Parc national du Mont-Revelstoke

L`histoire du ski du Mont-Revelstoke

Nouvelle! Regardez Voler sans ailes, un coup d'oeil sur l'histoire extraordinaire du saut à ski au parc national du Mont-Revelstoke.

Nels Nelsen saut du tremplin à Revelstoke En février, 1916, Nels Nelsen a établi un nouveau record avec un saut de 183 pieds du tremplin à Revelstoke
© Archives et Musée de Revelstoke / Barton / 1916


L'histoire de l'emplacement du centre de ski du Mont-Revelstoke, tout juste à l'intérieur des limites du parc national du Mont-Revelstoke, au nord-est de Revelstoke, remonte aussi loin quà l'époque du peuplement lui-même. Un mineur de la région fit connaître les « raquettes norvégiennes » aux habitants de Revelstoke en 1892 et le premier club de ski fut créé dès l'année suivante.

Sport originaire de la Norvège, le ski a évolué simultanément dans l'Ouest et dans l'Est du Canada. En Amérique du Nord, le ski fut étroitement lié aux immigrants venus des pays nordiques pour travailler dans les domaines de l'agriculture, de la foresterie et de l'exploitation minière. Peu importe où ils s'établissaient, ils formaient des clubs de ski et organisaient des compétitions nordiques qui ont attiré d'énormes foules dès le tout début. Sigurd Halverson et Nels Nelsen (détenteur d'un record du monde et membre du temple de la renommée des sports en Colombie-Britannique) réorganisèrent le club de ski de Revelstoke en 1914, la même année où fut créé le parc national du Mont-Revelstoke.

Arnfinn Bergman, 1947 Arnfinn Bergmann pris l'aire au-dessus de Revelstoke, 1947
© Archives et Musée de Revelstoke / 1947

Aujourd'hui, le saut à ski est devenu un sport de spectacle, et rares sont les centres de ski qui entretiennent toujours un tremplin. Pourtant, dans les premières années du ski, le saut était le principal attrait de ce sport. De 1915 jusqu'à la fin des années 60, des compétitions de saut à ski ont eu lieu chaque année sur le mont Revelstoke; c'est le seul tremplin à avoir été entretenu aussi longtemps dans l'histoire du pays. Le plus grand tremplin naturel au Canada, il était reconnu dans le monde entier comme l'un des meilleurs en Amérique du Nord. La longueur et l'inclinaison naturelle de cette pente de 600 mètres permettaient d'effectuer des sauts de 60 mètres les plus longs au Canada. C'est également la seule pente au pays où l'on a établi des records de saut à ski, soit en 1916, 1921, en 1925, en 1932 et en 1933.

Au cours des années 30, on commença à s'intéresser de plus en plus au ski alpin et au slalom, mais le saut demeura présent comme sport de spectacle. Encore au début des années 60, le club de ski de Revelstoke et le parc amélioraient les installations de l'aire de saut, en y érigeant notamment la tour des juges, qui est toujours en place aujourd'hui. La dernière compétition eut lieu en 1971 56 ans après la première. Le centre de ski du Mont-Revelstoke avait fermé ses portes deux années auparavant, au profit d'un nouveau développement commercial à l'extérieur des limites du parc.

Le tremplin à Revelstoke ca. 1950 Le tremplin à Revelstoke ca. 1950
© Archives et Musée de Revelstoke

L'aire historique Nels Nelsen, au pied du mont Revelstoke, permet de découvrir ce secteur. Les anciennes pistes de ski s'estompent tranquillement, mais la tour des juges constitue un important point de repère dans la région. Revelstoke demeure un lieu de prédilection pour les adeptes du ski : les précipitations phénoménales de neige et les pistes spectaculaires de la chaîne Columbia offrent des possibilités de randonnée en ski surpassées nulle part au monde. Pour en savoir davantage sur la randonnée en ski dans nos parcs nationaux, consultez notre page portant sur la randonnée en ski.

Apprendre Plus...

L'histoire du saut à ski à Mont-Revelstoke à skisprungschanzen.com (en anglais)