Parc national du Canada Wapusk

Polar Bears International reconnaît le leadership du parc national Wapusk en matière de protection des ours polaires

21 février 2013

Au cours d’une cérémonie tenue aujourd’hui au zoo de Toronto, Carolyn et Robert Buchanan, cofondateurs de Polar Bears International (PBI), principal groupe voué à la protection des ours polaires au monde, ont remis à l’honorable Peter Kent, ministre de l’Environnement et ministre responsable de Parc Canada, la plus importante récompense de PBI, soit le titre de Champion des ours polaires. PBI a présenté ce prix en reconnaissance du leadership de Parcs Canada et de ses efforts de conservation au parc national Wapusk, qui protège un habitat important de l’ours polaire, comme les aires de mise bas au Manitoba.

« Depuis les15 dernières années, Parcs Canada joue un rôle mondial dans la protection des ours polaires au moyen de la recherche, de la surveillance, de l’éducation et de la protection au parc national Wapusk, a déclaré Carolyn Buchanan en présentant le prix. La collecte et l’analyse des données scientifiques, ainsi que les programmes éducatifs à grande échelle du parc, ont permis au monde entier de mieux comprendre cette espèce emblématique du Canada. »

« Le gouvernement du Canada est fier de recevoir le prix de Champion des ours blancs que l'organisation américaine Polar Bears International lui a décerné en reconnaissance du travail de Parcs Canada pour assurer la conservation des ours blancs et de leur habitat dans le parc national Wapusk », a déclaré le ministre Kent. Le parc national Wapusk compte l'une des plus grandes concentrations connues d'aires de mise bas pour les ours blancs dans le monde et est un magnifique exemple de ce que Parcs Canada fait chaque jour au nom des Canadiens dans tous nos parcs et dans tous nos sites. »

Établi en 1996, le parc national Wapusk se classe au septième rang des plus grands parcs nationaux du Canada. Il s’étend sur une superficie de 11 475 kilomètres carrés dans le Nord du Manitoba, près de la ville de Churchill, et représente les basses-terres d’Hudson et de James, une vaste et basse plaine sur la rive ouest de la baie d’Hudson. Il constitue par ailleurs l’une des aires de mise bas de l’ourse polaire parmi les plus grandes au monde, où les femelles donnent naissance à leurs oursons.

Au sein du parc national Wapusk, la priorité principale de Parcs Canada est de protéger l’intégrité écologique du parc. Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec une variété de partenaires, notamment des universités, des institutions et d’autres ministères du gouvernement, pour en apprendre davantage sur le parc et son écologie grâce à la recherche. Parcs Canada surveille en outre les impacts des facteurs de stress sur les écosystèmes locaux dans les limites du parc, comme le changement climatique et les pratiques de broutage excessif de la petite oie des neiges.

Parcs Canada a par ailleurs pour mandat de présenter le parc national Wapusk à la population canadienne au moyen d’expériences offertes aux visiteurs qui perpétuent un attachement profond à l’essence même du Canada. Cependant, Parcs Canada explore la possibilité d’offrir de nouvelles activités, comme les excursions en canot et en kayak sur la rivière Owl, la randonnée pédestre ainsi que les excursions guidées en traineaux de chiens et en autoneige.