Parc national du Mont-Riding

Parcs Canada et ses partenaires ont tenu la toute première activité pour célébrer l’escarpement du Mont-Riding.

Le 22 septembre 2013, Parcs Canada et ses partenaires ont tenu la toute première activité pour célébrer l’escarpement du Mont-Riding

Ce fut une journée formidable à laquelle plus de 200 personnes ont participé.

La journée a commencé par une randonnée sur le ravin Reeve’s organisée par le McCreary Ski and Outdoor Club.

Plus tard dans la matinée, le sentier du ravin Reeve’s a été officiellement ouvert par M. Robert Sopuck, député parlementaire de Dauphin–Swan River–Marquette, Mme Kathy Swan, directrice exécutive de l’association Parkland Tourism et membre du Comité consultatif de l’escarpement du Mont-Riding, et M. Deron Ash, président de la Manitoba Escarpment Trails Society. Des amateurs de vélo de montagne et de randonnée, ainsi que les membres du Comité consultatif de l’escarpement du Mont-Riding, des résidents locaux et le personnel du parc ont également participé à l’activité.

Grâce à l’aide de nombreux collaborateurs, les participants ont pu déguster de délicieux plats et profiter de la musique métisse, de démonstrations de techniques de bûcheron, de raconteurs, d’excursions en charrette, d’activités pour les enfants et d’un marché! L’activité résumait parfaitement la Stratégie visant l’escarpement du Mont-Riding, c’est à dire que c’est en travaillant ensemble que nous réalisons de belles expériences pour les visiteurs et les collectivités de la région.

Merci pour votre aide!

Randonnée – McCreary Ski and Outdoor Club (McCreary)
Excursions en charrette – Allan Kreiser (McCreary)
Démonstrations de techniques de bûcheron – Barry Tereck (Winnipeg et McCreary)
Musique métisse – Christopher et Dylan Pinette et Danny Parthnay (Ste Rose du lac)
Activités pour les enfants – Brittaney Maguet - bibliothèque de Ste Rose du lac
Maquillage des enfants – Cassandra Van Humbeck et Gaby Pelletier (Laurier)
Restauration – White Rabbit Cafe (Kelwood)
Radio CKDM
Membres du Comité consultatif de l’escarpement du Mont-Riding
Marché – Journey Home Artist Retreat (Waldersee), Jean Bag Lady (McCreary), Uniques and Antiques (McCreary), Vicki Lee’s Creations (Ochre River), French’s Farm et Cottage Guest House (Kelwood), Dreamweavers Art Group (Ste Rose du lac), Tall Spruce Farm et Woolen Creations (McCreary), la municipalité rurale de Ochre River, Tucker’s Honey (McCreary), Parkland Tourism, le miel de Jody et Roxanne Tucker (McCreary), The Shuttlebug (Onanole), Pelks’ Preserves (Riding Mountain) et By Dora's Hand (Riding Mountain).

Parcs Canada et ses partenaires ont tenu la toute première activité pour célébrer l’escarpement du Mont-Riding. Galerie d'images

 


Des collectivités travaillent ensemble pour améliorer l’expérience du visiteur

Inauguration du sentier du Ravin-Reeve et l’activité portes ouvertes sur la Stratégie de secteur de l’escarpement du Mont-Riding

Parc national du Mont-Riding, (Manitoba), 22 septembre 2013 – Au nom de l’honorable Leona Aglukkaq, ministre canadienne de l’Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, M. Robert Sopuck, député de Dauphin–Swan River–Marquette, a célébré aujourd’hui l’inauguration du sentier du Ravin-Reeve, un nouveau sentier récréatif et polyvalent, réservé aux loisirs non motorisés, situé du côté est du parc national du Mont-Riding.

