Parc national Kootenay

Le mouflon des montagnes Rocheuses

Une année dans la vie du mouflon

Printemps

Après une période de gestation qui dure entre 150 et 180 jours, les brebis gravides quittent leur troupeau pour donner naissance à une portée de un à deux agneaux sur des escarpements abrupts. Cette dispersion du troupeau en terrain escarpé complique la tâche aux prédateurs qui ciblent les nouveau-nés, particulièrement vulnérables. Après environ une semaine, les brebis et leurs agneaux réintègrent la harde formée de brebis et de juvéniles. Les béliers forment des hardes distinctes.

Vue de près d'un petit mouflon s'abritant contre le flanc de sa mère.
Agneau près de sa mère
© Parcs Canada

Été

Les hardes de béliers et de brebis, toujours séparées, paissent à flanc de montagne, dans les prés de haute altitude.

Troupeau de brebis et leurs agneaux pâturant dans un pré en pente.
Troupeau de femelles dans un pré
© Parcs Canada/A. Dibb

Automne

Les hardes de béliers et de brebis se réunissent. Au cours de la saison des amours, ou du rut, les béliers luttent pour obtenir une position dominante et pouvoir s'accoupler avec les femelles, ce qui donne lieu à des combats rituels spectaculaires entre les mâles dominants.

Sous un ciel bleu et entourés de montagnes enneigées, deux béliers cossent dans un pré rocailleux.
Deux béliers cossent durant le rut
© Parcs Canada

Hiver

La harde mixte migre vers ses aires d'hivernage de faible altitude. Étant donné que ces aires sont habituellement situées dans le fond de vallées, elles entrent souvent en conflit avec les secteurs aménagés et fréquentés par les humains. Il est toutefois possible pour les gens et les mouflons de cohabiter, à condition que nous nous efforcions de respecter les besoins du mouflon en terme d'aires d'hivernage et de voies de migration saisonnière.

Un grand panneau jaune en forme de losange portant les silhouettes de trois mouflons et les mots « passage de moufflons » et « prochains 3 kms » avertit en anglais et en français de la présence de mouflons.
Panneau d'avertissement - présence de mouflons
© Parcs Canada/A. Dibb
Autres liens :

Le mouflon des montagnes Rocheuses