Observation des Oiseaux

Paradis des observateurs d’oiseaux

Observation des Oiseaux
Scènes de la mer © Parcs Canada / Neil Osbourne

L’extrémité sud de la réserve de parc est l’endroit le plus propice pour l’observation des macareux. Tout le long de la côte est, les visiteurs partagent l’océan avec des alques et des guillemots affairés à se nourrir.

Les fortes concentrations de poissons proies et de plancton attirent des envolées de plusieurs espèces de vrais oiseaux de mer ainsi que des aigles, des mouettes et des cormorans.

À l’horizon, les visiteurs observent parfois d’immenses nuées de puffins volant vers le nord ou le sud. Ces oiseaux sont en route vers des lieux de nidification lointains, dans le Sud de l’Amérique du Sud et en Nouvelle-Zélande.

Plus tard dans la saison, il est parfois possible d’apercevoir de grands migrateurs peu communs, tels que des albatros et des labbes.

La réserve de parc abrite également de nombreux oiseaux terrestres qui ne migrent pas; il s’agit bien souvent de sous-espèces qui ne vivent nulle part ailleurs que dans l’archipel.

L’automne est une excellente période pour l’observation d’oiseaux hors de leur aire de répartition habituelle.

Macareux Macareux © Parcs Canada

Lignes directrices pour l’observation des oiseaux de mer

Pour éviter de perturber les oiseaux de mer pendant la période de nidification, qui s’étend de la mi-avril à septembre, vous pouvez prendre les précautions suivantes :

  • Évitez de vous approcher des nids ou d’accoster près des colonies. La plupart des îles du large soutiennent des colonies d’oiseaux de mer. Rappelez-vous que de nombreux oiseaux de mer, tout comme le faucon pèlerin, abandonnent leur nid, leurs oeufs ou leurs oisillons lorsqu’ils se font déranger.
    Des guillemots à cou blanc prenant leur envol Des guillemots à cou blanc prenant leur envol
    © Parcs Canada / C. Bergman


  • N’allumez jamais de lampes de poche, de feux de camp et de feux de bateau aux abords des colonies. Certains oiseaux regagnent la terre ferme la nuit et pourraient être désorientés par la lumière.

  • Évitez de mouiller près des colonies d’oiseaux de mer – le gréement et les feux des bateaux pourraient provoquer des collisions mortelles avec les oiseaux.

  • Abstenez-vous de faire du bruit près des colonies, qu’il s’agisse de faire tourner les moteurs de votre embarcation, de jouer de la musique ou de parler fort.

  • Assurez-vous que votre bateau ne transporte aucun rongeur.