Nouvelles du parc

Un nouveau service hivernal au parc national des Lacs-Waterton


Le chalet du lac Cameron sera administré par le Club alpin du Canada
© Parcs Canada

Le 4 juin 2015

M. Jim Hillyer, député de Lethbridge, au nom de l’honorable Leona Aglukkaq, ministre de l’Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd’hui que le Club alpin du Canada (CAC) aura le droit d’exploiter sa toute première installation dans le parc national des Lacs-Waterton.

Le chalet des gardes de Parcs Canada sera transformé en chalet d’arrière-pays du CAC et servira de lieu d'hébergement la nuit en hiver.

Le CAC est un organisme grandement respecté pour la toujours grande qualité de son réseau de chalets de l’arrière-pays dans les parcs nationaux des montagnes du Canada. Le chalet du lac Cameron permettra d’héberger un maximum de six invités dans un endroit facilement accessible aux gens de tout âge se déplaçant en raquettes ou en skis. Les rénovations pour ce projet, qui permettront de protéger le chalet de l’arrière-pays le plus ancien à toujours exister dans le parc national des Lacs-Waterton, seront entièrement financées par le CAC.

Le Plan directeur du parc national des Lacs-Waterton, approuvé en 2010, indique que la vallée Cameron est un lieu de visite central pendant les mois d’hiver. Ce plan recommande la création de meilleures possibilités récréatives, et indique qu’un objectif important consiste à renouveler les possibilités d’hébergement dans l’arrière-pays.

Communiqué de presse

Projet sur les déplacements de la faune

Les scientifiques du parc national des Lacs-Waterton recueillent de l’information sur les déplacements de la faune le long du périmètre de la communauté du parc Waterton de même qu’entre les vallées Waterton et Akamina.

Un ours grizzly marchant sur un sentier Les corridors de la faune revêtent de l’importance pour le maintien des populations fauniques
© Parcs Canada

Les corridors de la faune revêtent de l’importance pour le maintien des populations fauniques. Les déplacements de la faune dans les corridors de cette région peuvent être influencés par des caractéristiques naturelles et humaines telles que le canyon se trouvant au-dessus des chutes Cameron et le Centre d’accueil des visiteurs.

L’objectif de ce projet quinquennal consiste à fournir de l’information susceptible d’aider à prendre des décisions au sujet des déplacements de la faune dans cet endroit. Les gros carnivores et les ongulés seront le point de mire de cette étude.

Diverses sources d’information seront employées, dont des caméras à distance. Ces caméras permettent de repérer les déplacements de la faune. Des avis publics seront affichés au début des sentiers ainsi que dans d’autres lieux où les caméras sont utilisées. Aucune caméra ne sera installée dans le cœur de la communauté.

Le respect de votre vie privée vous inquiète? Nous aussi. Les images des personnes seront classées en fonction du nombre de personnes et du type d’utilisation des sentiers, puis elles seront supprimées. Cependant, les images qui permettent de voir des activités illégales ayant de graves incidences sur la faune ou mettant la sécurité des visiteurs en jeu pourront servir aux enquêtes policières.

Ce projet fait partie du programme de conservation et de restauration du parc national des Lacs-Waterton.

Restez branché

Nous partageons à l’aide de Facebook nos mises à jour sur ce qui se passe dans le parc et sur ce que nous faisons ici. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et YouTube.