Nouvelles du parc

Travaux d'aménagement de la ligne

Janvier 2014

Travaux d'aménagement de la ligne dans le parc national des Lacs-Waterton
Travaux d'aménagement de la ligne de l’enclos de bisons © Parcs Canada

Le personnel du parc a fait brûler une petite surface de l’enclos de bisons afin de créer des pare-feu en préparation pour les trois feux dirigés prévus au printemps. Ces feux visent à rétablir les herbages de fétuque puis à réduire l’empiétement des trembles et des conifères. Les pare-feu sont des obstacles volontaires ayant pour but de stopper ou de ralentir le rythme auquel les feux irréprimés s’étendent. D’autres petits feux dirigés seront effectués au cours de l’hiver.

Découverez Waterton avec l'application Street View de Google Maps

Novembre 2013

L'un des opérateurs du système de prise de vues Street View Trekker de Google dans le parc national des Lacs-Waterton
L'un des opérateurs du système de prise de vues Street View Trekker de Google © Parcs Canada

En 2013, Parcs Canada et Google ont entamé une collaboration biennale afin de documenter de nombreux emplacements du patrimoine national les plus symboliques du Canada grâce à l'objectif panoramique tout à fait unique qu'offre l'application Street View de Google.

Les équipes de Google ont parcouru les sentiers et les terrains de camping et les routes de parcs, exploré les lieux historiques et même pénétré à l'intérieur des bâtiments importants, tout en les photographiant en panoramas à 360 degrés aux fins de publication dans l'application Street View de Google.

Maintenant, après un été de travail très productif, Parcs Canada et Google sont heureux d'annoncer que vous pouvez les explorer vous-même.

Faire la visite d’un site de Parcs Canada à l’aide de l’application Street View

Amélioration de la clôture de l’enclos de bisons

Août 2013

Environ deux kilomètres de clôture de l’enclos de bisons font l’objet d’un remplacement en ce moment. La section sud-ouest de l’enclos d’hiver est également en train d’être agrandie de 24 hectares.

Amélioration de la clôture de l’enclos de bisons Amélioration de la clôture de l’enclos de bisons © Parcs Canada

Il s’agit de la quatrième année de travaux d’un projet échelonné sur cinq ans et visant à remplacer les clôtures, les barrières et l’installation de surveillance et des soins des bisons.

Une partie de la clôture sera remplacée à partir de l’intérieur de l’enclos d’été actuel, ce qui signifie que les visiteurs risquent d’apercevoir les équipes de la construction en train de se déplacer sur certains tronçons de la route ou en train de travailler.

La clôture actuelle est composée de poteaux en bois âgés de 55 ans. Ces poteaux sont remplacés par des poteaux en métal qui devraient durer pendant au moins 50 ans. Aussi, les poteaux en métal réduiront de beaucoup les risques de dommages causés par un feu irréprimé ou un feu dirigé.

Le troupeau du parc national des Lacs-Waterton compte 18 bisons en ce moment. La harde de bisons des plaines, qui se trouve dans le parc depuis 1952, reçoit un grand appui de la part du public.

L’agrandissement de l’enclos d’hiver aura pour effet de réduire les incidences des bisons sur le pâturage naturel et permettra au parc national des Lacs-Waterton de maintenir la densité de peuplement actuelle.

L’évasive salamandre à l’étude

Juin 2013

L'étude de salamandres à Waterton Matt Adams de l’Université de l’Alberta, l'étude de salamandres à Waterton
© Parcs Canada

Lorsque vous approcherez du centre d’accueil sur la promenade de l’entrée du parc ou que vous vous promènerez le long du lac Linnet, en bas de l’iconique Hôtel Prince de Galles de Waterton, vous remarquerez peut-être d’étranges objets placés en maints endroits.

Ces articles nous permettent d’étudier les salamandres à longs doigts qui se reproduisent dans le lac Linnet.

En 2008, des ponceaux ont été aménagés sous la route et des panneaux annonçant les traversées de salamandres ont été placés le long de la promenade de l’entrée, en haut du lac Linnet, afin de réduire le taux de mortalité des salamandres occasionné par les voitures allant au lac et en revenant.

Au cours des étés 2013 et 2014, les recherches se poursuivront au sujet de ces évasives salamandres afin d’évaluer l’efficacité des ponceaux et de répondre à d’autres questions relatives à l’intéressant cycle biologique de cette espèce.

Vous risquez d’apercevoir des clôtures noires à mailles installées tout autour du lac Linnet, des pièges en entonnoir dans l’eau et du matériel électrique en bordure de route afin de surveiller les déplacements des salamandres dans les ponceaux.

Afin que cette étude porte fruits, il est important que les visiteurs ne déplacent pas ou ne touchent pas ce matériel. Il se peut aussi que vous aperceviez Matt Adams de l’Université de l’Alberta ou ses adjoints de recherche faisant l’entretien de ce matériel ou surveillant les salamandres (surtout en soirée).

N’hésitez pas à leur parler, car ils adorent s’entretenir des salamandres et du progrès de leur étude! Et n’oubliez pas de faire attention lorsque vous conduisez sur ce segment de la route le soir, surtout lorsqu’il pleut ou lorsqu’il a plu, car c’est à ce moment-là que les salamandres se manifestent!

Annulation des brûlages dirigés des Lacs Waterton

Mai 2013

Parcs Canada a décidé de ne pas aller de l’avant avec les feux dirigés de la région du campement « Y » ou des autres unités de brûlage du parc national des Lacs-Waterton ce printemps.

La sécurité des gens et la protection des installations constituent les préoccupations premières de Parcs Canada. Cet après-midi, l’équipe de commandement des interventions a décidé d’annuler les brûlages dirigés en raison de la force des vents qui sont prévus dans la région au cours des jours qui viennent. Les brûlages sont menés à bien par des spécialistes chevronnés lorsqu’un ensemble de conditions prédéterminées sont présentes. Ces conditions se rapportent notamment à la météo, au terrain, au comportement du feu, à la maîtrise du feu et à la gestion de la fumée.

Les préparatifs qui avaient été faits en vue de ces brûlages dirigés, dont l’aménagement d’une ligne d’arrêt la long de la limite sud, pourront toujours servir au cours des années à venir. L’analyse de la situation comprendra des recommandations en vue de la planification d’autres brûlages dirigés.

La zone qui avait été fermée en vue de ces brûlages est maintenant ouverte.

Cela fait 30 ans que Parcs Canada a recommencé à faire des brûlages dirigés dans les parcs nationaux. Les brûlages dirigés font l’objet d’une planification soignée et favorisent l’établissement d’écosystèmes dépendant du feu.

Dans le cas des brûlages qui avaient été planifiés pour le parc national des Lacs-Waterton ce printemps, l’objectif principal consistait à restituer la prairie naturelle en atténuant la croissance des trembles et des arbres à feuillage persistant qui empiètent sur la prairie. L’objectif général de la gestion des incendies dans les parcs nationaux consiste à rétablir et à maintenir la santé des écosystèmes, dont la faune qui s’y trouve, ainsi qu’à protéger les gens et les installations contre les feux irréprimés.

Le jardin de plantes indigènes du théâtre Falls

Parcs Canada a créé un deuxième jardin de plantes indigènes dans la communauté de Waterton. Ce jardin est planté d’espèces indigènes que l’on trouve dans de nombreuses pépinières environnantes. Il promeut la conservation de l'eau et fait ressortir la beauté des plantes indigènes. Il nous aide également à en apprendre davantage sur les défis à relever tels que la gestion des cerfs affamés et l’établissement d’une variété de plantes indigènes.