« Les sentiers encouragent les Canadiennes et les Canadiens à demeurer actifs, à garder la forme et à apprécier la nature, a déclaré M. Sopuck. Ce projet est un parfait exemple de collaboration entre les membres d’une collectivité, des amateurs de cyclisme, des Premières nations et le gouvernement du Canada. Ensemble, ils ont su donner aux visiteurs des occasions fantastiques de découvrir et d’explorer ce magnifique escarpement et d’en apprendre plus à son sujet. »

Le sentier du Ravin-Reeve forme une boucle de 11,5 km et présente un dénivelé de 165 m du début au sommet. Il offre à de nombreux endroits une vue spectaculaire des basses terres du Manitoba qui semblent s’étendre à perte de vue. Ce sentier, qui a été conçu avec l’aide de l’International Mountain Biking Association (IMBA) et de la Manitoba Escarpment Trail Society, a pour but d’offrir la possibilité de pratiquer des loisirs de qualité et d’améliorer la sécurité des usagers, tant les randonneurs que les cyclistes de montagne, tout en limitant l’impact sur l’environnement.

Parcs Canada a aussi organisé une activité portes ouvertes sur la Stratégie de secteur de l’escarpement du Mont-Riding pour célébrer la richesse de ce secteur et pour y sensibiliser la population. Élaborée par Parcs Canada, le Comité consultatif de l’escarpement du Mont-Riding et des membres de la collectivité, cette stratégie vise à offrir en collaboration des expériences de qualité aux visiteurs dans le parc national du Mont-Riding et dans les environs, à l’instar de projets comme celui du sentier du Ravin-Reeve.

Reconnaissant l’importance du tourisme au sein du parc national du Mont-Riding et dans les environs, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec des partenaires, des organisations et des particuliers pour dynamiser cette région : pour amener la population à découvrir le secteur de l’escarpement, à y vivre des expériences et à en apprendre davantage à son sujet, de manière à le protéger pour les générations à venir. Parcs Canada accorde beaucoup de valeur à la passion et à l’intérêt qu’ont manifesté les membres de la collectivité alors qu’ils faisaient part de leurs connaissances lors d’ateliers, de séances portes ouvertes et d’un sondage en ligne.

« Parcs Canada a de solides antécédents en matière de collaboration avec des partenaires et des intervenants, a déclaré la ministre Aglukkaq. L’Agence ouvre la voie au sein de nos collectivités au Canada et à l’étranger pour créer des expériences authentiques et uniques. »

Parcs Canada a pour mission de protéger le patrimoine culturel et naturel du Canada. Il invite les visiteurs du pays et du monde entier à venir vivre des moments de découverte inspirants en explorant les trésors naturels et historiques de son réseau de 44 parcs nationaux, de 167 lieux historiques nationaux et de quatre aires marines nationales de conservation.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site parcscanada.gc.ca/riding.

Fiches d'information associé avec ce communiqué :


Fiche d’information
Stratégie de secteur de l’Escarpement du Mont-Riding

Avec ses panoramas spectaculaires, son terrain accidenté, son riche patrimoine, sa faune et sa végétation diversifiées, l’escarpement du Mont-Riding est un endroit fascinant pour les visiteurs, et pourrait devenir l’une des principales attractions du Manitoba.

Le plan directeur actuel indiquait qu’il nous fallait développer une stratégie de secteur pour la portion est du parc. Cette recommandation reconnaissait la nature unique de l’escarpement du Mont-Riding, son potentiel d’expériences améliorées pour les visiteurs et la nécessité de protéger ce secteur.

Au cours des trois dernières années, Parcs Canada a travaillé avec un Comité consultatif, des experts et des membres et dirigeants des communautés à l’élaboration de la stratégie. Parcs Canada apprécie leurs conseils éclairés, leurs connaissances, et leur engagement et veut continuer à travailler ensemble pour que cette stratégie de secteur évolue et devienne réalité.

La portée géographique de la Stratégie de secteur se situe au sein du parc, mais le secteur d’influence souhaité s’étend au-delà de celui-ci. Le raisonnement sous-jacent à cette approche comporte deux volets :

  1. L’expérience des visiteurs ne se limite pas à l’enceinte du parc. De nombreuses expériences complémentaires existent ou peuvent être développées au sein des municipalités avoisinantes. Nous espérons que les responsables du secteur sauront inciter les régions qui entourent le parc à passer à l’action.
  2. Parcs Canada peut travailler avec d’autres intervenants pour offrir, au sein du parc, des services qui améliorent l’expérience des visiteurs.

