Parc national des Lacs-Waterton

Sécurité

Risques et Sécurité

Le parc national des Lacs-Waterton est préservé le plus possible à l'état sauvage. Même s'il recèle des dangers naturels, vous pouvez réduire les risques de blessures en prenant les précautions qui s'imposent. C'est à vous qu'il incombe d'assurer votre propre sécurité. La prudence et l'autonomie sont essentielles, tout comme une bonne connaissance des dangers naturels, des moyens de les éviter et des mesures à prendre en cas de problème. Choisissez une randonnée adaptée à vos capacités.

Activités dangereuses

Si vous pratiquez une activité dangereuse (escalade de montagne ou de rocher, ou randonnée solitaire), vous pouvez vous inscrire et laisser votre itinéraire au bureau des gardes de parc. Si vous vous inscrivez au départ, vous devez informer les gardes de votre retour en leur remettant votre formulaire d'inscription le plus tôt possible. Des recherches seront entamées si vous négligez de le faire.

Reliefs accidentés

La plupart des accidents dus à des dangers naturels se produisent lorsque les gens tombent des falaises ou du haut de pentes abruptes. Pour réduire les risques d'accident dans de tels endroits, restez sure les sentiers balisés, tenez-vous loins du bord des falaises et surveillez les enfants de près. Les surfaces mouillées ou couvertes de mousse sont glissantes. Les roches instables des talus d'éboulis et près des dénivellations abrupts sont particulièrement dangereuses.

Faune

Votre comportement influera sur la survie des animaux sauvages et sur votre propre sécurité. Lisez notre page Conserver la faune sauvage pour savoir comment profitez de votre visite dans la nature tout en protégeant la vie sauvage. Les ours aux parcs nationaux des montagnes

Pour des renseignements supplémentaires, rendez visite à La gestion des ours dans les Parcs nationaux des Rocheuses : Sécurité.

Lacs et rivières

Les eaux très froides des lacs et des cours d'eau du parc posent deux dangers : la noyade et l'hypothermie. Prenez toutes les précautions nécessaires avant de traverser des cours d'eau à gué ou de marcher près de ruisseaux ou de lacs.

Insectes et Tiques

Il se peut que vous soyez assailli par des insectes piqueurs sur les sentiers et dans les campings de l'arrière-pays. Nous vous recommandons d'apporter un insectifuge et d'éviter de porter des produits parfumés. Les tiques d'Anderson sont courantes au printemps et au début de l'été. Après votre randonnée, vérifiez votre corps et vos vêtements pour vous assurer que vous n'avez pas rapporté de tiques. La morsure de ce petit insecte peut causer des maladies graves. Prévention des maladies transmises par les tiques (PDF - 65.4 Ko).

Eau potable

Même si les eaux de surface du parc sont généralement propres, il peut parfois s'y trouver des bactéries ou parasites nuisibles. Buvez de l'eau traitée ou faites bouillir l'eau non traitée et filtrez-la.

Animaux de compagnie

Les animaux de compagnie sont autorisés sur les sentiers de randonnée, mais doivent être tenus en laisse en tout temps. Ils peuvent mettre leur vie et la vôtre en danger, en provoquant et en attirant les animaux sauvages.

Conditions météo

Il peut neiger et faire très froid en tout temps de l'année. Les coups de soleil peuvent causer de sérieux problèmes, surtout en altitude, et les vents violents peuvent entraîner l'hypothermie. En montagne, la température est imprévisible et peut changer très rapidement; apportez toujours de l'écran solaire, ainsi que des vêtements et du matériel appropriés. Prévisions météorologiques courantes

Avalanches

Il y a toujours un risque d'avalanches sur les pentes enneigées. Même les petites avalanches peuvent tuer.

  • N'arrêtez pas votre véhicule dans les zones d'avalanches indiquées.
  • Un grand nombre des sentiers de l'arrière-pays dont il est question dans ce rapport traversent des secteurs susceptibles d'être balayés par des avalanches; les personnes qui les empruntent doivent donc savoir évaluer ce risque. Ainsi ceux et celles qui désirent entreprendre une excursion de ski, de planche à neige ou de raquette ou faire de la randonnée pédestre dans l'arrière-pays en hiver doivent-ils bien connaître le type de terrain qu'ils parcourent.
  • De plus, les personnes qui se déplacent dans des endroits présentant des risques d'avalanches doivent avoir sur elles certains articles spécialisés (balise individuelle de sécurité en montagne, sonde d'avalanche et pelle). Pour bien savoir comment utiliser ce matériel, elles doivent avoir suivi une formation donnée par un utilisateur qualifié et s'être exercées suffisamment.
  • Vous pouvez obtenir des renseignements sur les avalanches dans l'arrière-pays en visitant le bulletin d'avalanche.
  • L'arrière-pays des parcs nationaux est une aire naturelle et présente donc de nombreux risques naturels. Les visiteurs qui s'y aventurent sont responsables des décisions qu'ils prennent et de leur propre sécurité – leur premier devoir est de bien s'informer.
  • Une nouvelle politique a été adoptée pour les groupes se trouvant sous la surveillance d'un responsable autorisé et planifiant des déplacements dans l'arrière-pays des parcs nationaux des montagnes (Banff, Yoho, Kootenay, Jasper, Mont-Revelstoke, des Glaciers et des Lacs-Waterton). Cette politique sera en vigueur du 15 novembre au 30 avril chaque année. Parcs Canada a défini une nouvelle norme de diligence et les responsables autorisés chargés de la surveillance de groupes, en plus de nouvelles considérations dont ils doivent tenir compte au moment de la planification requise avant les déplacements, ont de nouvelles obligations qu'il leur faut comprendre.
  • Renseignements d'avalanche dans les parcs nationaux des montagnes.

Programme de sécurité en montagne de Parcs Canada

Le Programme de sécurité en montagne dans les parcs nationaux des montagnes est une direction de Parcs Canada vouée exclusivement à la sécurité des visiteurs.

AdventureSmart

AdventureSmart est un programme national de prévention encourageant les Canadiens et Canadiennes ainsi que les visiteurs à se rallier au slogan "soyez informez et allez dehors".


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).