Projets pour les bénévoles

Les descriptions de projets sont en ordre alphabétique. Pour obtenir la liste chronologique des projets et des dates de l’année en cours, veuillez consulter le lien dates des événements et mises à jour sur le bénévolat.

Le bénévolat vous intéresse, mais vous ne savez pas quoi faire? Pour en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec Dianne Pachal, notre coordonnatrice des bénévoles. Vous voulez vous tenir au courant de nos besoins en bénévoles et recevoir nos mises à jour? Pour ce faire, remplissez le formulaire puis envoyez-le-nous, et nous ajouterons vos coordonnées à notre liste d’envoi par courriel.

Tous les bénévoles ont le droit d'entrer dans le parc GRATUITEMENT.

Pour de plus amples renseignements ou pour vous inscrire en tant que bénévole à l’un ou l’autre des projets suivants, veuillez composer le 403-859-2224 ou remplir le formulaire en prenant soin d’indiquer le nom du projet qui vous intéresse dans la case du formulaire réservée aux messages.

Adoptez une parcelle : Protéger les espaces sauvages

La séance d’orientation aura lieu à la fin de mai, puis les travaux se feront jusqu’au mois de septembre en fonction de la disponibilité des bénévoles

C’est bien ça! Vous pouvez adopter votre propre parcelle du parc, faisant partie de rien de moins qu’un site du patrimoine mondial, et aider notre équipe de la restauration à éliminer les mauvaises herbes envahissantes de cette parcelle. Nos spécialistes vous montreront comment faire et vous aideront à trouver une bonne parcelle à adopter. Par la suite, vous pourrez venir enlever les mauvaises herbes pendant la saison de croissance, en fonction de votre disponibilité. En prime, vous aurez droit à des paysages magnifiques et apercevrez des animaux sauvages à partir de votre parcelle.

Le parc de Waterton renferme plus de 1 000 espèces de plantes vasculaires indigènes, dont de rares plantes et des centaines de fleurs sauvages hautes en couleur, ce qui produit une diversité sans pareille. Cependant, diverses plantes envahissantes qui ont été introduites au fil du temps mettent la beauté naturelle du parc en jeu. Grâce à vos efforts, les fleurs sauvages de Waterton pourront continuer de fleurir pour le bienfait des visiteurs ainsi que pour celui des nombreux animaux, insectes et oiseaux qui en dépendent.

Exigences :

  • Suivre la formation pour savoir comment identifier les plantes et se familiariser avec les méthodes mécaniques de lutte contre les mauvaises herbes de même qu’avec les procédures de sécurité
  • Venir à la parcelle dans le courant de l’été pour y éliminer les mauvaises herbes

Tâches des bénévoles :

  • Se rendre à la parcelle adoptée pour lutter contre les mauvaises herbes
  • Remplir les formulaires relatifs à la lutte contre les mauvaises herbes quand ils travaillent seuls dans leur parcelle
  • Se servir de l’équipement de protection fourni et respecter les procédures de sécurité
  • Emprunter l’équipement nécessaire au parc et le rendre sans tarder une fois les travaux terminés
Bénévoles aux événements spéciaux

Été et automne

Vous aimez travailler avec les gens? Vous aimez être dans le cœur de l’action? Considérez la possibilité de faire du bénévolat pour nous aider dans le cadre de nos événements spéciaux à Waterton. La fête du Canada et la randonnée sur la promenade Red Rock font partie de ces événements. Chaque année, nous recherchons des bénévoles pour s’occuper de choses comme la circulation routière, la peinture sur visage, les kiosques de rafraîchissements et d'autres tâches. Aussi, si vous aimez vous amuser, vous pourriez être notre merveilleuse mascotte, Parka.

Exigences :

  • Être en mesure de faire du bénévolat pour des périodes allant de trois à cinq heures

Tâches des bénévoles :

  • Faire affaire avec les visiteurs et les bénévoles avec gentillesse et respect
  • Contrôler la circulation, partager les connaissances, servir des rafraîchissements et faire d'autres tâches diverses
  • Être à l’affût des améliorations à apporter aux prochains événements spéciaux
Collecte de graines de fleurs sauvages et de graminées

Collectes ayant lieu une ou deux fois par mois, de la mi-juin au mois de septembre

Plus de la moitié des espèces de plantes à fleurs répertoriées en Alberta se trouvent dans le parc national des Lacs-Waterton. Ce parc est donc un endroit sans pareil pour apercevoir des plantes en fleurs, et il favorise la restauration de leur habitat.

