Parc national Yoho

Randonnée au lac O’Hara

Déjeunant au bord du lac Oesa à la mi-Septembre © Parcs Canada

Descriptions des sentiers | Parcours alpins | Fermetures et restrictions 

Rapport sur l'état des sentiers | Intendance | Sécurité


Destinations

Le secteur du lac O’Hara comprend une mosaïque de lacs charmants et de vallées suspendues qui sont reliés par un réseau de sentiers bien défini et bien entretenu. Voici une liste des destinations les plus courues du secteur du lac O’Hara. Elles sont toutes spectaculaires. Les randonneurs chevronnés pourraient vouloir en combiner plusieurs en empruntant des parcours alpins :

Carte   (PDF, 358 Ko) 

Lake O'Hara Trails Club  (en anglais seulement)


Descriptions des sentiers

Sentier du Rivage-du-Lac-O'Hara 

Distance : trajet de 2,8 km
Gain en altitude : montées et descentes légères

À partir du chalet des gardes de parc du lac O'Hara, allez vers l'est et traversez le pont du ruisseau Cataract, puis suivez la rive nord du lac, passé le début du parcours du Défilé-Wiwaxy/des Corniches-Huber, à gauche. Continuez le long d'un raidillon et traversez plusieurs ravines plus haut que le lac. À l'extrémité est du lac, le sentier passe par le croisement du sentier du Lac-Oesa avant d'arriver à un énorme affleurement de quartzite rose et aux chutes Seven Veils.

Sentier du Lac-Oesa

Distance : 3,2 km aller seulement
Gain en altitude : 240 mètres

Le sentier part du sentier du Rivage-du-lac-O'Hara, près de l'extrémité est du lac, et monte en lacets jusqu'au sommet d'un escarpement, à l'autre bout du lac. Passé l'escarpement, vous traversez un vaste talus d'éboulis entièrement déblayé chaque année par les avalanches. Après avoir traversé une forêt d'arbres rabougris, montez sur plusieurs affleurements rocheux escarpés grâce aux marches en pierre construites par Lawrence Grassi. C'est du haut de ces marches que part le sentier alpin de la Corniche-Yukness et du Lac-Victoria.

À partir de ce croisement, le sentier du Lac-Oesa continue dans des prés fragiles entourés d'escarpements de quartz cuivrés et, à plusieurs endroits le long du sentier, plus bas, à la droite, on peut apercevoir les petits étangs du ruisseau Oesa. Finalement, après être passé par le sommet d'une courte pente gazonnée, le sentier traverse une dépression taillée dans un substratum rocheux et prend fin à des dalles rocheuses inclinées, où se trouve le lac Oesa. Le parcours du Défilé-Wiwaxy/des Corniches-Huber rejoint le sentier nord juste avant le lac.

Circuit du Plateau-Opabin

Distance : trajet de 5,9 km
Gain en altitude : 250 mètres

Le plateau Opabin est une magnifique vallée suspendue sur un escarpement qui surplombe le lac O'Hara. Le sentier Opabin-Ouest et le sentier Opabin-Est montent vers la partie amont de la vallée des deux côtés de l'escarpement. En partant de l'un ou l'autre de ces bras et en revenant par l'autre, on fait le tour de la vallée.

Via Opabin-Ouest : Un panneau à l'extrémité sud-ouest du lac O'Hara indique le début du bras ouest du circuit. Le sentier mène rapidement au lac Mary, suit la rive puis monte une pente d'éboulis abrupte et dénudée dont environ 120 mètres sont à la verticale, jusqu'à une crevasse gazonnée qui mène au terrain vallonné du plateau Opabin. À ce point, le parcours alpin du Point-d'observation-All Soul's rejoint le circuit, en provenance de l'ouest. Un autre petit sentier va vers l'est, au bord de l'escarpement, au point d'observation Opabin.

