Parc national du Mont-Riding

Sécurité des visiteurs

Planification d'une visite sécuritaire dans un parc national

Durant toutes les saison mais surtout l’hiver, les visiteurs du parc sont responsables de leur propre sécurité et doivent être autonomes vis-à-vis de toute situation d'urgence qui pourrait survenir.

Le service de téléphonie cellulaire n'est pas fiable dans l'arrière-pays du PNMR

Pour votre sécurité

Mieux vaut prévenir que guérir. Si la sécurité du public compte parmi nos préoccupations principales, vous êtes quand même responsable de votre propre sécurité. Nous espérons que les conseils suivants vous aideront à passer des vacances sûres et agréables.

  • Respectez les limites de vitesse affichées . Elles sont nécessaires pour votre sécurité et pour la celle des animaux.
  • Rangez vos aliments dans les récipients qui se trouvent maintenant près de tous les emplacements de camping rustiques dans le parc. Si vous couchez sous la tente, rangez vos aliments dans une glacière et enfermez celle-ci dans le coffre de votre voiture.
  • Utilisez les tables à écailler le poisson là où il y en a. Cela limite les odeurs qui peuvent attirer les ours et les restes se trouvent alors dans une seule zone à l'écart des emplacements de camping.
  • Rangez bien les déchets . Placez tous vos déchets dans les contenants à l'épreuve des ours qui se trouvent à Wasagaming et dans tous les terrains de camping et les aires de pique-nique. Dans l'arrière-pays, brûlez vos déchets ou rapportez-les avec vous et laissez l'emplacement propre pour que quelqu'un d'autre puisse l'utiliser et en profiter.
  • Ne nourrissez pas les ours, les bisons ou les autres animaux et ne vous en approchez pas. Vous pouvez vous procurer les brochures "Vous êtes au pays des ours" à la plupart des installations du parc.
  • Faites-vous accompagner et informez quelqu'un du moment et de l'endroit où vous vous enfoncez dans l'arrière-pays ainsi que du moment de votre retour. Dans toute la mesure du possible, ne vous rendez pas dans l'arrière-pays seul.
  • Les bisons sont des animaux sauvages et peuvent être dangereux; ne quittez donc pas votre véhicule, excepté au lieu d'exposition.

Haut de la page
Haut de la page

Comment reconnaître facilement le sumac vénéneux (herbe à la puce)?

Cette plante pousse habituellement le long des routes et des sentiers. Les feuilles se composent de trois folioles pointus, dont le bord peut être uni ou légèrement dentelé. La feuille est rougeâtre au printemps et d'un vert mat et lisse en été, pour prendre des teintes variées en automne, soit jaune, orange, rouge ou bronze. Le sumac vénéneux peut aussi être identifié par ses tiges qui ont l'apparence du bois.

herbe à la puce
Poison Ivy in Riding Mountain National Park

© Parcs Canada

Haut de la page
Haut de la page

Dermatite du nageur : problèmes et solutions

Qu'est-ce que la dermatite du nageur ?
La dermatite du nageur est le nom donné à une irritation de la peu temporaire chez les nageurs.

La cycle de vie
La cycle de vie du dermatite du nageur

© Parcs Canada

Symptômes de la dermatite des nageurs
Fourmillement : peu après être sorti de l'eau, le nageur remarque une sensation de fourmillement sur les parties du corps qui ont été au contact de l'eau.

Points rouges :
Les nageurs remarqueront de petits points rouges là où le parasite en cause a pénétré la peau.

Démangeaison :
Quelques heures plus tard, la sensation de fourmillement disparaît, mais les points rouges se transforment en plaques qui commencent à démanger. Le degré d'inconfort varie selon la sensibilité de l'individu et la gravité de l'infestation, et selon qu'il y a eu ou non exposition antérieure.