Le parc national des Lacs-Waterton et le parc national Glacier au Montana forment le parc international de la paix Waterton-Glacier. Le personnel et les bénévoles du parc de la paix ramassent les graines de plantes indigènes. Ces graines sont ensuite cultivées dans les serres à la fine pointe de la technologie de Glacier, après quoi les semis sont transférés à Waterton afin de rétablir l'habitat des prairies et de remplir nos jardins de démonstration de plantes indigènes.

Exigences :

  • Apporter de la nourriture, de l’eau et des chaussures convenables pour passer une demi-journée en plein air

Tâches des bénévoles :

  • Se rendre aux lieux prévus pour la collecte des graines. Dans certains cas, cela peut comprendre une courte marche, tandis que dans d’autres cas, la randonnée dure quelques heures. Pour se rendre à tous les lieux de collecte, il faut se déplacer hors sentiers
  • Apprendre à bien identifier les plantes, à les arracher ou à les couper, puis à mettre les graines en sac
Hôtes de terrain de camping

De la mi-mai à la mi-septembre – Terrain de camping de la rivière-Belly (installations rustiques)
De la mi-mai à la mi-juin – Terrain de camping Mont-Crandell

Vous avez de l’entregent et aimez travailler avec le public? Vous aimez le camping et voulez aider les gens? Vous tenez à cœur l’importance des parcs nationaux, vous aimeriez transmettre d’importants messages à propos des parcs et travailler dans le respect du mandat des parcs? Vous devriez considérer de faire du bénévolat pendant deux semaines (ou plus) comme hôte de terrain de camping.

Chaque année, des milliers de personnes du monde entier visitent le parc national des Lacs-Waterton, site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Aidez-nous à faire de leur visite un moment mémorable en devenant hôte de terrain de camping.

Exigences :

  • Pouvoir participer à la formation avant d’entreprendre ce travail bénévole
  • Être prêt à faire du bénévolat pendant deux semaines d’affilée, au moins deux heures par jour (habituellement à l’heure du souper)
  • Être en mesure de fournir son propre équipement de camping. (Un site est fourni à l’hôte)
  • Être apte à représenter les valeurs et le mandat de Parcs Canada

Tâches des bénévoles :

  • Aider les campeurs à s’inscrire aux terrains de camping
  • Répondre aux questions relatives au parc
  • Souhaiter la bienvenue aux nouveaux campeurs
  • Mettre le personnel de Parcs Canada au courant des problèmes que le bénévole ou les campeurs rencontrent au terrain de camping
  • Servir de point de contact initial pour les campeurs en cas d’urgence

Vous voulez en savoir plus ou faire du bénévolat?

Veuillez remplir un formulaire de bénévolat. Dans la section des messages, prenez soin d’inclure les dates des périodes de deux semaines pendant lesquelles vous aimeriez faire du bénévolat.

La préférence est accordée aux bénévoles déjà formés et qui possèdent de l’expérience. Les demandes sont acceptées à l’année pour les périodes indiquées plus haut.

Jardins des plantes indigènes

La séance d’orientation et la première corvée ont lieu vers la fin mai. Ensuite, les travaux se font régulièrement, en fonction de la disponibilité des bénévoles, jusqu’en septembre.

Nos deux jardins de plantes indigènes situés à Waterton permettent aux visiteurs, aux gens de la région et aux bénévoles de se familiariser avec les plantes indigènes. Ces jardins sont entretenus par des bénévoles, et ceux-ci aident aussi à transplanter les plantes indigènes dans les jardins. Les plantes ainsi transplantées sont le fruit du travail de nos bénévoles qui s’occupent de ramasser les graines de fleurs sauvages et de graminées indigènes.

Exigences :

  • Participer à une séance d’orientation pour apprendre la différence entre les espèces indigènes et les espèces non indigènes
  • Être prêt à faire du bénévolat dans le jardin pendant l’été
  • Avoir le désir d’apprendre comment identifier les espèces indigènes et comment en prendre soin

Tâches des bénévoles :

  • Arracher ou couper les mauvaises herbes, et les mettre dans des sacs. Mettre du paillis dans les endroits dénudés
  • Enlever les tiges mortes
  • Identifier et étiqueter les espèces
  • Faire d’autres tâches au besoin, comme ramasser les graines et planter les semis
Nettoyage des rivages

Mai, lac Waterton Supérieur
Septembre, lac Cameron

Ne laissez pas le vent emporter les déchets! Les bénévoles du parc font équipe avec Awesome Adventures pour ratisser les rives de Waterton en quête de déchets à deux baies lacustres populaires dans le cadre du Grand nettoyage des rivages canadiens. Venez faire votre part pour nous aider à éliminer les déchets du parc. Nos remerciements à Awesome Adventures pour avoir donné le coup d'envoi à cet événement. Cet organisme s’occupe des plongeurs sous-marins, tandis que Parcs Canada s’occupe des bénévoles qui nettoient les rivages.

