Réserve de parc national des Îles-Gulf

Conseil consultatif du parc

L’entente relative à l’établissement d’un parc exige la mise sur pied d’un conseil consultatif composé de sept membres; le Conseil consultatif de la réserve de parc national des Îles Gulf existe depuis 2004. Parmi ses membres, on note des représentants des administrations locales et régionales, du public, et de Parcs Canada. Leur mandat dure généralement trois ans, mais peut aller jusqu’à six ans. Le Conseil est impartial et ses décisions sont prises dans le meilleur intérêt du public. Il offre de l’orientation et des conseils à Parcs Canada en ce qui a trait à la planification des activités du parc, à la planification des activités commerciales et aux enjeux d’intérêt pour les collectivités environnantes et le public. Cliquez ici pour obtenir un exemplaire du mandat du Conseil consultatif du parc ou du procès-verbal de ses réunions.

Membres du Conseil consultatif du parc

Marcia Morash (représentant de Parcs Canada)

Marcia Morash s’est joint à Parcs Canada en 2000 pour travailler dans la réserve de parc national et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas, en Colombie-Britannique, et établir la réserve d’aire marine nationale de conservation. Elle a commencé à titre de gestionnaire des communications, puis a assumé le poste de gestionnaire de projet. En 2008, Marcia Morash est retournée dans le Nord-Ouest de l’Ontario comme gestionnaire de projet pour l’aire marine nationale de conservation du Lac-Supérieur avant de devenir gestionnaire des relations externes. Depuis deux ans et demi, elle est en affectation avec le vice-président des opérations, Est du Canada. Elle est passée de gestionnaire des communications en Ontario à gestionnaire des communications externes pour l’Est du Canada. Avant de se joindre à Parcs Canada en 2000, elle a travaillé dans le domaine des nouvelles télévisées pendant douze ans. Elle est née à Fort William, en Ontario (aujourd’hui Thunder Bay), et a fréquenté les universités de l’Ouest de l’Ontario et du Manitoba, obtenant un baccalauréat en arts avec spécialisation en anglais.

Joy Davis (représentante du public)

Mme Davis possède un grand amour pour les îles Gulf ainsi que des connaissances spécialisées dans le domaine de la gestion des ressources culturelles qui seront utiles dans le cadre de son nouveau rôle au sein du comité consultatif. Elle a grandi sur l’une des îles Flat Top, situées au sud de l’île Gabriola, et continue d’explorer régulièrement les îles en voilier. En tant que directrice du programme de gestion des ressources culturelles de l’Université de Victoria, M. Davis accorde une grande importance à l’application de pratiques de gestion des ressources du patrimoine culturel qui sont inclusives et axées sur des valeurs. Elle est aussi bien informée en ce qui concerne la capacité des parcs à offrir aux visiteurs des expériences enrichissantes. Mme Davis possède un diplôme en histoire du Canada et en études muséales, et a entrepris un doctorat sur les fondements sociaux de l’éducation. Elle a composé bon nombre de cours d’éducation à distance portant sur l’étude des musées et du patrimoine et a rédigé plusieurs articles sur l’apprentissage dans le milieu professionnel.

David Howe (représentant du district régional de la capitale)

M. Howe a grandi dans la région rurale de Saanichton, en Colombie-Britannique. Il vit maintenant avec sa femme sur l’île Pender, une collectivité qu’il trouve similaire à celle où il a passé son enfance. M. Howe aime le mode de vie insulaire. Il est toutefois conscient de la chance qu’il a de vivre ainsi, tout comme de la précarité de ce mode de vie. Dans les trois dernières années, il s’est intéressé à des enjeux dont l’équilibre entre l’économie et le mode de vie dans les îles, ainsi que l’équilibre entre les activités économiques et la durabilité environnementale. Ce faisant, il a été membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce et de la Commission de planification de l’Islands Trust. M. Howe est actuellement membre du conseil d’administration du District régional de la capitale. Il a pour objectif de « donner au suivant », à nos enfants et nos petits enfants, en appliquant une approche touchant les trois conditions fondamentales de la durabilité sociale, économique et écologique. M. Howe possède un baccalauréat en commerce de l’Université de la Colombie-Britannique et une maîtrise ès sciences en services financiers décernée par l’American College à Bryn Mawr, en Pennsylvanie. Tout au long de sa carrière, il a œuvré dans le domaine de la planification financière, des services bancaires d’investissement et de l’aménagement de station d’accueil.

