Réserve de parc national du Canada Pacific Rim

Sécurité

Accueil | Défis | Planification | Réservations | Équipement | Transport | Sécurité | FAQ | Liens connexes

Pour se déplacer dans l’arrière-pays, il faut accorder une attention particulière à la sécurité. Un grand nombre de blessures sont liées à une mauvaise préparation et à un manque d’expérience.

Quelques conseils

  • Prenez votre temps et profitez pleinement de votre expérience – Les accidents et les blessures surviennent lorsque les randonneurs se dépêchent, qu’ils ne font pas attention au terrain, qu’ils sont fatigués ou qu’ils marchent trop tard dans la soirée. Respectez les capacités des membres les plus lents de votre groupe. Prenez suffisamment de pauses.
  • Le temps humide ou pluvieux accroît considérablement les risques de blessures et d’hypothermie. Assurez-vous que votre groupe est bien reposé, au chaud, au sec et bien nourri. 
  • Attendez le retour de conditions sécuritaires – Les marées hautes et les tempêtes peuvent faire augmenter dangereusement les niveaux d’eau. Pour traverser des ruisseaux et des rivières, attendez que l’eau revienne à un niveau sécuritaire.
  • Évitez de franchir des chenaux de refoulement.
  • Apprenez à lire les tables des marées – À marée haute, il peut être difficile, voire impossible, de marcher sur la plage. Choisissez votre parcours en consultant la table des marées de Tofino et votre carte du sentier de la Côte Ouest.
  • Faites attention aux animaux sauvages – Il se peut que vous rencontriez des ours noirs, des loups et des couguars le long du sentier.
  • Respectez les autres visiteurs – Préservez la qualité de leur expérience.
  • Faites l’essai du camping sans feu – Servez-vous d’un réchaud.
  • Remportez tous vos déchets.
  • Les réserves indiennes sont des propriétés privées – Restez sur le sentier principal et obéissez à tous les panneaux lorsque vous traversez les terres d’une réserve. Des gardiens patrouillent régulièrement sur le sentier et peuvent vous fournir de l’information sur ces secteurs.
  • Les chalets de patrouille sont réservés aux gardiens – Les randonneurs n’y ont pas accès.
  • Plantes, animaux, coquillages, fossiles, artefacts… Ce ne sont là que quelques uns des objets que vous pourriez trouver sur le sentier – Laissez-les là où vous les avez trouvés pour que d’autres puissent les découvrir et en profiter à leur tour.