Facebook - Parcs sécurité montagne @Parcssecuritemtn

Escalade facile

Les parcs nationaux des montagnes abritent une myriade de superbes sommets d’escalade facile qui vont de sentiers d’accès facile peu exposés aux risques à des montées escarpées comportant des sections exposées ou des roches désagrégées et friables. Certains des sentiers d’escalade facile les plus fréquentés, comme ceux des monts Rundle et Cascade (qui surplombent tous deux la ville de Banff), offrent des parcours relativement simples et bien délimités. Ils sont décrits dans des dépliants que vous pouvez vous procurer au Centres d’accueil du Banff. Vers le milieu de l’été, plus près de Lake Louise, les grimpeurs expérimentés peuvent se lancer, sur le sentier habituel, dans l’ascension du mont Temple, un des 54 sommets des Rocheuses canadiennes de plus de 3 353 m d’altitude.

De nombreux sommets dans les parcs nationaux des montagnes peuvent être atteints par des voies sans difficulté technique. De nombreux sommets dans les parcs nationaux des montagnes peuvent être atteints par des voies sans difficulté technique.
© Parcs Canada

Formations rocheuses

Les Rocheuses canadiennes sont composées presque entièrement de roches sédimentaires : calcaire, dolomie, schiste argileux et silice (dont fait partie le quartzite). Les caractéristiques des formations rocheuses varient énormément; on y trouve de très mauvais rochers d’escalade comme de très bons, suivant les couches exposées. Les formations qui se prêtent le mieux à cette activité sont les calcaires et les dolomites profondément lités, ainsi que les fins quartzites des principales chaînes le long de la ligne de partage des eaux (comme la chaîne Selkirk au col Rogers, au parc national des Glaciers).

Saison d’escalade

Dans la chaîne Selkirk, l’épais manteau neigeux persiste généralement jusqu’en juin, et il réapparaît dès la fin septembre sur les sommets élevés. Dans les Rocheuses, les sommets du parc national des Lacs-Waterton peuvent être secs dès la fin du mois de mai, tandis que plus au nord, dans le parc national Banff, la saison d’escalade facile commence généralement au début du mois de juin, lorsque les sommets à faible altitude de l’est du parc sèchent. Toutefois, les sentiers d’approche et quelques ravines restent parfois enneigés jusqu’à la fin du mois. Sur les sommets alpins élevés de 2 750 m et plus, les conditions deviennent favorables vers la fin du mois de juin et le début du mois de juillet, lorsque les avalanches de printemps sont à peu près terminées.

Si vous voulez obtenir de plus amples renseignements sur les voies d’escalade facile, les meilleurs ouvrages à consulter sont Scrambles in the Canadian Rockies (en anglais seulement) et More Scrambles in the Canadian Rockies (en anglais seulement).