Pam Janzsen (membre de l’Islands Trust)

Mme Janzsen est arrivée au Canada en 1972 et vit sur l’île Saturna depuis 1988. Elle participe à la vie communautaire, notamment en étant membre du club communautaire, du club Lions et de la société récréative et culturelle. Au fil des années passées sur l’île Saturna, Mme Janzsen a occupé plusieurs postes : responsable adjointe de la poste, propriétaire/exploitante d’une petite entreprise d’aménagement paysager et de jardinage, caissière, aide-plombière, etc. Depuis sept ans, elle est agente de santé communautaire. Mme Janzsen et son mari sont des naturalistes insulaires de renom. Elle se spécialise dans tout ce qui a trait aux champignons et, pendant plusieurs années, a mené des recherches à long terme sur les champignons de l’anse Winter (qui fait désormais partie de la réserve de parc national des îles-Gulf) et de la réserve écologique de l’île Saturna, en plus d’en faire l’inventaire. Avec son mari, botaniste de renommée régionale, elle étudie aussi les oiseaux et organise des promenades et des discussions publiques axées sur les champignons et les oiseaux de l’île.

Louise Murgatroyd (représentante de Parcs Canada)

Louise détient un baccalauréat en arts et en littérature anglaise de l’Université de Toronto ainsi qu’une maîtrise en gestion marine de l’Université Dalhousie. Elle s’est jointe à l’équipe de Parcs Canada en 2009 à titre d’agente responsable des partenariats et de l’engagement. Son travail consiste à mobiliser les partenaires, les intervenants et le public du Lower Mainland et de l’île de Vancouver. Avant son arrivée à Parcs Canada, Louise a travaillé comme directrice des programmes de bénévolat international sur les îles Galapagos et dans la région de l’Amazonie en Équateur, ainsi qu’au Costa Rica. Pendant ce temps, elle a élaboré et mis en œuvre plusieurs programmes en collaboration avec un certain nombre d’organismes gouvernementaux et externes, dont le Service national des parcs des îles Galapagos. En Colombie-Britannique, Louise a travaillé comme coordonnatrice du Programme de surveillance des mammifères marins à Victoria, un programme d’intendance axé sur les secteurs commerciaux et récréatifs de l’observation des baleines. Elle a également travaillé pour la Garde côtière canadienne à titre d’agente de l’environnement et de gardienne de phare de relève. Louise détient des certificats d’instructrice en plongée autonome et en navigation; elle a donné de nombreux cours dans les Caraïbes et dans le Sud de la Colombie-Britannique. Elle fait encore souvent de la voile à Vancouver et dans les îles.

Bob Peart (représentant du public)

M. Peart a toujours été lié au domaine de la conservation. Il est biologiste professionnel, possède une maîtrise en éducation et a suivi une formation officielle en résolution de conflits. En 2008, M. Peart a reçu la médaille J.B. Harkin en reconnaissance de ses efforts dans les domaines de la conservation et de l’éducation. Ses expériences de travail comprennent notamment le poste de directeur général de la section de la Colombie Britannique de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), de directeur général du Outdoor Recreation Council of British Columbia et de négociateur de projets spéciaux pour le ministère des Affaires autochtones. Au cours des 35 dernières années, il a fait du bénévolat pour divers groupes voués à la conservation, et ce, à l’échelle régionale, provinciale, nationale et internationale. Il œuvre actuellement pour différents organismes axés sur les enfants, la nature et les aires protégées. M. Peart est amateur de plein air et aime la randonnée, l’excursion pédestre, le kayak et l’observation d’oiseaux.