Parc national des Lacs-Waterton

Stromatolithes

Le texte qui suit est extrait du guide de Ben Gadd intitulé Handbook of the Canadian Rockies 2nd edition (Corax Press, 1995, page 58) et est reproduit avec la permission de l'auteur.

Une roche stromatolithe © Parks Canada Stromatolithe © Parcs Canada

Un stromatolithe est une succession de couches épaissies en forme de dôme. Elles sont causées par des colonies de cyanobactéries auparavant appelées algue bleu-vert. On trouve des stromatolithes dans de nombreuses formations des Rocheuses canadiennes, ainsi que dans les régions tropicales. Les stromatolithes vivants de Shark Bay, en Australie, sont identiques à ceux de la formation de Siyeh*, qui date de 1,3 milliard d'années.

Imaginons une colonie unique de bactéries, un tapis de filaments de cyanobactériens couvrant une surface de peut-être 10 à 20 cm de côté; l'une des nombreuses colonies qui se développent sur les bas fonds intertidaux. Lorsque la marée est haute, le tapis peut être recouvert d'un mètre d'eau. L'eau est très claire, sans quoi les cyanobactéries ne se développent pas.

Elles produisent un résidu de calcite dont les minuscules cristaux sont accrochés entre les filaments collants. Si la vasière s'affaisse graduellement, cette matière permet au stromatolithe de se développer vers le haut en suivant le rythme de la subsidence. Une tranchée creusée dans la vasière révèle des coupes transversales de colonnes de stromatolithes convexes qui se sont développés sur une période de plusieurs millénaires.

Le centre de nombreux stromatolithes dans la formation de Siyeh est concave plutôt que convexe, comme si les stromatolithes s'étaient affaissés. C'est d'ailleurs ce qui s'est peut-être produit. La région est proche du bord du continent, où de fréquents tremblements de terre ont pu secouer les stromatolithes et leur causer possiblement des dommages.

*Cette formation rocheuse se trouve dans le parc national des Lacs-Waterton.

Dictionnaire | Table des matières