Mesures préventives :
Un écran solaire à l'épreuve de l'eau ou une application d'huile pour bébé offre une protection grasse sur la peau qui empêche le parasite de pénétrer par les pores. Prendre une douche et s'essuyer avec une serviette immédiatement après la baignade permettent de réduire les chances de démangeaison.

  • Éviter les plages où l'on signale la présence du parasite.
  • Se sécher à la serviette du haut vers le bas.
  • Prendre une douche.
  • Éviter les endroits où il y a des plantes aquatiques.
  • Utiliser une huile de bronzage parfumée.
  • Traiter médicalement.

Que pouvez-vous faire en cas d'éruption :
Il y a principalement deux manières de traiter la dermatite : appliquer une solution médicamenteuse cutanée ou prendre des antihistaminiques. Parmi les applications cutanées, mentionnons une pâte à base de bicarbonate de soude, une crème anti-démangeaisons Aveeno, une lotion à la calamine, des produits de soins après morsures, Solarcaine et Stop Itch. (N.B. : pour fabriquer la crème à base de bicarbonate de soude, mélanger un petit montant de bicarbonate et d'eau pour former une pâte légère, puis l'appliquer sur les régions touchées. Si la dermatite est très grave, nous recommandons de prendre un bain dans du bicarbonate de soude.) Les antihistaminiques se retrouvent dans à peu près tous les médicaments de traitement des allergies, et les plus courants pour la démangeaison sont le Chlor-Tripolon (boîte turquoise) et le Bénadryl (boîte brune et blanche).

Haut de la page
Haut de la page

Qualité d'eau

Boire De L'eau en plein air au Canada

Haut de la page
Haut de la page

Voyagez Prudemment

Nous nous attendons :

  • à ce que vous soyez conscient des dangers naturels et à ce que vous soyez bien équipé et bien approvisionné;
  • à ce que vous ayez les connaissances appropriées, les aptitudes et la forme physique nécessaires;
  • à ce que vous soyez préparé aux situations d'urgence.

Vous avez besoin d'autres renseignements? Nous nous ferons un plaisir de vous aider :

  • en vous donnant d'autres informations sur les risques naturels;
  • en vous aidant à planifier votre excursion dans l'arrière-pays;
  • en vous donnant des renseignements et des conseils sur les itinéraires;
  • à vous enregistrer vous-même, volontairement, aux fins de sécurité, si vous pratiquez des activités à risques élevés.

Adresse d'expédition:
Parc national du Canada Mont-Riding
Wasagaming, Manitoba
Canada
R0J 2H0

Téléphone: (204) 848-7275

Téléc: (204) 848-2596

ATME/ATS: (204) 848-7171

Adresse électronique: RMNP.info@pc.gc.ca

Sécurité des visiteurs en hiver

Winter Safety © Parcs Canada / Bob Reside

Vous êtes responsable de votre sécurité. Parcs Canada peut contribuer à la préparation de votre excursion en vous aidant à planifier votre voyage et en vous fournissant les renseignements.

Si vous n'êtes pas préparé, le milieu naturel peut être dangereux. Planifier votre excursion signifie réfléchir aux facteurs qui pourraient compromettre votre confort et votre sécurité, et changer au besoin votre équipement, votre échéancier et vos attentes. En fait, planifier, c'est se préparer pour faire face à l'imprévu.

Responsabilités des visiteurs

Les visiteurs doivent planifier et préparer leur excursion avant de prendre le départ. Les visiteurs doivent être autonomes en toute saison et tout à fait prêts à répondre à n'importe quel incident susceptible de surgir pendant leur excursion.

Pour ce faire, ils doivent :

  • prendre conscience des risques inhérents aux activités prévues et s'assurer qu'ils ont les connaissances, les habiletés et la forme physique nécessaires pour y participer ;
  • s'entraîner, s'équiper correctement et se préparer à assurer leur survie ;
  • demander et suivre les avis du personnel de Parcs Canada concernant les risques et les dangers et la façon de s'y préparer ;
  • respecter les règlements, les clôtures, les barrières et les panneaux et s'y conformer.
  • Toujours connaître les environs (présence d’animaux sauvages, terrain dangereux) et éviter les secteurs où le risque de blessures est élevé.
  • Se familiariser avec l’équipement à utiliser.
  • Connaître la région.