 Exigences des bénévoles du nettoyage des rivages :

  • Être capable de faire du travail manuel léger et répétitif (se pencher, ramasser)
  • Être apte à travailler sur des rivages, en bordure d'un lac, tout en supervisant ses propres enfants s'ils s'y trouvent
  • Être prêt à travailler dehors pendant une demi-journée, le long de la rive, ou pendant une journée complète. Apporter des bottes en caoutchouc et des chaussettes et pantalons de rechange au cas où

Tâches des bénévoles :

  • Marcher sur les rivages pour ramasser les déchets et les mettre dans des sacs, ou encore, prendre les déchets ramassés par les plongeurs lorsqu’ils les apportent sur la rive
  • Les sacs à ordures et les gants de vaisselle ou autres gants à l’épreuve de l’eau sont fournis par le parc
Photographie

À l’année

Vous aimez le plein air, et vous savez comment faire de la photo? Nous sommes à la recherche de photographes amateurs capables de saisir des images de qualité de lieux emblématiques et de personnes en train d’admirer le parc et la faune. Venez assister à certains des événements et activités du parc national des Lacs-Waterton, faites des randonnées dans vos sentiers préférés ou du canot sur votre lac préféré à titre de photographe bénévole.

Exigences :

  • Posséder son propre appareil numérique, reflex (DSLR) de préférence.
  • Être capable de prendre des photographies de grande qualité en fonction de la liste des exigences.
  • S’engager à prendre des photos pendant toute la durée d’un événement, ou faire de la photo pendant environ trois heures dans le parc, en fonction de la liste des exigences

Tâches des bénévoles :

  • Obtenir les signatures de permission des personnes prises en photo
  • Corriger, trier et étiqueter les photos
  • Les photos prises dans le cadre de ce projet permettront de promouvoir le parc national des Lacs-Waterton et d’établir un lien entre le parc et les visiteurs. Les photographes bénévoles donnent le droit au PNLW d’utiliser leurs photos à ces fins
Plantation et surveillance des arbres – pin à écorce blanche

Surveillance : en juillet
Plantation : en septembre

Nous menons aussi une course contre la montre pour sauver le pin à écorce blanche dans l’ensemble des montagnes Rocheuses. Ces arbres qui croissent lentement et vivent longtemps s'établissent sur les pentes rocheuses, environ à la hauteur de la limite forestière, là où la forêt cède sa place à l'écosystème alpin. Le pin flexible risque de disparaître complètement du parc national des Lacs-Waterton en raison d’un ensemble d’agents stressants, soit la rouille vésiculeuse du pin blanc, introduite et envahissante, la suppression des incendies et la menace exercée par le dendroctone du pin ponderosa indigène.

Les bénévoles qui s’intéressent à ce projet peuvent s’y inscrire plus tôt afin de suivre leur formation et de faire ajouter leur nom à la liste d’appel, car en raison de divers facteurs, dont les conditions météorologiques, il arrive souvent que seulement quelques jours de préavis soient donnés pour aller planter des semis.

Ce travail bénévole, qu’il implique la surveillance des semis plantés au cours des années précédentes ou de la plantation de nouveaux semis, s’adresse aux personnes qui sont en assez bonne forme physique pour atteindre les hauteurs où pousse le pin à écorce blanche et capables de travailler pendant toute la journée dans la splendeur de l’arrière-pays.