Le circuit du Plateau-Opabin continue dans la petite vallée du ruisseau Opabin. Il traverse un pont sur le ruisseau et monte en amont, au sud-ouest du lac Hungabee. Après avoir remonté une colline qui traverse un éboulis, le circuit arrive au lac Opabin. Il y a un glacier d'environ 800 mètres de longueur au pied du col Opabin le passage étroit dans les pics à l'extrémité du lac. On déconseille aux randonneurs de marcher sur le glacier en raison de la présence de dangereuses crevasses.

Les sentiers Opabin-Est et Opabin-Ouest se rejoignent sur le haut plateau Opabin

Le bras de retour du circuit commence sur la rive est du lac Opabin. Le sentier descend le long du plateau, passe le lac Hungabee et suit la base du mont Yukness, là où commence le parcours alpin de la Corniche-Yukness, qui mène au lac Oesa. Il continue dans des prés gazonnés jusqu'en bordure de la vallée et redescend jusque sur la rive du lac O'Hara par une série de lacets sur 0,8 km.

Sentier du Col-McArthur et sentier du Lac-McArthur

Distance : trajet de 8 km
Gain en altitude : 310 m

Le sentier commence à l'abri de jour Le Relais et va vers l'ouest, bifurque à droite à la jonction du sentier des Gros-Mélèzes, lequel fait partie du bras de retour de ce circuit. Après cette intersection, le circuit pénètre dans un pré alpin où se trouvent le refuge Elizabeth-Parker et la jonction du circuit du Lac-Linda. Le circuit du Lac-McArthur va vers le sud-ouest, traversant sur 800 mètres un peuplement de mélèzes, avant d'arriver à un croisement à l'extrémité sud du sentier des Gros-Mélèzes. Le sentier traverse ensuite un pont sur le ruisseau Schäffer et, un peu plus loin, arrive à la jonction avec le sentier du Lac-McArthur, qui va vers le sud.

À cette jonction, le circuit du Lac-McArthur continue tout droit par les prés McArthur, jusqu'à une intersection avec le sentier du Haut-Plateau-Odaray, à l'ouest. À une courte distance après la jonction, le circuit du Lac-McArthur arrive au sommet du col McArthur, où le sentier se divise. La fourche ouest va vers le lac McArthur par le sentier inférieur le long d'une corniche rocheuse et à travers une clairière, jusqu'à la rive nord du lac McArthur.

Retournez au lac Schäffer par le sentier du Haut-Plateau-McArthur. De l'autre côté du pont du ruisseau Schäffer, empruntez le sentier des Gros-Mélèzes. Immédiatement à l'est de cette jonction, le parcours alpin du Point-d'Observation-All Soul's longe la limite sud du circuit. Passé la jonction, le circuit de retour va en direction nord-est et descend en pente forte jusqu'à l'îlot du Diable (Devil's Rockpile), puis revient à niveau dans le pré alpin et sur le sentier du Relais.

Circuit du Lac-Linda et des Lacs-Morning-Glory

Distance : 3,5 km aller seulement
Gain en altitude : 140 mètres
Point départ du sentier : Refuge Elizabeth-Parker

Le circuit du Lac-Linda suit le sentier inférieur des Lacs-Morning-Glory jusqu'au lac Morning Glory inférieur, puis se rend au lac Linda, contourne le lac et descend pour rejoindre le sentier du Ruisseau-Cataract, lequel se termine au camping du Lac-O'Hara.

Depuis le refuge Elizabeth-Parker, le sentier traverse un pré avant d'entrer dans la forêt. Il reste au même niveau dans la forêt puis, 1,6 km plus loin, longe l'extrémité d'un long chaînon qui sépare la vallée de l'O'Hara du bassin du Duchesnay. Le sentier continue sur une courte distance jusqu'à un croisement; un raccourci va vers le nord au-delà du lac Morning Glory inférieur et, sur une courte distance, revient au camping.

Le raccourci du Lac-Linda continue en direction nord-ouest et monte en pente raide sur 300 mètres. Le lac Linda est au haut de la pente. Pour faire une boucle, continuez le long de l'extrémité ouest du lac, là où le sentier du Bassin-du-Duchesnay va vers l'ouest. Le circuit continue le long du rivage du lac Linda jusqu'à une jonction avec le sentier du Lac-Linda, la première section de la route de retour du circuit. Il descend graduellement en lacets jusqu'à une jonction avec le sentier du Lac-Morning-Glory inférieur ou restez sur le sentier, qui se termine au camping du Lac-O'Hara.