Outils de planification de voyage

AdventureSmart est un programme national de prévention encourageant les Canadiens et Canadiennes ainsi que les visiteurs à se rallier au slogan « Soyez informez et allez dehors! »

La Météo

Heures d’ouverture

Coordonnées importantes

Urgence (police, feu, ambulance) 911
Centre de répartition des urgences de Parcs Canada 1-877-852-3100

To the top
To the top

Excursion hivernale sécuritaire

Afin de profiter pleinement de votre excursion et d’éviter tout incident fâcheux, voici quelques conseils à suivre :

Planifiez votre excursion en fonction de la météo, des conditions de neige et de la distance à parcourir. Se déplacer à trois ou plus, en particulier la nuit ou lors de longues excursions

Planifiez votre retour avant la noirceur.

Avertissez un proche de votre itinéraire.

  • S’informer des prévisions météorologiques.
  • Vêtements appropriés aux conditions de l’environnement, notamment des lunettes de soleil et un écran solaire.
  • Skier en respectant sa capacité; maintenir un niveau de forme physique suffisant.
  • Prendre avec soi l’eau et la nourriture nécessaires.
  • Bien connaître la région et ses dangers; se déplacer à trois ou plus, en particulier la nuit ou lors de longues excursions.
  • Être au fait des conditions locales de neige et de glace.
  • Connaître ses limites et évaluer régulièrement l’état physique des autres (froid, déshydratation et fatigue)

Équipez-vous adéquatement pour survivre quelques heures au froid en situation d’urgence. Voici une liste d’articles suggérés :

  • Vêtements de rechange chauds
  • Lampe de poche et piles supplémentaires
  • Trousse pour faire un feu
  • Sifflet
  • Trousse de premiers soins
  • Abri de survie
  • Couteau de poche
  • Outils de navigation et de communication (carte du parc, boussole, GPS, cellulaire, etc.)
  • Nourriture et eau en quantité suffisante
  • Raquettes ou traverser skis pays

Hypothermie

Il y a risque d'hypothermie lorsque le corps perd sa chaleur plus vite qu'il ne peut en produire. Les causes principales sont l'exposition prolongée au froid, à l'humidité et au vent combinée à la fatigue. Dans la plupart des cas, l'hypothermie survient lorsque la température de l'air oscille entre -1 oC et 10 oC. Pour y remédier, il faut réchauffer la victime.

La prévention est la meilleure solution :

  1. Évitez l'exposition au froid,
  2. Restez sec, et évitez l'exposition au vent glacial,
  3. Portez des vêtements chauds et étanches (la laine et certains vêtement synthétiques isolent lorsqu'ils sont humides),
  4. Changez de sous-vêtements lorsqu'ils sont humides,
  5. Évitez d'avoir trop chaud afin de ne pas transpirer excessivement et donc de perdre davantage d'énergie encore,
  6. Mangez des aliments à forte teneur en lipides et en glucides,
  7. N'attendez pas d'être exténué pour dresser le campement.

Sécurité sur la glace

Apprenez à reconnaître la glace dangereuse et préparez-vous des itinéraires sur glace sans risque.

Se déplacer sur la glace:

  • Évaluer continuellement l’état de la glace en fonction de la saison et des conditions locales.
  • Éviter les zones où il y a un débordement, des rapides, des chenaux d’eau libre, des crêtes de pression, un morcellement des glaces.
  • Emporter des vêtements de rechange et une trousse d’urgence (même lors d’excursions d’une journée seulement).
  • Pour marcher sur la glace vive, porter des chaussures munies de crampons.

Pour de plus amples renseignements, consultez Croix-Rouge canadienne et Société de sauvetage

To the top
To the top