Parc national du Mont-Riding

Stratégie de secteur de l’escarpement du Mont-Riding

Vision, objectifs et mesures

Vision, objectifs et mesures
© Parks Canada
La vision, les objectifs et les mesures sont essentiels à la stratégie de secteur. Ils sont décrits ci-dessous.

Une vision pour le secteur de l’escarpement du Mont-Riding 

D’ici 10 à 15 ans :

Une plus grande collaboration entre Parcs Canada, ses partenaires et ses intervenants a permis de s’assurer que les visiteurs ont plus de possibilités de découvrir le secteur de l’escarpement du parc national du Mont-Riding et la région avoisinante, de les apprécier et de s’y initier.

Le nombre de visiteurs dans ce secteur du parc et de la région avoisinante a augmenté de façon considérable.

La Stratégie a servi de catalyseur favorisant une plus grande collaboration entre les responsables de ce secteur et ceux qui peuvent mettre en œuvre des mesures qui mènent à la concrétisation de la présente vision.

Objectifs et mesures  

Objectif 1 : Travailler en collaboration avec les intervenants et les partenaires du secteur pour qu’ils contribuent par leurs connaissances à développer des possibilités, et établir des partenariats pour la prestation de services dans les cas où il est logique de le faire.

Mesure 1:

Parcs Canada est d’accord pour collaborer avec d’autres intervenants afin de saisir les possibilités offertes. Mettre sur pied un « Groupe d’action » composé de personnes et d’organisations motivées qui pourront se concentrer davantage sur les possibilités et guider le développement des expériences offertes aux visiteurs dans le respect de la vision énoncée.  
  • Le Groupe d’action devra : définir les possibilités récréatives appropriées en consultant le public intéressé; établir une relation de travail claire avec Parcs Canada pour s’assurer que les attentes sont les mêmes. 
  • Parcs Canada devra : communiquer clairement au Groupe d’action les paramètres de planification et d’action; fournir un représentant de Parcs Canada qui fera partie du Groupe.
Mesure 2:

Parcs Canada développera et mettra en œuvre un plan de communication afin de sensibiliser le secteur public/privé aux possibilités qu’offre le secteur et aux progrès accomplis au sein du secteur de l’escarpement. Le plan décrira une gamme de produits ou d’activités destinés au public, par exemple :

  • un document « d’orientation » qui aide le public à comprendre comment il peut fournir des services et des expériences au sein du parc, et qui donne de l’information sur le marché et sur les besoins de Parcs Canada; 
  • des événements servant à marquer des jalons importants, à célébrer des réussites et à établir un sentiment d’appartenance continu entre les intervenants, les partenaires et Parcs Canada.

Objectif 2 : Continuer de définir et de développer des possibilités pour que les visiteurs découvrent le secteur de l’escarpement du Mont-Riding, l’apprécient et s’y initient au sein du parc. 

Mesure 1:

Définir les segments du marché déjà existants à partir de la gamme de marchés situés à moins de cinq heures de route et qui vont dans le sens des priorités de Parcs Canada et du Manitoba en matière de tourisme (voir l’annexe 3).

Mesure 2:

Définir des possibilités réalistes de correspondance entre les services et les produits (à partir de la Mesure 1 ci-dessus) de même que les exigences qui s’y rattachent en matière d’investissement.

Mesure 3:

Harmoniser les centres d’activités destinées aux visiteurs aux possibilités appropriées de correspondance entre les produits et les marchés. Par exemple :

  • Continuer d’investir dans le redéveloppement d’un réseau de sentiers sur le versant est. Se concentrer sur la coulée Reeves, sur les améliorations à apporter au sentier Gorge Creek, sur une traverse pour Seven Gorges et sur le remaniement du réseau de sentiers de l’escarpement sud. Le réseau de sentiers devrait améliorer l’accès au lac Muskrat, élargir les groupes d’utilisateurs, prévoir un raccord au Sentier transcanadien et répondre aux besoins des communautés adjacentes;
  • Créer une expérience marquante et de qualité pour les visiteurs au Lieu historique national du Canada du Centre-d’inscription-de l’Entrée-Est-du-Parc-du-Mont-Riding. Examiner différentes options, par exemple des affiches décrivant l’importance du site, un centre d’observation des oiseaux, un centre pour le vélo de montagne, une maison de thé, un départ de sentier, et.;
  • Examiner les propositions du secteur privé pour le redéveloppement d’une station de ski alpin et d’autres activités multisaisonnières à la station de ski du Mont Agassiz;
  • Continuer d’investir dans l’expérience au terrain de camping du lac Whirlpool, en améliorant notamment la structure de barrage, en construisant un nouveau pont et une nouvelle passe à poissons et en installant des panneaux d’interprétation.. 
Mesure 4:

Explorer les possibilités de développement en commun d’un nouveau programme de tourisme expérientiel en collaboration avec le parc national du Mont-Riding et les exploitants du secteur privé pour faire participer les invités et réunir les gens et le parc grâce à un programme innovateur.

Mesure 5:

Faire preuve de leadership et d’innovation en vue d’une utilisation durable au moment de prendre en considération tout nouveau développement, y compris une nouvelle infrastructure, de nouvelles expériences pour les visiteurs et le redéveloppement de la station de ski du Mont Agassiz.

Mesure 6:

Poursuivre la recherche scientifique et la surveillance pour appuyer le maintien de l’intégrité écologique et commémorative, de même que la protection des ressources naturelles et culturelles. Trouver des façons de communiquer les activités de recherche et de gestion aux visiteurs.

Faits amusants

Voici quelques faits intéressants que nous avons trouvés. Si vous avez des faits intéressants, des photos et des histoires sur ce secteur, dites-le nous.

  • Qu’est-ce qu’un escarpement? C’est un versant abrupt associé à une longue rangée de falaises.
  • Comment un escarpement se forme-t-il? Schiste argileux friable + roche couverture résistante à l’érosion combinés à la puissance érosive de l‘eau + 65 millions d’année.
  • La Tour du CN à Toronto et l’escarpement?
    La tour est presque aussi haute que la distance entre le sommet de l’escarpement et la plaine du Manitoba en bas (550 mètres ou 150 étages)
  • Les terres hautes de l’escarpement enregistrent 25 % moins de précipitations et 30 jours de jours sans gelées de moins que les terres basses de la plaine.
  • Lac Manitoba. Lorsque le ciel est dégagé, on peut voir le lac de certains endroits sur l’escarpement (à une distance de près de 60 km)
  • 1 000 ans d’utilisation. Pendant longtemps, le secteur a permis aux gens de se procurer les ressources dont ils avaient besoin.
  • Il y a des fossiles dans le secteur, cependant, il n’y en a pas autant que dans les dépôts fossilifères le long de la rivière Ochre juste à l’extérieur du parc.

Retour à Vous voulez en apprendre davantage sur la stratégie de secteur de l’escarpement du Mont-Riding