaux de bras.

Lorsqu’un hélicoptère s’approche, mettez-vous en position de signalement et ne bougez plus. Évitez de faire des mouvements avec vos bras.

Recherche

Lorsqu’il reçoit un appel, le répartiteur pose des questions pour amasser le plus d’information possible sur la nature de l’urgence, y compris le sexe, l’âge, le nom, l’emplacement et les blessures des victimes, le cas échéant. Si une personne est portée disparue, il demande une description de sa voiture et vérifie où elle devait aller (point de départ, itinéraire de randonnée ou de ski, parcours d’escalade ou rivière qu’elle aurait pu emprunter). Plus le répartiteur amasse d’information, plus il est en mesure d’en transmettre à l’équipe de recherche et sauvetage.

Sauvetage

Les spécialistes du sauvetage en montagne sont formés pour répondre à tout un éventail de situations, que ce soit par voie terrestre, par hélicoptère ou par bateau à propulsion hydraulique. Si une personne blessée se trouve dans un endroit facile d’accès à proximité du point de départ d’un sentier, on envoie habituellement une équipe de sauvetage de quatre personnes avec une civière munie de pneus tout terrain. En cas de blessure grave ou d’urgence médicale, par exemple une crise cardiaque, un ambulancier paramédical accompagne l’équipe.

Les membres du service de secours de Parcs Canada répondent à un accident facilement accessible. Les membres du service de secours de Parcs Canada répondent à un accident facilement accessible.
© Parcs Canada

Lorsque le sauvetage doit avoir lieu dans un endroit éloigné et difficile d’accès, l’équipe de sauvetage se rend jusqu’à la victime en hélicoptère et l’amène en lieu sûr ou à l’hôpital. Dans les endroits particulièrement inaccessibles, comme les falaises escarpées ou les canyons profonds, le système de câbles de halage de l’hélicoptère est déployé. Un sauveteur est d’abord descendu jusqu’à la victime, puis celle-ci est attachée sur une civière spécialement conçue reliée à l’hélicoptère par des câbles permettant de hisser la victime. Les sauvetages par hélicoptère sont souvent plus pratiques et plus efficaces que les sauvetages par voie terrestre puisqu’ils sont plus rapides et ne nécessitent que deux sauveteurs plutôt que quatre. Moins le sauvetage prend de temps, plus la victime peut être transportée à l’hôpital rapidement.

Malheureusement, il arrive que des spécialistes du sauvetage en montagne doivent récupérer les corps de personnes décédées.

Un spécialiste de la sécurité des visiteurs mène le partenaire d’un grimpeur blessé à une zone de rassemblement. Cette photo a été prise lors d’une opération de sauvetage à la chute Cascade près de Banff. Un spécialiste de la sécurité des visiteurs mène le partenaire d’un grimpeur blessé à une zone de rassemblement. Cette photo a été prise lors d’une opération de sauvetage à la chute Cascade près de Banff.
© Parcs Canada