Visite de points d'intérêt et observation de la faune

Observation des oiseaux

Le parc national des Lacs-Waterton est fréquenté par plus de 250 espèces d'oiseaux, qui sont associées à diverses zones de végétation, dont la zone alpine, la zone subalpine, la forêt montagnarde, la prairie, les lacs et les zones humides.

Le parc compte de nombreux sites qui se prêtent très bien à l'observation des oiseaux. Le lac Maskinonge, qui baigne près de l'entrée du parc, attire un grand nombre d'espèces. Les sentiers Bertha et Rowe sont également de bons endroits pour apercevoir un bonne diversité d'espèces. Sur le sentier Carthew-Alderson, les visiteurs voient surtout des oiseaux alpins comme le roselin brun et le lagopède. Pour observer plusieurs espèces différentes, visitez divers habitats, surtout les secteurs où s'entremêlent la forêt de trembles et la prairie et les zones qui bordent la rivière Waterton.

La fin de l'automne est la période la plus propice à l'observation des oiseaux. C'est en effet l'époque où de grandes envolées d'oiseaux aquatiques s'arrêtent dans le parc pendant leur migration saisonnière. Les visiteurs ont alors le plaisir d'observer des centaines de cygnes, dont une espèce rare, le cygne trompette, des milliers de bernaches du Canada et divers canards plongeurs et canards de surface. Il n'est pas rare de voir un pygargue à tête blanche ou un aigle royal harceler des colonies de foulques. Le lac Maskinonge et le lac Waterton Inférieur (lac Knight's) sont les sites de prédilection des ornithologues.

Des centaines d'aigles royaux traversent eux aussi la région pendant leur périple dans les Rocheuses. Ils sont particulièrement nombreux à la mi-mars et au début d'octobre, le long des chaînons frontaux de l'est du parc, surtout sur la crête Lakeview.

Ornithologie en hiver

Il y a peut-être moins d’oiseaux en hiver, mais sans les feuilles dans les arbres, ils sont plus faciles à observer. Les mésanges, perdrix et pic-bois voltigent dans les zones boisées tandis que les corbeaux et les aigles planent dans le ciel et les barbotteurs et les garrots à œil d’or pataugent dans les eaux ouvertes.

Le village a la plus grande variété d’oiseux tandis que le Lac Cameron est l’endroit pour apercevoir les geais de Steller, les mésangeais du Canada, les mésanges à tête brune, les becs croisés et les chouettes naines. Regardez bien aux abords de la route, vous pourrez observer les bruants des neiges et les sizerins.

Si la neige n’est pas trop profonde, rendez-vous à la Rivière Waterton par les routes de la Grange à Foin ou Marquis Hole. Marchez le long de la rivière pour observer les canards et plusieurs autres oiseaux. Vous pourriez être étonnés.

Faites la rencontre de d’autres ornithologues en participant au décompte des oiseaux de Noël de la Société des Naturalistes de Lethbridge qui se déroule à la mi-décembre.

Au printemps et à Noël, la Lethbridge Naturalists Society organise un dénombrement d'oiseaux. Le recensement printanier permet d'identifier en moyenne 95 espèces, et celui de Noël, quelque 25 espèces. Pour de plus amples renseignements, veuillez écrire à l'adresse suivante : .