Sentier du Bassin-du-Duchesnay

Distance : 3,2 km aller seulement
Gain en altitude : 230 m

Le sentier débute à l'extrémité ouest du lac Linda; il monte graduellement en direction nord-ouest et traverse plusieurs prés jusqu'aux lacs Cathedral, à environ 1,1 km. La crête nord-est du mont Odaray, un massif d'enrochements haut de 900 m, surplombe le côté sud de la vallée du Duchesnay.
En traversant le pont au-dessus de la décharge du lac, vous pouvez apercevoir le lac Vera en aval. La plupart des lacs de la région sont appelés des « marmites »; ces étangs résultent de la fonte de culots de glace qui ont laissé des débris dans des dépressions mal drainées.

Empruntez la rive nord des lacs Cathedral sur 50 mètres, puis montez le long d'un ruisseau avant de traverser dans la forêt, à la gauche. Après une prairie humide, le sentier passe par une petite colline et se termine à l'embranchement de la route alpine du Bassin-des-lacs-Cathedral, à droite.

Sentier du Haut-Plateau-Odaray vers Odaray-Grandview

Distance : 1,2 km
Gain en altitude : 90 mètres
Point départ du sentier : Sentier du Col-McArthur

Juste avant le col McArthur, tournez à droite dans le sentier du Haut-Plateau-Odaray. Le sentier longe les pentes inférieures du mont Odaray, traverse des prés.Le sentier Odaray-Grandview est un parcours alpin qui va vers l'ouest, du haut plateau Odaray au point d'observation panoramique Grandview. Note : Des restrictions volontaires sont en vigueur pour limiter l’affluence sur le sentier du Haut-Plateau-Odaray, qui donne accès à ce parcours. Veuillez parcourir les autres sentiers d’abord pour contribuer à la protection d’un corridor faunique d’importance vitale.

Produit par Parcs Canada en partenariat avec le Lake O'Hara Trails Club (en anglais seulement), groupe sans but lucratif voué à la protection de l'intégrité de cette région.


Parcours alpins

Les randonneurs chevronnés qui maîtrisent bien les techniques d’orientation, qui n’ont pas le vertige et qui sont habitués à traverser du terrain exposé ont le choix entre cinq parcours alpins, tous situés en amont du bassin du lac O’Hara.

Alpine Route symbol © Parks Canada
Symbole d'un parcours alpin 

Les parcours alpins sont souvent balisés à l’aide de cairns. Les randonneurs pourraient devoir pratiquer la varappe sur des talus d’éboulis ou traverser des champs de rochers où la voie à suivre est marquée par des symboles peints en bleu et en jaune. Il arrive souvent que les parcours alpins soient fermés à la randonnée au début de la saison en raison des risques d’avalanche. Quelle que soit la saison, il faut demeurer conscient des conditions d’avalanche et suivre les protocoles en place pour les déplacements en terrain avalancheux.

  • Col Wiwaxy / Corniche Huber
  • Corniche Yukness
  • All Soul's Prospect
  • Col Abbot
  • Odaray Grandview*

*Note : Des restrictions volontaires sont en vigueur pour limiter l’affluence sur le sentier du Haut-Plateau-Odaray, qui donne accès à ce parcours. Veuillez parcourir les autres sentiers d’abord pour contribuer à la protection d’un corridor faunique d’importance vitale.


Fermetures et restrictions

Les animaux empruntent les vallées et les cols de montagne pour passer des versants ouest aux versants est des Rocheuses. Le corridor faunique de la vallée du McArthur et du ruisseau Cataract fait partie d’un réseau régional de corridors de déplacement empruntés par la faune dans le secteur du lac O’Hara. Ce corridor et d’autres qui lui ressemblent soutiennent des bassins génétiques en santé et permettent aux animaux d’accéder, au gré des saisons, à des parcelles d’habitat importantes.