Exigences :

  • Apporter son propre repas du midi et de l’équipement pour le plein air. Les outils de surveillance ou de plantation sont fournis par le parc
  • Être capable de travailler pendant huit ou neuf heures dans l’arrière-pays, en se rendant au lieu à pied et en en revenant à pied, puis en plantant des semis ou en faisant de la surveillance

Tâches des bénévoles :

  • Se rendre au lieu de plantation ou de surveillance à pied en empruntant un sentier bien entretenu ou un chemin hors piste. Cela peut comprendre la traversée du ruisseau à faible débit d’eau ou dans certains cas, le transport jusqu’au début du sentier dans le bateau ou l'hélicoptère du parc
  • Se déplacer dans la zone de plantation en transportant l’équipement de plantation ou de surveillance. Cette tâche peut s’effectuer hors piste. Souvent, le terrain est abrupt, et il peut être mouillé, glissant ou enneigé
  • Pour les travaux de plantation, il faut se servir d’une petite bêche ou d’une binette pour planter les semis
  • Il faut aussi parfois remplir des seaux d’eau pour arroser les semis ou aider à inscrire sur une carte l’endroit où les semis sont plantés à des fins de surveillance
Plantation et surveillance des arbres - pin flexible

Surveillance : en juillet
Plantation : en septembre

Même si cette espèce est en voie de disparition, elle joue un rôle important dans les écosystèmes des Rocheuses canadiennes. Le pin flexible pousse lentement et vit longtemps. Il préfère croître sur les pentes plus basses, ouvertes et balayées par le vent, où le grès affleure la surface ou se trouve juste en dessous de la surface. L’exposition et les éléments lui donnent des allures de bonsaï, mais cela n’est rien comparativement aux ravages de la rouille vésiculeuse du pin blanc, introduite et envahissante, à la suppression des incendies et aux effets du changement climatique. Si vous avez l’habitude de gravir les pentes et de vous promener hors des sentiers, vous pouvez aider le personnel du parc à rétablir le pin flexible, soit en aidant à planter les semis, soit en surveillant la situation avant de faire les semis. Certains des sites en basse altitude sont moins exigeants pour les bénévoles.

Exigences :

  • Apporter son propre repas du midi et de l’équipement pour le plein air. Les outils de surveillance ou de plantation sont fournis par le parc
  • Être capable de travailler pendant huit heures complètes dans l'arrière-pays, en se rendant au lieu à pied et en en revenant à pied, puis en plantant des semis ou en faisant de la surveillance

Tâches des bénévoles :

  • Se rendre au lieu de plantation ou de surveillance à pied en empruntant un sentier bien entretenu ou un chemin hors piste. Cela peut comprendre la traversée d’un ruisseau à faible débit d’eau
  • Se déplacer dans la zone de plantation en transportant l’équipement de plantation ou de surveillance. Cette tâche peut s’effectuer hors piste. Souvent, le terrain est abrupt, et il peut être mouillé, glissant ou enneigé
  • Pour les travaux de plantation, il faut se servir d’une petite bêche ou d’une binette pour planter les semis
  • Il faut aussi parfois remplir des seaux d’eau pour arroser les semis ou aider à inscrire sur une carte l’endroit où les semis sont plantés à des fins de surveillance
Projets de bénévolat en groupe

De mai à septembre

Waterton présente diverses activités pour les groupes de bénévoles organisés ainsi que pour les activités de renforcement d'équipes. Emmenez vos collègues, votre parenté ou votre groupe de guides ou scouts pour aider à nettoyer les rivages, organiser un événement spécial ou restaurer le parc en luttant contre les mauvaises herbes envahissantes en groupe pendant un avant-midi ou un après-midi, pour une journée bien remplie dans le parc. Communiquez avec la coordonnatrice des bénévoles pour réserver une date et une activité qui conviennent à votre groupe.

Rodéo de la centaurée

Juillet , Blakiston Fan

Howdy les amis! Aidez-nous à attraper cette mauvaise herbe de Waterton. La centaurée maculée est une plante envahissante qui peut empiéter sur le terrain en libérant des toxines à partir de ses racines et en produisant plus de 12 000 graines environ à partir d’un seul plant. En arrachant cette mauvaise herbe avant qu’elle ne produise des graines, nous pouvons l’« attraper au lasso » et l’empêcher de prendre le dessus de l’habitat critique de la faune. Oh, et n’oubliez pas votre chapeau de cowboy!

Exigences :

  • Aucune expérience n’est nécessaire. Il suffit de vouloir arracher la centaurée et de la mettre dans des sacs
  • Ce travail manuel léger est répétitif (se pencher, arracher)
  • Demi-journées de bénévolat (ou plus!)

Tâches des bénévoles :

  • Empêcher un milliard de graines de mauvaises herbes de s’établir en arrachant la centaurée maculée
  • RSVP pour avoir droit au repas du midi et à l’entrée GRATUITE pour la journée au parc national des Lacs-Waterton
  • L’équipement, les rafraîchissements et les collations sont fournis