Sites culturels Haïdas

SGang Gwaay (île Anthony)


SGang Gwaay Llnagaay © Parcs Canada / Judson Brown

SGang Gwaay (l’île Anthony) se trouve sur la côte sud-ouest exposée de Gwaii Haanas. Le nom haïda, qui signifie « l’île qui gémit », évoque un son créé pendant certaines marées, lorsque l’air est repoussé dans la cavité d’un rocher de l’île. Ce bruit ressemble à la complainte d’une femme. SGang Gwaay est composée d’une grande île et de 27 petits îlots.

L’ancien village, SGang Gwaay Llnagaay, est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est niché dans le creux d’une baie abritée, du côté est de l’île. Les visiteurs peuvent y explorer des mâts encore debout et des mâts tombés ainsi que des fosses, des poutres et des montants indiquant l’emplacement des longues maisons.

Respectez ce lieu

Pour les Haïdas, cet endroit est bien plus qu’un simple village, car les dépouilles et les esprits de bon nombre de leurs ancêtres y sont toujours. La population haïda fut décimée par des épidémies au XIXe siècle. Restez sur les sentiers et, tout en errant dans cet ancien village, rappelez-vous que vous marchez en présence de ces esprits.

ACCÈS

À SGang Gwaay, les bateaux et les kayaks ne sont pas autorisés dans la baie qui fait face au village. Cette restriction vise à préserver la qualité de l’expérience offerte aux visiteurs qui se trouvent déjà dans l’ancien village. Consultez la carte de SGang Gwaay pour obtenir des renseignements sur l’accès et les sentiers et demandez aux gardiens la permission de vous rendre au village.