Aux environs du lac O’Hara, trois fermetures de secteur ont été imposées dans le but de réduire les perturbations causées aux animaux qui empruntent le corridor.

Carte des sentiers de la region du lac O'Hara 

Vallée du McArthur :
Fermeture saisonnière du 1er mai au 15 août

Carte

Les couloirs d’avalanche de la vallée du McArthur sont fréquentés par les grizzlis, qui viennent se gaver de plantes telles que la berce laineuse. Cette vallée fait également partie du corridor faunique de la vallée du McArthur et du ruisseau Cataract.

Après le 15 août, lorsque les plantes dont se nourrissent les grizzlis cessent de proliférer, la vallée du ruisseau McArthur est ouverte à deux groupes par semaine. Il faut se procurer un permis de randonnée pour emprunter ce parcours sauvage non entretenu. Pour l’obtenir, les randonneurs doivent téléphoner au Centre d’accueil du parc Yoho. 

Point de vue et plateau Odaray :
Fermeture saisonnière du 1er mai au 30 novembre

Carte

Le plateau Odaray se trouve près de la vallée du McArthur et fait partir du corridor faunique. Plusieurs espèces animales le sillonnent pendant l’été, notamment le grizzli et la chèvre de montagne. Le plateau est alors fermé à la randonnée, ce qui permet de protéger l’habitat et de limiter les perturbations dans le corridor faunique. 

Sentier du Haut-Plateau-Odaray :
Fermeture volontaire

Carte

Le sentier du Haut-Plateau-Odaray traverse le corridor faunique de la vallée du McArthur et du ruisseau Cataract à son point le plus étroit – le col McArthur. Une activité humaine intense dans ce secteur dissuade les animaux d’emprunter le corridor.

Après le 15 août, période où les animaux sont le plus nombreux dans ce secteur, évitez carrément ce sentier.

Avant le 15 août, Parcs Canada vous demande d’opter d’abord pour d’autres sentiers. Si vous choisissez de parcourir le sentier du Haut-Plateau-Odaray, limitez votre impact sur la faune en observant les consignes suivantes :

  • Consultez le registre du sentier du Haut-Plateau-Odaray au refuge Le Relais pour vérifier combien de groupes se trouvent sur le sentier. La limite est de deux groupes par jour. 
  • Inscrivez votre groupe pour permettre aux autres randonneurs de déterminer s’ils devraient emprunter le sentier le même jour. 
  • Randonnez entre 9 h 30 et 16 h 30. Si vous vous en tenez à cet horaire, l’activité humaine deviendra plus prévisible pour la faune, et vous concentrerez les perturbations sur une période quotidienne plus courte. 
  • Si possible, combinez les groupes avant d’entrer dans le corridor. Chaque groupe représente une perturbation. En combinant les groupes, vous passez de deux perturbations à une seule. 
  • Restez ensemble. Marchez à la vitesse du membre le plus lent du groupe. Un groupe serré forme une perturbation ponctuelle, tandis qu’un groupe éparpillé crée un mur de perturbations. 
  • Évitez de vous arrêter ou de manger sous la limite forestière. 
  • Laissez votre animal de compagnie à la maison. 
  • Restez avec votre groupe pendant le trajet du retour dans le corridor.

Pourquoi ces mesures sont-elles en place?

De graves conflits entre humains et grizzlis sur le plateau Odaray et dans la vallée du McArthur ont amené Parcs Canada à restreindre l’accès à ces secteurs en 1993. Les préoccupations liées à la sécurité du public et à la viabilité des populations locales de grizzlis ont donné lieu à une étude quinquennale sur le profil d’occupation de ces secteurs par les humains et par la faune.

Les recherches ont permis de délimiter un habitat clé pour le grizzli et de découvrir l’existence d’un corridor faunique très fréquenté. Pour prévenir les conflits futurs et protéger ces secteurs écologiques importants, Parcs Canada a imposé des fermetures de sentiers et des restrictions d’accès, et il a modifié le tracé de quelques tronçons courts dans le col McArthur. La coopération du public a grandement contribué à l’efficacité de ces mesures, qui profitent à la fois aux humains et aux ours. Merci.