Parc national du Mont-Revelstoke

Faites en bref

Version imprimable (PDF, 1 Mo)

Situation géographique
Le parc national du Mont-Revelstoke est situé dans le sud-est de la Colombie-Britannique près de la ville de Revelstoke. Créé en 1914, il est devenu le huitième parc du Canada. Le parc protège 260 km2 de montagnes, de glaciers, de lacs alpins, de toundra et de vallées profondes, un échantillon représentatif de la région naturelle de la chaîne Columbia. Le parc national du Mont-Revelstoke est situé dans l'écozone de la cordillère montagnarde.


Une carte de parc national du Mont-Revelstoke
© Parcs Canada

Climat
L'air humide du Pacifique apporte d'importantes précipitations sur la chaîne Columbia. Des chutes de neige abondantes et des pentes abruptes font du parc une zone très propice aux avalanches. Les précipitations de neige les plus importantes ont lieu en janvier (150 à 200 mm), tandis que juillet est le mois le plus chaud et le plus sec. Le type de précipitation a très peu à voir avec la saison : il peut pleuvoir en hiver et neiger en été. Les températures maximales moyennes sont de -4ºC en janvier et de 27ºC en juillet.

Géologie
La chaîne Columbia est constituée de montagnes aux parois très abruptes et de vallées profondes et étroites. L'eau et la glace continuent de façonner les anciennes roches ignées et métamorphiques. Quelques lignes de faille traversent le parc qui compte également d'imposants glaciers alpins. Les avalanches qui se produisent dans ces montagnes peuvent être à la fois impressionnantes et terrifiantes. Le mont Revelstoke qui a donné son nom au parc s'élève à 1 938 m au-dessus du niveau de la mer.

Végétation
On observe quatre zones distinctes de végétation dans le parc. Du fond de la vallée jusqu'à environ 1 300 m, une forêt ombrophile intérieure composée de thuyas géants et de pruches occidentales s'élève au-dessus d'un sous-bois dense formé d'aralies épineuses, d'aulnes et de fougères grand aigle. Au-dessus de 1 300 m, les deux principales espèces d'arbres sont le sapin subalpin et l'épinette d'Englemann. Aux environs de 1 900 m, la forêt s'éclaircit; à cette altitude, la neige couvre le sol pendant au moins neuf mois de l'année. On y trouve des prairies alpines composées d'herbes et de saxifrages et quelques arbres. Les sommets sont recouverts d'une toundra qui réussit à pousser dans le pergélisol en s'aggripant aux rochers.

Faune
Le parc est connu pour ses grands mammifères, notamment les ours noirs et les grizzlys, les caribous des bois, les chèvres de montagne et cerfs-mulets. Parmi les autres mammifères, mentionnons les marmottes des Rocheuses, les pikas, les écureuils terrestres de Columbia et une diversité de chauve-souris. Les oiseaux sont représentés par le geai de Steller, le corbeau, quatre espèces de mésanges et un certain nombre de migrateurs néotropicaux comme le viréo aux yeux rouges. Peu d'espèces d'oiseaux résident à longueur d'année dans le parc. On retrouve 235 espèces d'oiseaux dans la région, mais seulement 30 restent dans le parc toute l'année. Les montagnes ne sont pas un habitat favorable aux reptiles et aux amphibiens; dans la région, on ne trouve que trois espèces de reptiles et quatre d'amphibiens. Les eaux du parc sont l'habitat de plusieurs espèces de poissons, soit l'omble de fontaine ou truite mouchetée, la truite arc-en-ciel et la truite fardée.

Activités
Le parc national du Mont-Revelstoke est traversé par 65 km de sentiers de randonnée et 7 km de pistes de ski de fond et possède plusieurs aires de pique-nique et des belvédères. Il n'y a pas de terrain de camping, mais les villages avoisinants offrent divers types d'hébergement. L'été, le parc offre aux visiteurs une expérience unique, soit une route de 26 km qui les mène de la ville de Revelstoke jusqu'au sommet du mont Revelstoke. Ils peuvent également emprunter d'autres routes panoramiques, s'adonner au cyclisme, à la pêche sportive, au ski de fond et à la raquette. L'observation de la faune est également une activité populaire, mais les visiteurs sont priés de ne pas nourrir les animaux et de ne pas s'en approcher. L'alpinisme est aussi une excellente activité à pratiquer dans le parc. Tous les adeptes de l'escalade, du ski, du trekking sur glacier et de la randonnée dans l'arrière-pays peuvent s'inscrire au bureau de Parcs Canada à Revelstoke. L'inscription est facultative mais fortement recommandée pour les activités présentant des risques.


 


 

N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).