Images provenant d'appareils-photos avec détecteur de mouvement à Waterton

Galerie 5 : Les loups de Waterton

Peu de créatures représentent aussi bien l’aspect sauvage de la faune qu’une meute de loups. Ces prédateurs sont primordiaux afin de maintenir les populations d’ongulés à l’intérieur des limites acceptables que le Parc peut supporter.

Avec 505 km2, dont environ le tiers est un excellent habitat pour les ongulés, Waterton est trop petit pour pouvoir maintenir une meute de loups dans les limites de son territoire.

Les loups sont des carnivores qui ont une grande aire de dispersion, ce qui les amènent parfois à des douzaines de kilomètres de leur terrier lorsqu’ils chassent. Ainsi, ils voyagent souvent à l’extérieur du Parc pour suivre les hordes de wapitis qui sont leur proie numéro un et aussi afin d’éviter les neiges profondes des montagnes en hiver.

La santé des ces animaux, qui ont un grand territoire, dépend de la bonne gestion de nos voisins à l’intérieur de la Réserve de la Biosphère de Waterton.

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

Loup
Loup
©Parcs Canada

La vie sauvage à Waterton
Retour à la page principale