Parc national des Glaciers

Spéléologie


Les cavernes Nakimu
© Parcs Canada

*Remarque : Les spéléologues doivent présenter une demande au directeur pour pouvoir accéder à une grotte, quelle qu’elle soit.

Les cavernes Nakimu sont situées entre la partie inférieure et la partie supérieure de la vallée du Cougar, dans la chaîne Selkirk, à l’ouest du col Rogers. Pour y accéder, il faut marcher de trois à quatre heures à partir de l'autoroute, sur un sentier qui monte et traverse un couloir de montagnes avant de pénétrer dans la partie supérieure de la vallée du Cougar. Le sentier monte à plus de 800 mètres d'altitude, pour descendre ensuite avant de remonter : une excursion qui s'adresse à des randonneurs dont la condition physique est supérieure à la moyenne! Les groupes de spéléologues campent généralement au col Balu; ils descendent dans la vallée du Cougar explorer les cavernes, puis remontent et regagnent leur point de départ la même journée. Seuls les groupes qui détiennent un permis de spéléologie sont autorisés à camper au col Balu.

Les efforts des visiteurs sont récompensés par l'expérience unique que constitue la descente au cœur du sombre labyrinthe des cavernes, à la seule lueur de lampes frontales. Dans ce réseau d'une longueur totale de 5,9 km, formé de nombreux couloirs et grottes, vous pourrez admirer de fascinants éléments naturels, dont les macaronis (stalactites fistulaires), les cannelures et le « lait de montagne », ou mond-milch. L'escalade de courtes parois escarpées et un sol inégal font également partie de l'aventure

Les visiteurs du parc peuvent se rendre dans les cavernes en se joignant à une excursion commerciale organisée ou en demandant leur propre permis pour une date donnée.

Visitez la page sur les cavernes Nakimu pour vous renseigner sur cette expérience.

Les chefs/guides des groupes de spéléologues

Les groupes de spéléologues doivent être guidés par au moins un spéléologue compétent et expérimenté. Le chef/guide du groupe doit être en mesure d’assurer son propre sauvetage et le sauvetage d’un compagnon en milieu souterrain, doit avoir une formation de secourisme en milieu sauvage et bien connaître les principes des déplacements en montagne et l’éthique de conservation/préservation des grottes. Les groupes de spéléologues doivent compter au moins quatre personnes et au plus douze personnes, plus deux chefs/guides (un guide pour six spéléologues). 

Communiquez avec le personnel du bureau du parc à Revelstoke pour obtenir une trousse de demande et d’information. Prévoyez un mois pour le traitement de votre demande.

Dans le parc national de Glaciers, les chefs de groupes commerciaux doivent détenir un permis d’exploitation pour activités guidées afin d’offrir des randonnées d’une journée, ainsi qu’un permis d’exploitation pour servir de guide dans les grottes.

Les spéléologues doivent suivre de stricts protocoles de décontamination de l'équipement afin d’empêcher la propagation du syndrome du museau blanc chez les chauves-souris.

Consultez notre page de renseignements importants à l'intention des spéléologues pour obtenir des renseignements sur les permis de spéléologie et la visite des grottes.