Parc national du Canada Wapusk

Gestion du parc

« Lorsque nous parlons de la terre, nous parlons de tous ses éléments : les pierres, l’eau, les poissons, les oiseaux, les animaux sauvages et la forêt. Les gens sont les gardiens de la terre. La terre est là pour que les gens puissent s’en servir, mais la terre doit être maintenue dans un état d’équilibre. »
– Donald Saunders, Première nation York Factory

Plan de réseau des parcs nationaux

Élaboré au début des années 1970, le Plan de réseau devait fournir le cadre d’une approche systématique permettant de désigner et d’établir de nouveaux parcs nationaux. Pour créer ce plan, les scientifiques ont divisé le pays en 39 régions naturelles distinctes en fonction du paysage et de la végétation. Parcs Canada poursuit ses efforts en vue de créer au moins un parc naturel dans chacune de ces 39 régions. Il existe à ce jour 44 parcs représentant 29 régions.

Pour visionner une carte sur l'avancement des travaux concernant le parachèvement du réseau des parcs nationaux, voir la Carte sur le Parachèvement du réseau des parcs nationaux du Canada.


Conseil de gestion de Wapusk

Conseil de gestion de Wapusk Conseil de gestion de Wapusk
© Parcs Canada

Le Conseil de gestion de Wapusk a été mis sur pied en 1996 pour examiner les questions touchant à la planification, à la gestion et à l’exploitation du parc, et pour donner des avis au ministre de l’Environnement du Canada et au ministre responsable de Parcs Canada sur ces questions. Le Conseil est composé de dix membres représentant le Canada, le Manitoba, la ville de Churchill, la Nation des Cris de Fox Lake et la Première Nation de York Factory. Le travail du Conseil traduit la philosophie exprimée dans l’entente relative à l’établissement du parc national Wapusk (1.2 Mo), selon laquelle les humains sont les gardiens de la terre.

» Rencontrez le Conseil de gestion de Wapusk


Plan directeur du parc national Wapusk Plan directeur du parc national Wapusk
© Parcs Canada

Plan directeur du parc national Wapusk

Le ministre de l’Environnement a approuvé le Plan directeur du parc national Wapusk et l’a déposé au Parlement le 19 octobre 2007. Ce plan présente les lignes directrices à suivre pour offrir des activités aux visiteurs et pour assurer la gestion future du parc.

Quelques changements seront introduits progressivement, notamment en ce qui a trait aux droits d’entrée et aux permis d’exploitation. Certaines activités continueront d’être exercées comme elles le sont depuis la signature de l’Entente sur la création du parc le 24 avril 1996. Cependant, l’approbation du plan directeur permettra à Parcs Canada et à ses partenaires d’offrir plus d’activités aux visiteurs.

Le Conseil de gestion de Wapusk et Parcs Canada prennent actuellement des mesures pour atteindre les objectifs de gestion présentés dans le plan directeur et pour offrir de nouvelles activités aux visiteurs. Les changements touchant les citoyens ou les entreprises seront implantés en collaboration avec les intervenants et les décisions seront communiquées bien avant qu’elles soient mises en œuvre.

» Plan directeur du parc national Wapusk - Sommaire


Rapport sur l’état actuel du parc Rapport sur l’état actuel du parc
© Parcs Canada

Rapport sur l’état actuel du parc

Ce document est le premier rapport sur l’état du parc national Wapusk. Il offre la possibilité d’examiner les réussites et les défis liés aux décisions en matière de gestion du parc prises dans le Plan directeur pour le parc national du Canada Wapusk (Parcs Canada, 2007a). Il offre un cadre contextuel pour les utilisations locales traditionnelles et autochtones, ainsi qu’un aperçu du point de vue des Premières nations et de la population locale sur la santé des terres et leur relation avec Parcs Canada. Puisqu’il présente un aperçu complet de l’état du parc, ce rapport constitue un outil important dans le cadre de l’examen du plan directeur pour le parc, qui débutera en 2011.

» Rapport sur l’état actuel du parc 2011 - Sommaire


Recherche et surveillance

Les programmes de recherche et de surveillance sont d’importants outils pouvant être utilisés pour acquérir une meilleure connaissance des ressources et des processus écologiques du parc. La surveillance permet également aux gestionnaires du parc de déterminer l’efficacité des mesures de gestion. 

» Informez-vous sur les recherche et surveillance


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).