Parc national des Glaciers

Observation de la faune

En général, vous verrez plus d'animaux si vous faites votre promenade très tôt le matin ou tard dans la journée, que ce soit en voiture ou à pied. Ne vous attendez pas à ce que les oiseaux et les mammifères soient actifs par un chaud après-midi d'août, surtout si, par surcroît, la route est encombrée.

Ours

ours noir Ours noir "cannelle"
© Parcs Canada

La période qui va de la mi-mai aux premiers jours de juin est la plus propice à l'observation des ours dans les parcs. Ceux-ci sortent tout juste de leur hibernation, et l'on peut souvent les voir de la route. Esaminez avec attention les couloirs d'avalanche du col Rogers qu'affectionnent particulièrement le grizzli et l'ours noir. Quand les pissenlits fleurissent, les ours noirs se régalent souvent d'une salade de ces fleurs le long de la route, mais en juillet et août, quand la végétation est dense, ils sont plus difficiles à repérer. Roulez donc sur la Transcanadienne, au petit matin, en scrutant les endroits où on les trouve habituellement. À cette époque de l'année, les grizzlis se tiennent ordinairement plus haut, dans la zone subalpine supérieure ou dans la toundra alpine. Ne vous étonnez pas de voir un ours noir au pelage brun; environ dix pour cent de nos ours noirs ont une livrée cannelle. Et surtout n'oubliez pas quil faut traiter tous les ours avec beaucoup de respect.
Voir aussi notre page sur Sécurité en pays d'ours.

Chèvre de montagne

Chèvre de montagne Chèvre de montagne
© Parcs Canada / Les Gyug / 965-114

On peut voir ces chèvres toute l'année au-dessus des pare-avalanches de la route, du côté est du col Rogers. Postez-vous sur le terrain de pique-nique des Hangars, immédiatement à l'est du Centre de renseignements du col Rogers, et cherchez à repérer leurs silhouettes d'un blanc jaunâtre, près des zones rocheuses. (Les jumelles sont recommandées.) Bien des visiteurs prennent à tort nos chèvres de montagne pour des mouflons. Les (Les mouflons d'Amérique sont bruns et blancs et n'habitent pas ces montagnes, où ils ne trouvent pas de pâturages convenables en hiver.)

Castors et rats musqués

Dans le parc du Mont-Revelstoke, ces deux espèces se rencontrent le long du sentier des Choux puants; dans le parc des Glaciers, elles fréquentent la vallée de la rivière Beaver.

Oiseaux

Les mois de mai et de juin sont les plus propices à l'observation des oiseaux. Essayez la vallée de la rivière Beaver, ou, visitez notre site sur le parc national du Mont-Revelstoke pour plus de renseignements.