Réserve de parc national des Îles-Gulf

Remise en état

Vue d’ensemble | Îlots à chêne de Garry | Parcs à myes | Rivières à saumon | Bénévole

travaux de restauration
© Parcs Canada

Tout le monde a déjà fait un casse-tête. Si vous travaillez assez longtemps, toutes les pièces finiront par s’assembler.

La restauration de secteurs naturels dégradés dans la réserve de parc national est plus compliquée que la réussite d’un casse-tête. La nature change constamment; le décor change donc. L’humain a aussi modifié certains éléments. Imaginez un casse-tête dont des pièces sont manquantes (couguars) et des pièces sont en trop (daims européens).

La complexité des travaux de restauration exige des connaissances scientifiques ainsi que des connaissances autochtones traditionnelles. Ces travaux nécessitent également les efforts de nombreux bénévoles, intervenants et partenaires. La restauration et la protection de ces endroits spéciaux constituent l’une des priorités absolues de Parcs Canada.


îlot à chêne de Garry © Parcs Canada

Restauration des îlots à chêne de Garry

Moins de 5 % des écosystèmes à chêne de Garry au Canada sont toujours dans leur état naturel. Dans les quelques secteurs restants, les plantes et les animaux introduits ont envahi les espèces indigènes. Quelques précieux secteurs de prés marins à chêne de Garry existent toujours sur de minuscules îlots de la réserve de parc national. » Restauration de l’îlot Eagle

parc à myes © Parcs Canada

Restauration de parcs à myes

Comment les pratiques traditionnelles peuvent-elles nous aider à gérer des ressources et à restaurer des écosystèmes dans le présent? Au cours des prochaines années, Parcs Canada, en collaboration avec des Premières Nations locales et des intervenants, dont l’Université Royal Roads, restaurera deux anciens parcs à myes. » Restauration de parcs à myes

ruisseau Lyall © Parcs Canada

Restauration d’un cours d’eau salmonicole

Lorsque la réserve de parc national a été établie, un ponceau empêchait les saumons kétas de frayer dans le ruisseau Lyall. Le personnel du parc, avec l’aide de bénévoles de la collectivité, a restauré ce cours d’eau salmonicole, l’un des seuls bassins hydrographiques protégés dans le sud des îles Gulf. » Histoire du ruisseau Lyall