Cette initiative a pour but de s’assurer que les visiteurs ont de réelles possibilités de découvrir et d’apprécier ce secteur et de s’y initier tout en le protégeant pour les générations futures. En s’efforçant de mettre en œuvre cette vision, ces objectifs et ces actions, Parcs Canada souhaite que les visiteurs, les intervenants et les communautés avoisinantes soient encore plus inspirés par le parc et la région.

Vision - D’ici 10 à 15 ans :

  • Une plus grande collaboration entre Parcs Canada, ses partenaires et ses intervenants a permis de s’assurer que les visiteurs ont plus de possibilités de découvrir le secteur de l’escarpement du parc national du Mont-Riding et la région avoisinante, de les apprécier et de s’y initier.
  • Le nombre de visiteurs dans ce secteur du parc et de la région avoisinante a augmenté de façon considérable.
  • La Stratégie a servi de catalyseur favorisant une plus grande collaboration entre les responsables de ce secteur et ceux qui peuvent mettre en œuvre des mesures qui mènent à la concrétisation de la présente vision.

Fiche d’information
Le sentier Reeve’s Ravine dans le parc national du Mont-Riding

Parcs Canada invite les visiteurs à découvrir la nature sauvage et accessible du Mont-Riding et à vivre l’expérience unique du sentier Reeve’s Ravine. Le déplacement en vaut assurément le coup.

Le sentier débute au point de départ du sentier Loupes-et-des-Célastres directement au nord de l’entrée Est. Le meilleur moyen de profiter du sentier est de monter la pente facile à pied ou à vélo du côté nord jusqu’au sommet, où l’on peut contempler le paysage à partir d’un point d’observation qui n’était pas accessible au public auparavant. L’endroit permet de voir l’étendue du microclimat du site et offre une vue sur la prairie manitobaine : l’ancien lit de la grande mer intérieure, le lac Agassiz. Un peu plus loin sur le sentier, on peut apercevoir des chênes à gros fruits. Ces arbres, dont certains ont 295 ans, témoignent de l’industrie forestière pionnière.

À vélo ou à pied, la descente est technique, mais elle n’est pas terrifiante. Le sentier a été conçu avec l’aide de l’International Mountain Biking Association (IMBA), dont les lignes directrices sur l’aménagement des pistes ont pour but d’offrir une expérience récréative de qualité et d’améliorer la sécurité des randonneurs et des cyclistes de montagne. Les explorateurs débutants éprouveront de la fierté à vaincre le plus récent sentier à voie unique de Parcs Canada, tandis que les amateurs d’aventure expérimentés aimeront les aspects techniques des tronçons étroits et sinueux.

Par ailleurs, les lignes directrices de l’IMBA comprennent des conseils éclairés sur la façon d’aménager des sentiers durables tout en limitant les répercussions sur l’environnement. Les recommandations visent à réduire l’érosion et à protéger l’aire de nature sauvage, comme les belles pentes schisteuses de l’escarpement. Cela se traduit également par des coûts d’entretien moins élevés, car si le sentier est bien conçu, il n’est pas nécessaire d’investir de grosses sommes pour des réparations à la suite de l’écoulement printanier ou d’orages inattendus. L’aménagement du sentier Reeve’s Ravine a coûté 15 000 $ et a été réalisé avec l’aide de la Manitoba Escarpment Trails Society (METS) et des membres de la communauté. Leurs bénévoles y ont mis des centaines d’heures. Leur travail a été accompli principalement avec des outils à main, car il est impossible d’accéder au sentier avec de l’équipement mécanisé. Étant donné que le coût total pour les matériaux est de moins de 5 000 $, il est à espérer que l’aménagement du sentier sera un modèle pour d’autres organismes qui voudront collaborer avec Parcs Canada.

Grâce à l’augmentation du nombre d’initiatives touristiques régionales, les attractions touristiques créées dans le cadre de ce type de partenariat généreront des retombées économiques durables pour les collectivités avoisinantes.