Les gardiens de Haida Gwaii

Haida Gwaii Watchmen
Un gardien de Haida Gwaii mène une tournée à T’aanu Llnagaay (Tanu)
© Parcs Canada / Neil Osborne

Trois figures humaines coiffées de chapeaux hauts sont souvent sculptées au sommet des mâts totémiques haïdas. Autrefois, des gardiens haïdas étaient affectés à des endroits stratégiques autour d’un village pour donner l’alarme à l’approche d’un ennemi.

Logo des gardiens de Haida Gwaii

Les figures ornant ces mâts jouaient le rôle de sentinelles pour le village. Les trois gardiens sculptés correspondent au symbole adopté par les Haïdas pour le programme des gardiens de Haida Gwaii.

Aujourd’hui, les gardiens de Haida Gwaii ont leur propre structure de gestion et sont financés par Parcs Canada. De mai à octobre, le programme procure un emploi saisonnier à des hommes et à des femmes haïdas âgés de 16 à 78 ans.

De nombreux visiteurs considèrent les échanges avec les gardiens haïdas comme la partie la plus mémorable de leur visite dans les anciens villages.

Les gardiens leur transmettent leurs connaissances sur la terre et la mer, et ils leur font découvrir leur culture – leurs récits, leurs chants, leurs danses et leurs mets traditionnels.